La Parole de Dieu nous juge directement…..?


En parlant de jugement, les hommes pensent immanquablement au jugement dernier. Ce qui est vrai. Mais il faut savoir aussi que le jugement de Dieu s’exerce déjà sur cette terre, tant au niveau des individus que des nations. Jésus nous exhorte à porter du fruit, à garder nos cœurs purs afin que le jugement de Dieu ne nous atteigne point. Pour nous faire comprendre cela, Jésus utilise des images : le figuier, l’arbre et il nous parle aussi en paraboles. Creuser un peu la Parole peut nous amener à des profondeurs incroyables et à des changements très importants dans notre vie. Oui, c’est la Parole de Dieu qui nous juge et chacun peut se juger lui-même par la Parole de Dieu. Parfois un peu dur, mais tellement salutaire.

La Parole de Dieu est celle qui me juge déjà sur cette terre. Amen. Que le Nom de l’Éternel soit béni et qu’Il nous accorde sa grâce et sa miséricorde par Son fils, notre Seigneur Jésus-Christ.
Jésus a parlé lors de son passage sur cette terre. Il a bien parlé et ses paroles, chacune de ses paroles a été pesée et donnée avec précision. Chaque parabole de Jésus ou action qu’il a faite et qui a été consignée dans la Bible, l’a été pour un but : notre édification. Amen. Pour revenir au thème de ce jour, nous allons voir et comprendre que ce Jésus enseigne confirme exactement ce qui les prophètes ont enseigné dans l’Ancien Testament.
Matthieu 7 : 15 – 20 Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez ». Si le Seigneur parle des faux prophètes, la question du fruit touche tous les chrétiens. La personne est comparée à un arbre qui porte du fruit. L’arbre est le porteur du fruit, le vase, mais le fruit provient d’une source : la sève. Et c’est la source qui détermine la qualité du fruit. Pour le chrétien c’est la même chose : il est le porteur du fruit, mais quelle en est la source ? Si Jésus vit en lui, le fruit sera bon. Si c’est l’esprit du monde, il sera mauvais tout comme si le fruit provient de sa chair. Il en sera mauvais. C’est pourquoi nous devons examiner la qualité de nos fruits et en discerner la source. Dieu est bon et patient, mais il vient un moment où il coupe et jette au feu. Amen
Jésus utilise facilement des comparaisons avec la nature. Voyons maintenant un autre arbre, le figuier. Matthieu 21 : 18 – 19″Le matin, en retournant à la ville, il eut faim. Voyant un figuier sur le chemin, il s’en approcha ; mais il n’y trouva que des feuilles, et il lui dit : Que jamais fruit ne naisse de toi ! Et à l’instant le figuier sécha ».
Nous connaissons tous ces versets et nous savons tous ou avons été enseigné que ce n’était pas la saison des figues. Alors, pourquoi Jésus l’a-t-il maudit ? Il y a ici une révélation. Il faut tout d’abord comprendre que le figuier a ceci de particulier que le fruit pousse en même temps que la feuille. Plus la feuille grandit, plus le fruit grandit. Jésus savait cela. Tout le monde savait cela. Or Jésus avait faim et lorsqu’il vit l’arbre bien feuillu, il s’attendait naturellement à trouver des figues. Or, ce ne fut pas le cas et nous connaissons la suite. Que cela veut-il nous dire ? Qu’est-ce qui se cache là-derrière ? Cela représente simplement la tromperie. Jésus a été trompé « sur la marchandise ». Un chrétien peut, comme le figuier, montrer de belles feuilles : présence régulière au culte, participation aux programmes de l’église, membre la commission x ou simple fidèle qui s’acquitte de ses devoirs mais qui est sans fruits selon la Bible. Ce type de chrétien là dispose du revêtement extérieur, mais l’intérieur n’a pas été changé et il ne peut pas manifester le fruit que le Seigneur attend de lui. Il manifeste d’autres fruits, des fruits pourris. Les fruits de la civilisation mondaine (convoitise des yeux et de la chair, orgueil de la vie) ou les fruits de satan (haine, jalousie, amertume, non pardon, orgueil, médisance et ainsi de suite). L’histoire du figuier représente aussi un certain type d’assemblée qui peut avoir une très belle église, de beaux cultes mais être complètement stérile là où elle a été plantée. Aucun fruit digne de l’évangile : repentance, sanctification, amour fraternel, amour du prochain dans le quotidien et plus important encore : Amour pour Dieu en le mettant à la première place. Nous pourrions encore rajouter d’autres : conversion des âmes, manifestations des signes, prodiges, miracles, guérisons, les démons qui sont chassés. Frères, soeurs, nous devons nous examiner. Si les choses précitées sont peu abondantes en nous et en notre milieu, alors, prenons garde qu’il ne nous soit fait comme au figuier.
Pourquoi ce manque de fruit ? Proverbes 24 : 30 – 35 nous en donne l’explication  » J’ai passé près du champ d’un paresseux, Et près de la vigne d’un homme dépourvu de sens. Et voici, les épines y croissaient partout, Les ronces en couvraient la face, Et le mur de pierres était écroulé. J’ai regardé attentivement, Et j’ai tiré instruction de ce que j’ai vu. Un peu de sommeil, un peu d’assoupissement, Un peu croiser les mains pour dormir ! … Et la pauvreté te surprendra, comme un rôdeur, Et la disette, comme un homme en armes ». Amen. C’est là la clé et elle est valable tant pour l’individu que pour l’assemblée. Le champ ou la vigne représente la vie de la personne ou de l’assemblée. Les épines et les ronces, ce sont les péchés. La manifestation pratique d’une vie de péché. Le mur représente la protection que Dieu offre à tout enfant ou fils de Dieu lorsqu’il vit selon le canon des écritures. Dans le cas précis, le mur était écroulé, cela veut dire que la protection de Dieu a été levée, permettant ainsi aux renards et autre animaux de venir manger et détruire les arbustes. Ces animaux représentent les démons qui viennent détruire l’héritage du propriétaire. Amen.
Pourquoi tout cela ? Parce que la personne est paresseuse. Paresseuse. Dieu hait paresse et satan aime la paresse. Comment la paresse se manifeste-t-elle dans la vie d’un chrétien ? Le peu d’intérêt pour la lecture et la méditation de la Parole, le manque d’assiduité aux enseignements, une vie de prière inexistante (la prière érige aussi un mur de protection), le manque de communion avec Dieu par le Saint-Esprit. Voilà quelques éléments qui montrent les fruits que produit la paresse. C’est dangereux. Se laisser aller à la paresse, cela conduit à devenir un figuier sans figues, à produire des fruits stériles, mauvais et finalement à être détruit par le diable car lui et ses démons sont à l’œuvre tous les jours pour dérober, égorger et détruire. Dérober vos bénédiction, égorger, c’est-à-dire vous vider de toute vie spirituelle et détruire votre foyer, vos finances, votre corps.
Frère, Sœur, le Seigneur est lent à la colère et riche en bonté. C’est vrai, mais il faut savoir que Dieu n’amène jamais un homme en jugement sans l’avoir averti. Et aujourd’hui, il nous avertit. Le salut est personnel, aussi, il nous avertit personnellement et nous invite solennellement à faire notre examen de conscience. Il et fidèle et juste pour nous pardonner, à nous d’en saisir l’occasion : nettoyons nos champs, reconstruisons nos murs, fermons l’accès au diable et mettons lui un sens interdit dans nos vie. Mettons en pratique simplement la loi royale : Tu aimeras ton Dieu de toute ta force, de toute ton âme, de toutes tes pensées et ton prochain comme toi-même.
Que Dieu nous bénisse tous.

Publicités

3 réflexions au sujet de « La Parole de Dieu nous juge directement…..? »

  1. Bonjour Patrick,

    Merci pour ces rappels à la vigilance et au réveil de la Foi d’autant plus que nous vivons des temps particuliers de l’histoire de l’homme.

    Je suis heureux de voir que tu es toujours à l’oeuvre pour servir le Seigneur.

    Je prie Dieu qu’il guide ta vie et te protège avec ta Famille.

    A bientôt mon Frère, nous nous verrons certainement au retour du Seigneur Jésus-Christ.

    http://victorpicarra.wordpress.com/

    Victor

    J'aime

déposer vos commentaires ou reactions, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s