Page d’accueil

Bienvenue sur le site répertoire des cellules de l’Eglise de Jésus Christ

vous pouvez nous joindre au 0678305354 ou patrick-evangiles4@orange.fr

Présentation partie 1

Présentation partie 2( aout 2018)

Nous sommes frères et sœurs en christ, donc disciple de Jésus pour former l’église qui est le corps de Christ comme dans les 1er siècle du temps des apôtres. (L’église, ne désigne pas un édifice, mais des individus : Romains chapitre 16 verset 5), cela a été le modèle donné par Jésus christ dans le nouveau testament.
Nous sommes indépendants, ce qui veut dire que nous n’avons aucun lien avec une quelconque dénomination, de responsable. (Autrement dit de pasteur ou de dirigeants), nous sommes autonomes sous la direction du St Esprit.
Notre but est de rechercher la face de DIEU à travers la prière, la louange et l’étude de la parole de DIEU avec le souci de bien l’interpréter.
Dans la même mesure, nous sommes amenés à annoncer le royaume de DIEU et sa justice, d’intercéder pour nos villes et nos département, baptiser les nouveaux convertis, chasser les mauvais esprits et tout cela conduit dans l’Amour de Dieu……

Je vous prie donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d’une manière digne de la vocation à laquelle vous êtes appelés, avec toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres dans la charité, vous efforçant de garder l’unité de l’Esprit par le lien de la paix. Il y a un seul corps, un seul Esprit, comme aussi vous êtes appelés à une seule espérance par votre vocation ; il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, UN seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, parmi tous, et en vous tous. Ephesien 4

« Malheureusement, il est triste de constater que grand nombre de chrétiens ne traitent pas ses frères et sœurs comme étant des membres de la même famille où on a UN Père de nous tous. Je vous pose la question. Comment vous pensez passer l’éternité avec ceux que vous ne voulez pas supporter aujourd’hui ? Est-il normal de se séparer de ceux qui sont différents de vous ? Qui ont la compréhension ou le niveau de la révélation différents de vous ? Ou même, tout simplement l’âge spirituel différent de vous, plus bas ou plus haut ? Est-ce que c’est normal de se mettre un mur entre vous et eux ? Séparation et protection, c’est un Rôle que le mur a normalement. Mais est-ce que C’est ce que l’on doit avoir comme attitude ? Le Seigneur nous a uni en LUI pour former un seul Corps. Et nous sommes une seule famille où il y a plusieurs membres de différentes maturité, expérience, avec la diversité des talents et capacités. Lorsque nous avons les conflits, de quelle façon nous devons les traiter ? Couper le lien avec la personne ? Est-ce que c’est une expression de L’AMOUR ? Est-ce que Jésus nous a enseigné cela ? Non, Jésus n’a pas enseigné cela. Au contraire, il voulait que nous prenions son exemple pour pouvoir donner notre vie pour nos frères. Donner la vie c’est de se vider de soi-même. C’est de se consacrer pour ton frère ou ta sœur, lorsque ça ne va pas. Pourquoi ? Parce que nous devons tout regarder selon la valeur du Royaume et selon la Vie. Si nous sommes intéressés que notre frère ou sœur soit avec le Seigneur, nous devons servir à eux. Avec AMOUR, c’est à dire avec le sacrifice de notre part. Et comprenez bien, le sacrifice, est jamais quelque chose d’agréable pour notre chair. Pas du tout ! ll faut se forcer pour servir à ceux qui sont différents. Bien souvent ils peuvent devenir des adversaires. Mais ce n’est pas parce qu’ils agissent comme ça, qu’ils ne sont pas nos frères et sœurs. Pas nécessairement. Le Seigneur a dit que I ‘enfer ne peut pas prévaloir sur SON Église/son Épouse/SA FAMILLE. Si vous êtes en train de mettre un mur entre vous et ceux qui ne vous plait pas, vous avez deux possibilités. Sois vous n’êtes pas de la famille de Dieu, soit vous permettez à I ‘ennemi de vous mentir. Si vous faites partie de la famille de Dieu, vivez en estimant des valeurs du Royaume comme quelque chose de primordial. Car c’est avec cette famille que vous allez passer toute l’éternité. Il faut que le mur soit la protection de cette famille et qu’il sert à la séparation du reste du monde. Construisez des ponts avec les frères et sœurs, ayant une bonne motivation familiale. Considérez que nous avons tous de quoi apporter pour l’édification de cette édifice spirituelle que nous sommes. Et c’est seulement dans la relation interdépendante que L’Esprit Saint peut travailler nos caractères pour nous façonner à son image. Ne soyez pas prompts pour vous séparer de quelqu’un à cause de la divergence quelconque. Soyez prudent, et ne jugez pas vite. Peut-être il y a des choses à apprendre de l’un ou de l’autre. Je vous laisse des passages en référence. Dans la paix du seigneur:

Jean 15 : 13 Personne n’a de plus grand amour que celui qui donne sa vie pour ses amis.
1 Jean 2. 10 Celui qui aime son frère demeure dans la lumière, et il n’y a rien en lui qui puisse le faire tomber.
1 Jean 3 : 10 Et c’est à cela que L’on reconnaît les enfants de Dieu et les enfants du diable. Quiconque ne pratique pas la justice et n’aime pas son frère n’est pas de Dieu.
1 Jean 3 : 14 Nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons nos frères. Celui qui n’aime pas son frère demeure dans la mort.
1Jean4 : 7
Mes bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, car la charité est de Dieu ; et quiconque aime son prochain est né de Dieu et connaît Dieu.
1 Jean4 : I Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est charité.
1Jean4 : 11 Mes bien-aimés, si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres.
1Jean4 : 20 Si quelqu’un dit : J’aime Dieu, et qu’il haïsse son frère, c’est un menteur ; car comment celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, peut-il aimer Dieu qu’il ne voit pas ?
1Jean4 : 21 Et nous avons ce commandement de sa part : Que celui qui aime Dieu, aime aussi son frère.
1 Jean 5 : 1 Quiconque croit que Jésus est le Christ, est né de Dieu, et quiconque aime celui qui I ‘a engendré aime aussi celui qui est né de lui.
1 Thessaloniciens 5 : 14 Nous vous en prions aussi, mes frères, avertissez ceux qui vivent dans le désordre, consolez ceux qui ont I ‘esprit abattu, supportez les faibles, et soyez patients envers tous.
Galates 6 : 1 Mes frères, si quelqu’un vient à être surpris en quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez-le avec un esprit de douceur. Prends garde à toi-même, de peur que tu ne sois aussi tenté.
Romains 12 : 18 S’il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les humains.
Hébreux 12 : 14 Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.
Jacques 5 : I Mes frères, ne vous plaignez pas les uns des autres afin que vous ne soyez pas condamnés. Voici, le Juge se tient à la porte.
Galates 6 : 2 Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi de Christ.
1 Corinthiens 12 : 25 afin qu’il n’y ait pas de division dans le corps, mais que les membres aient un soin mutuel les uns des autres.
Romains 12 : 5 ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autres.
Éphésiens 4 : 25 C’est pourquoi, renoncez au mensonge et que chacun parle selon la vérité à son prochain ; car nous sommes membres les uns des autres.
Philippiens 2 : 4 Ne regardez pas chacun à votre propre intérêt, mais aussi à celui des autres.
1 Corinthiens 10 : 12 Que celui donc qui pense demeurer debout prenne garde qu’il ne tombe !
1 CORINTHIENS 8 : 2 Et si quelqu’un croit savoir quelque chose, il n’a encore rien connu comme il faut connaître. 3 Mais si quelqu’un aime Dieu, il est connu de lui.
1 Corinthiens 13 : Car nous connaissons en partie et nous prophétisons en partie.
1 Corinthiens 13 : 10 Mais quand la perfection sera venue, alors ce qui est en partie sera aboli.
1 Corinthiens 13 : 12 Car aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, de manière obscure, mais alors nous verrons face à face. Aujourd’hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme j’ai été connu.
1 Corinthiens 4 : 5 C’est pourquoi ne jugez de rien avant le temps, jusqu’à ce que le Seigneur vienne, alors il mettra en lumière les choses cachées dans les ténèbres et manifestera les desseins des cœurs. Alors chacun recevra de Dieu la louange qui lui sera due.

on préfère suivre une tradition , une religion , un mouvement créé par les hommes à travers tous ces siècles et plus que douteuse, et se fondre dans la masse plutôt que de prendre position pour la vérité. Le poids de la famille, des amis ou collègues de travail, voire de chrétiens enchevêtrés dans une religion confuse, en rebute plus d’un à se positionner vis-à-vis de sa foi. « le réveil actuel ( je m engage à dire un réveil de reforme) provoque des comptes-rendus contradictoires allant de l’enthousiasme le plus pur au rejet le plus total Alors qu’il est tenté ici d’aborder un sujet qui a déjà divisé une partie du peuple de Dieu en deux camps qui sont l’un et l’autre sur la défensive, soyons bienveillants car celui qui lance un appel à la prudence peut se retrouver en effet dans une situation difficile, si ce n’est dangereuse, car aux yeux de beaucoup, on a l’air de s’opposer à des choses saintes qui procèdent de l’Esprit de Dieu. En quoi les « signes et prodiges » menteurs à venir différeront-ils de ce qui se passe déjà sous nos yeux ?

Quand je parlerais toutes les langues des êtres humains1, et même des anges2, si je n’ai pas la charité3, je suis un cuivre qui résonne ou une cymbale qui retentit. 2 Et quand j’aurais le don de prophétie et que je connaîtrais tous les mystères et la science de toutes choses ; et quand j’aurais même toute la foi qu’on puisse avoir, jusqu’à transporter les montagnes, si je n’ai pas la charité, je ne suis rien.3 Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais mon corps pour être brûlé, si je n’ai pas la charité, cela ne me sert à rien. 4 La charité est patiente, la charité est douce, la charité n’est pas envieuse, la charité n’use pas d’insolence, elle ne s’enfle pas d’orgueil, 5 elle ne fait rien de malséant, elle ne cherche pas son intérêt, elle ne s’irrite pas, elle ne tient pas compte du mal,6 elle ne se réjouit pas de l’injustice, mais elle se réjouit de la vérité. 7 Elle couvre4 tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout. 8 La charité ne périt jamais. Les prophéties seront abolies et les langues cesseront, la connaissance sera abolie. 9 Car nous connaissons en partie et nous prophétisons en partie.10 Mais quand la perfection sera venue, alors ce qui est en partie sera aboli. 11 Quand j’étais enfant, je parlais comme un enfant, je jugeais comme un enfant, je pensais comme un enfant ; mais quand je suis devenu homme, j’ai aboli ce qui était de l’enfance. 12 Car aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, de manière obscure, mais alors nous verrons face à face. Aujourd’hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme j’ai été connu. 13 Or maintenant ces trois choses demeurent : La foi, l’espérance et la charité ; mais la plus grande des trois, c’est la charité

1 corinthien 13

Publicités