ILLUMINATI : AUTOPSIE D’UN COMPLOT


           ILLUMINATI : AUTOPSIE D’UN COMPLOT


Ces annexes sont des extensions de notes et citations qui viennent éclairer le propos de l’enquête sur le phénomène Illuminati. Chaque argument avancé est démontré par des sources objectives et précises.

1- LES « ILLUMINATI » OU « ILLUMINÉS DE BAVIÈRE »

Le terme  » illuminati  » ou  » Illuminés de Bavière  » désigne une société secrète paramaçonnique fondée en Bavière en 1776 par Adam Weishaupt, professeur de droit canonique, et qui était un Juif allemand converti au catholicisme, éduqué par les Jésuites, et qui abjura à la fin de sa vie.

Hostile à l’autoritarisme catholique bavarois et déçu par l’apport des Lumières, il nourrit l’ambition d’une vaste réforme culturelle dont la société allemande avait besoin, selon lui. Mais l’ordre des  » illuminati  » est rapidement perçu comme une conspiration destinée à détruire l’Eglise et le pouvoir en place.


Dès sa création, de nombreux intellectuels influents et des personnalités politiques progressistes adhèrent à l’ordre des  » illuminati « . Mais dans l’État conservateur de Bavière, dominé par l’Église catholique et l’aristocratie, l’ordre des « illuminati  » ne tarde pas à être interdit par le pouvoir en place. En 1784, le gouvernement bavarois dissout toutes les sociétés secrètes qui incluaient des « illuminati » et des Francs-maçons. La structure se désagrège alors rapidement.
A la fin du XVIIIème siècle, par ailleurs, les auteurs contre-révolutionnaires, alliés de l’Eglise, remettent le sujet au goût du jour : la Révolution française serait le fruit d’un complot animé par les « Illuminés de Bavière » – c’est-à-dire les Francs-maçons – visant à abattre l’Eglise et la monarchie en place et à répandre l’idéologie des Lumières.
Dans son livre antimaçonnique
« Mémoires pour servir à l’histoire du jacobinisme » écrit entre 1797 et 1798, l’auteur contre-révolutionnaire Augustin Barruel (voir présentation en fin d’article) contribue en large partie au développement du mythe du complot des Illuminés de Bavière, en estimant jusqu’au délire leur influence dans la Révolution française.
Si l’ordre des
Illuminés de Bavière n’a existé qu’une dizaine d’années dans les faits (de 1776 à 1785) et ne comptait que quelques centaines de membres, cette société secrète est devenue la mère de toutes les conspirations, d’où sera issu le mythe du complot judéo-maçonnique: le mot Illuminé a fini par prendre le sens de « conspirateur franc-maçon », puis « judéo-maçon » dans le dernier tiers du XIXème siècle. Aujourd’hui il étend sa signification jusqu’au sens  » américano-sioniste « , qui en est une nouvelle transformation.

La dénonciation récurrente de l’action antichrétienne occulte des  » Illuminés de Bavière «  fera dès lors partie de la rhétorique catholique traditionaliste, avant de devenir un thème de la littérature mystique et ésotérique en général, structurée par la théorie du complot maçonnique ou judéo-maçonnique.  Source: entretien avec Pierre-André Taguieff dans le Nouvel Observateur (27 octobre 2005).

ABBÉ AUGUSTIN BARRUEL

« Mémoires pour servir à l’histoire du Jacobinisme »

Tome I, Discours préliminaire.
(Edition Hambourg, P. Fauche, 1798.)


Rédigé entre 1797 et 1798, les « Mémoires pour servir à l’Histoire du Jacobinisme » tendent à dénoncer les origines maçonniques et diaboliques de la Révolution française.

L’Abbé Barruel souhaite démontrer que la Révolution a été préparée dans les arrières loges maçonniques et suivant les instructions de la société secrète fondée par Adam Weishaupt en 1776, « les Illuminés de Bavière ».

Extraits: « appuyés sur les faits, et munis des preuves qu’on trouvera développées dans ces mémoires, nous tiendrons un langage bien différent. Nous dirons et nous dénoncerons ce qu’il importe aux peuples et aux chefs des peuples de ne pas ignorer ; nous leur dirons : dans cette révolution française, TOUT jusqu’aux forfaits les plus épouvantables, TOUT a été prévu, médité, combiné, résolu, statué : TOUT a été l’effet de la plus profonde scélératesse, puisque TOUT a été préparé, amené par des hommes qui avaient seuls le fil des conspirations longtemps ourdies dans des sociétés secrètes, et qui ont su choisir et hâter les moments propices aux complots.
Dans ces événements du jour, s’il existe quelques circonstances qui semblent moins l’effet des conspirations, il n’en était pas moins une cause et des agents secrets qui appelaient ces événements, qui savaient profiter de ces circonstances ou bien les faire naître, et qui dirigeaient toutes vers l’objet principal. Toutes ces circonstances ont bien pu servir de prétexte et d’occasion ; mais la grande cause de ces grandes atrocités, en fut toujours indépendante ; cette grande cause est toute dans des complots ourdis de longue main. »
Source: Gallica, Bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France.

COMMENTAIRE: Comment ne pas sentir le souffle paranoïaque qui parcourt cette inspiration ? « TOUT a été préparé, TOUT a été prévu, TOUT a été combiné, TOUT, jusqu’aux forfaits les plus épouvantables » … je renvoie le lecteur aux « révélations » de « Svali » dont la construction du « témoignage » est EN TOUS POINTS identique à celle d’Augustin Barruel (http://www.lesarment.com/affichage_numero.php?id=304 et les articles du site LA TROMPETTE n° A264 et A 145). Il est temps d’ouvrir les yeux !

2 : LE SITE DU DR PIERRE GILBERT : PLEINS FEUX SUR L’HEURE JUSTE

Parmi les « prophètes » du complot mondial, on peut trouver des personnes plus ou moins actives. Un des représentants les plus emblématiques dans le christianisme évangélique francophone est le Dr Pierre Gilbert, d’origine Québécoise, « spécialiste chrétien de la face cachée du monde », capable de se prononcer sur les mystères les plus insondables et les questions les plus opaques. À commencer par les « illuminati », sur lesquels il sait à peu près tout, de la genèse jusqu’au plan final. Il a beaucoup contribué à répandre ces conceptions et à transmettre le ferment conspirationniste. Il est très actif et dispense « son savoir » dans la francophonie, dont il est la voix chrétienne pour une vision de la Fin des Temps typiquement New Age, ce qui n’est finalement pas étonnant puisqu’il en est lui-même issu (1).
Si nous n’avons pas de raison de douter de sa sincérité dans la démarche d’aider les chrétiens, nous avons en revanche de sérieux doutes sur la rigueur intellectuelle et spirituelle de certains de ses enseignements concernant la compréhension de la Fin des Temps. Le Dr Pierre Gilbert semble davantage intéressé par le fait de dévoiler au monde en général, et au christianisme en particulier, les mystères cachés des ténèbres que de se tenir dans la stricte révélation de la vérité offerte par les Écritures (2). Expliquer l’inexplicable, exposer les dessous des mensonges du monde, sonder les profondeurs de Satan (3), lui permet de pontifier devant des auditoires médusés, et pour cause : sur beaucoup de sujets, aucune information n’est vérifiable, ce qui est au demeurant le principe du conspirationniste.  Trois cas précis plaident pour une intercession en sa faveur, et une grande prudence en l’écoutant :

L’origine du Sida

Le site

« Pleins Feux sur l’Heure Juste » qui se veut une sentinelle veillant pour la protection des croyants communique des enseignements qui sont faux (nous pensons que c’est involontaire), et annonce des perspectives prophétiques fantaisistes, qui sont des affabulations, parfois au travers « d’infos » dangereuses : le 30 avril 2002, un article du site PLEINS FEUX affirme que le SIDA est un virus fabriqué dans un laboratoire américain, dans le but de détruire l’humanité, évidemment. Ce genre de rumeur est une constante conspirationniste.  Les références ayant servi à éditer cette affirmation sont introuvables, et donc invérifiables. L’article lui-même est aujourd’hui introuvable sur le site de « Pleins Feux » … mais  » l’info  » n’a pas été perdue pour tout le monde : elle est aujourd’hui relayée par « le carrefour de l’Islam (4)» (avec la référence de sa source originelle), et alimente désormais le perpétuel foyer de la haine des peuples. Actualité aidant, on retrouve exactement le même raisonnement sur les sites conspirationniste à propos du virus H1N1 (5).

Le bug de l’an 2000

Le Dr Gilbert a été une voix très écoutée de l’année 1999, dans la sphère évangélique francophone. Il a été reçu pour de multiples conférences sur la fin des temps, dans lesquelles il avertissait les croyants de la proximité du terme des temps et de son déclenchement : le bug de l’an 2000. Son discours avait des accents prophétiques, constitué à l’époque de « preuves » nombreuses émanant d’officines gouvernementales américaines plus ou moins officielles, qui démontraient que les États-Unis préparaient (à l’insu du peuple, bien sûr) l’après-Bug, car les choses, disait-il, ne seraient plus jamais comme avant. Il fallait se préparer (faire des réserves de nourriture, notamment) car l’ensemble des appareils décisionnaires allait être durablement paralysé, sur toute la planète, entraînant une crise économique mondiale … en plein hiver. La Bible avait alors offert opportunément ce qu’il fallait au « prophète » pour appuyer son propos (6).
Le temps a passé, révélant tout, comme toujours. Il n’y a pas eu de bug. Mais le Dr Gilbert est resté imperturbable. Depuis, les exhortations à faire des provisions, les  » preuves  » du complot du bug, ourdi par les puissants « illuminati» », ont disparu de son argumentaire … et du site « Pleins Feux sur l’Heure Juste ». Pas facile de donner l’heure juste !

L’affaire Bouffard

Récemment, le Dr Gilbert et le site

« Pleins Feux sur l’Heure Juste » ont mis en ligne un article-interview (et des vidéos) sur  » l’évêque Gérard Bouffard « , présenté comme un grand initié des secrets les mieux gardés de l’institution catholique, et dénonçant les choses cachées au bon peuple (toujours la même constante en action chez ces personnages). Face au bruit médiatique engendré par la diffusion de ces enseignements hyper-conspirationniste, et devant les multiples reprises par des sites évangéliques francophones, le Secrétaire Général de l’Assemblée des Évêques Catholiques du Québec a tenu à préciser que M. Gérard Bouffard … n’avait jamais fait partie de l’église Catholique (7), et qu’il était donc au mieux un mythomane.
M. Bouffard s’est révélé être un imposteur. Le Dr Pierre Gilbert, thérapeute averti et grand connaisseur des mystères religieux, est tombé de manière inquiétante dans le panneau puisqu’il s’avère que pour l’entourage de Gérard Bouffard, l’unanimité est faite depuis longtemps à propos de ses désordres mentaux. C’est ce qui arrive quand on reçoit une info alarmiste, et qu’on y accorde foi
parce qu’elle est une info alarmiste. Un vieux proverbe canadien dit « qu’on finit toujours par tomber du côté où on penche ». Il faut donc encourager Pierre Gilbert à se remettre bien droit en ce qui concerne la prudence biblique (8).

——————————————————————————-
Notes
(1) Chiropraticien de formation, acupuncteur, naturopathe, professeur de Yoga, et chercheur infatigable de la question des OVNIS, le Dr. Gilbert s’est converti dans les années 80, immédiatement fasciné par la vision biblique de la fin des temps, à laquelle il a intégré sa propre théologie (ou le contraire). Il a fondé en 1995 une association (et le site internet) du nom de « PLEINS FEUX SUR L’HEURE JUSTE ».
(2) 1 Corinthiens 4:6
« Or, frères, j’ai tourné ceci sur moi et sur Apollos, à cause de vous, afin qu’en nous, vous appreniez à ne pas élever vos pensées au-dessus de ce qui est écrit, afin que vous ne vous enfliez pour l’un contre un autre ».
(3) Apocalypse 2:24
« Mais à vous je dis, aux autres qui sont à Thyatire, autant qu’il y en a qui n’ont pas cette doctrine, qui n’ont pas connu les profondeurs de Satan, comme ils disent: je ne vous impose pas d’autre charge »
(4) (http://le-carrefour-de-lislam.com/Societe/RAS12.htm).
(5) http://www.alterinfo.net/LE-H1N1-SERAIT-D-ORIGINE-MILITAIRE_a34210.html
(6) Matthieu 24:20
« Et priez que votre fuite n’ait pas lieu en hiver, ni un jour de sabbat »
(7) http://v.i.v.free.fr/spip/spip.php?article2869
(8) Matthieu 10:16
« soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes »

—————————————————————————–

4 – EXTRAITS DE LA CHARTE DU HAMAS

Article vingt-deuxième :

Depuis longtemps déjà, considérant les causes agissantes sur le cours des choses, les ennemis ont dressé des plans et les ont adoptés pour parvenir là où ils sont arrivés actuellement. Ils ont travaillé à rassembler des fortunes matérielles considérables et dont l’influence est grande qu’ils ont affectées à la réalisation de leur rêve. Grâce à l’argent, ils règnent sur les médias mondiaux, les agences d’informations, la presse, les maisons d’édition, les radios, etc. Grâce à l’argent, ils ont fait éclater des révolutions dans différentes régions du monde pour réaliser leurs intérêts et les faire fructifier. Ce sont eux qui étaient derrière la révolution française, la révolution communiste et la plupart des révolutions dont nous avons entendu et entendons parler de-ci de-là. Grâce à l’argent, ils ont créé des organisations secrètes qui étendent leur présence dans toutes les parties du monde pour détruire les sociétés et réaliser les intérêts du sionisme, comme la franc-maçonnerie, les clubs Rotary et Lyons, le B’nai B’rith, etc. Ce sont toutes des organisations qui se livrent à l’espionnage et au sabotage. Grâce à l’argent, ils sont parvenus à prendre le contrôle des Etats colonialistes et ce sont eux qui les ont poussés à coloniser de nombreuses régions pour en exploiter les richesses et y répandre leur corruption.
En ce qui concerne les guerres localisées et mondiales, aucune difficulté à en parler : ce sont eux qui étaient derrière la première guerre mondiale lorsqu’a été prononcée la condamnation de l’Etat du califat islamique. Ils ont amassé des bénéfices matériels considérables et pris le contrôle de nombreuses richesses. Ils ont obtenu la déclaration Balfour et ont jeté les bases de la Société-des-Nations pour gouverner le monde à travers cette organisation. Ce sont eux qui étaient derrière la seconde guerre mondiale qui leur a permis d’amasser d’énormes profits grâce au commerce du matériel de guerre. Ils ont préparé le terrain pour l’établissement de leur Etat et ce sont à leurs instigations qu’ont été créés l’ONU et le Conseil de sécurité pour remplacer la Société-des-Nations afin de gouverner le monde à travers eux. Qu’une guerre éclate de-ci de-là et c’est leur main qui se trouve derrière. « Chaque fois qu’ils allument un feu pour la guerre, Dieu l’éteint. Ils s’efforcent à corrompre la terre. Dieu n’aime pas les corrupteurs » (5, 64).

Article trente-deuxième :

Le sionisme mondial et les forces colonialistes, par un mouvement subtil et une planification étudiée, essaient de faire sortir les uns après les autres les Etats arabes du cercle du conflit avec le sionisme pour qu’en fin de parcours le peuple palestinien se retrouve tout seul. Ils ont déjà réussi, en grande part, à faire sortir l’Egypte du cercle du conflit par les traîtres accords de « Camp David » et ils essaient d’entraîner d’autres Etats encore vers de semblables accords pour les sortir du cercle du conflit.

Le Mouvement de la Résistance Islamique appelle les peuples arabes et islamiques à œuvrer avec sérieux et persévérance à empêcher la poursuite de ce plan effroyable et à conscientiser les masses sur le danger que représente la sortie du cercle du conflit avec le sionisme. Aujourd’hui, il s’agit de la Palestine et demain il s’agira d’une ou plusieurs autres régions : le plan sioniste n’a pas de limite; après la Palestine, ils ambitionnent de s’étendre du Nil à l’Euphrate. Lorsque ils auront parachevé l’assimilation des régions jusqu’auxquelles ils seront parvenus, ils ambitionneront de s’étendre plus loin encore, et ainsi de suite. Leur plan se trouve dans « les Protocoles des Sages de Sion » et leur conduite présente est une bonne preuve de ce qu’ils avancent.

Chacun doit prendre conscience qu’en adhérent à la vision conspirationniste, même christianisée, nous sommes en communion avec l’antisémitisme le plus radical et le plus abject.

Ce média d’enseignement se présente comme une sentinelle avertissant les chrétiens du temps de la fin, mais il est noyauté par une vision New Age de l’eschatologie. Depuis longtemps à la dérive par rapport à la rigueur d’une analyse fidèle à la Bible, ces enseignements doivent être maintenant clairement dénoncés pour ce qu’ils sont. La lecture des articles cités ici sera fastidieuse à ceux et celles qui ont l’habitude de consulter des textes sérieux sur la prophétie et son interprétation ; mais c’est justement à cause de leurs erreurs et de leurs prétentions fantaisistes que ces ressources ont été sélectionnées. (voir le commentaire à propos de Pierre Gilbert, fondateur du site, Annexe 2). Quelques brefs commentaires se trouvent dans les notes.

1) GOUVERNEMENT MONDIAL ET COMPLOT PLANÉTAIRE    

                         (

http://www.pleinsfeux.com/article.php?sid=21) Extraits

« À une époque où l’on parle de globalisation, de fusionnement, de télécommunication en réseaux, de commerce international, de village planétaire, de standardisation aux plans politique et économique visant de nouveaux ensembles, on assiste à la mondialisation du commerce international et des marchés. Dans cette mouvance, le Nouvel Ordre Mondial se construit et l’on assiste à ces changements, passifs ou indifférents. La puissance exercée par les médias, avec le flot d’informations qu’ils véhiculent, engendre la fascination, l’indifférence, le sentiment d’impuissance et même l’incapacité de réfléchir; le pouvoir exercé par les médias sur les masses crée un nouveau type d’homme de plus en plus assujetti, manipulé et privé de ses libertés. Tout cela devient inconscient.

Lorsque vous prenez connaissance du Protocole des Sages de Sion, vous constatez que les premières structures à être sous la vigilance des  » illuminati  » et de la Franc-maçonnerie, ce sont ces trois pouvoirs (1) avec tout ce qu’ils sous-tendent comme seconds pouvoirs qui en découlent tels: Justice, Armée, Éducation, Santé, Commerce, Finance, Médias de communication en réseaux, Télé, Satellite, etc… Tous les secteurs y seront touchés et la vie privée des individus n’y échappera pas (2).  Le gouvernement vote les lois et ces lois doivent être appliquées par les individus; ces lois concernent tous les ministères et services qui en découlent. La monnaie et l’économie sont au cœur même de la vie pratique; on consomme tous les jours et on transige, c’est pourquoi quand la monnaie électronique et virtuelle apparaîtra officiellement, les gens n’auront qu’à suivre docilement. En tout homme, il y a la conscience, l’esprit religieux auxquels on n’échappe pas; encore là, le contrôle des individus se fera par phases successives, par toutes sortes de séductions aux plans spirituel et surnaturel. Là aussi, le prodigieux ne manque pas de séduire.
Dans la présente introduction ou préambule, j’ai tenté un regard d’ensemble, mais le but de mon propos est de démontrer la mutation, la gestation et la mise en place d’une SUPER ET CONTRE-ÉGLISE mondiale. Ce complot est synarchique, syncrétique et systémique; il s’inscrit dans un tout concerté depuis plus de deux siècles. Le protocole des Sages de Sion fut modifié par Adam Weishaupt pour devenir le manifeste des « illuminati » concernés principalement par l’échelon monétaire et bancaire (3). Ces deux mouvements fusionnés exercent leur puissance au plan spirituel ou occulte par le biais d’ordres maçonniques, sectes, ordres secrets, mouvements ésotériques et enfin le Nouvel âge qui inclut la pensée anthroposophique de Rudolph Steiner; tout cela conspire vers la grande séduction religieuse et ultimement, vers l’adoration de la Bête ».
Notes
(1) Le site PLEINS FEUX, ainsi que l’auteur de cet article, emploie la référence du livre « Les Protocoles des sages de Sion » comme une ressource que l’on peut prendre en considération pour analyser les futurs développements de la mise en place du gouvernement mondial : c’est une étape avancée des symptômes du conspirationniste. Ce qui est inquiétant c’est de trouver une telle pensée sur un site chrétien. On retrouve cette même attitude chez tous les conspiro-compatibles, à commencer par les antisémites de tous bords.
(2) Encore une fois, l’auteur de l’article avalise le programme décrit dans « Les Protocoles des Sages de Sion », alors que ce livre EST UN FAUX, réalisé dans le but de nuire aux juifs.
(3) Hautement fantaisiste : Adam Weishaupt est né en 1776 en Bavière, et « Les Protocoles des sages de Sion » ont été édités pour la première fois en 1903. De plus, la vérité sur son auteur n’a été découverte qu’à la fin du XXe siècle grâce à l’ouverture des archives soviétiques à partir de 1992. Cet article est donc construit sur une erreur (au mieux) et ne peut pas servir la Vérité, ni la cause du peuple de Dieu, ni Dieu.

2) « L’ARRIVÉE PROCHAINE DES TRIBULATIONS COMME UNE TEMPÊTE »
(

http://www.pleinsfeux.com/article.php?sid=108) Extraits

« Nous sommes au bord d’une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin est une crise majeure extrême et les nations accepteront le Nouvel Ordre Mondial.» David Rockefeller
Les millions de vrais croyants dans le Christ Jésus partiront dans l’espace d’un instant. La transformation sociale de l’humanité commencera à ce moment précis. Alors l’Esprit Saint se retirera et ne restreindra pas le mal plus longtemps. (2 Thessaloniciens 2:7) Au travers des âges, le royaume de la force surnaturelle de Satan, et le royaume de l’humanité, ont toujours été séparés par le pouvoir restreignant de l’Esprit Saint se manifestant dans et par l’Église.
Maintenant que l’Église est partie, la séparation du royaume surnaturel de Satan et du royaume de l’humanité cessera, et les deux fusionneront en un seul pour la première fois dans l’histoire. Satan établira alors sa nouvelle église surnaturelle universelle connue comme la grande apostasie. L’apostasie doit venir en premier avant que l’Antéchrist prenne le contrôle total du monde.
« Ne laissez personne vous tromper d’aucune façon : parce que ce jour ne viendra pas, sans que l’apostasie n’arrive en premier, et qu’on n’ait vu paraître cet homme de péché, le fils de la perdition. » 2 Thessaloniciens 2:3
Le sceau du livre des Révélations est maintenant enfin brisé et la nouvelle apostasie commence. Les jugements de Dieu peuvent enfin commencer avec l’apostasie auparavant. « Et j’ai vu, et contemplé un cheval blanc : et celui qui était assis dessus avait un arc ; et une couronne lui a été donnée : et il est parti en conquérant et pour conquérir. » Apocalypse 6:2 Dans Zacharie 1:8-12, il est très clair que les cavaliers blancs qui voyagent dans les Révélations sont les anges des jugements de Dieu sur terre. Ceci signifie que le premier jugement de Dieu est l’apostasie (4) vue comme le cavalier du cheval blanc.

La paix à portée de main /Des Étrangers viennent sur la terre pour former le Nouvel-Âge
Pendant des années, on nous a parlé de la Planète X (Nibiru) qui approche et qui est maintenant grandement promue par ZECHARIA SITCHIN (5). Les étrangers sont appelés Elohim (connu comme ANNUNAKI). On déclare que par le passé ils ont créé Adam & Êve génétiquement, lorsque leur planète vint près de la terre à partir de son orbite originale. A ce moment précis, ils partiront de leur planète mourante vers la nôtre pour y faire entrer une ère nouvelle de paix. Il y a aussi le discours que leur planète devrait arriver très bientôt.
À cause de l’enlèvement de l’église, le monde désespère d’avoir des réponses. À bras ouverts les gens du monde accueilleront les Anunnaki (6) qui déclareront que les fondamentalistes religieux ont été enlevés de la terre à cause de leur rigidité à accepter le nouvel âge de paix. Les Elohim Anunakki formeront le Conseil des 10. Avec ce nouvel ordre mystique en place, le monde deviendra alors un état communiste régi par dix rois et dix nations.

Le Nouvel Ordre du Monde de l’Atlantide/Le conseil des 10
Loin dans le passé, l’Atlantide a été gouvernée par un conseil de dix hommes sages. Ils étaient le principal gouvernement. Le rêve  » illuminati  » a toujours été de faire de ce mythe une réalité. L’Atlantide est le modèle du Nouvel Ordre Mondial. Le monde sera divisé en dix nations régies par le Conseil des 10, formé de rois récemment désignés par la Nouvelle Atlantide.
« Nous avons tous été, dernièrement, témoins d’un grand pas en avant de la conscience humaine vers la restauration de notre planète.» John-William Brown

Le Nouveau Monde du Surnaturel/Les Anges Déchus ne se cachent plus Sans l’Esprit Saint restreignant le mal, les anges déchus se concrétiseront partout dans le monde se prétendant des étrangers arrivés dans des Ovnis (7), pour aider l’humanité dans un temps de « profonds changements de la terre. » Les églises laissées en arrière, à ce point, adoreront les anges et deviendront une nouvelle entité occulte aux pratiques païennes. La nouvelle église mondiale de Satan fourmillera de pouvoirs magiques donnés par les démons et les anges déchus. Ce sera un temps de grands pouvoirs et de grande magie. Les gens seront guéris de toutes maladies et auront le pouvoir de lancer des charmes. Ce sera un temps de grands signes et des grands prodiges.

les nouvelles concernant la naissance de clones chez les Raéliens (8) sont prophétiquement fascinantes. Raël, qui a revendiqué le succès du clonage, a cité les Écritures pendant qu’il décrivait le processus. Il déclare que la Bible prouve les origines extraterrestres du clonage.
De plus en plus d’étudiants de la Bible sont d’accord avec ça – Le chapitre 6 de la Genèse illustrant des visites extraterrestres et la manipulation génétique. Un groupe, connu sous le nom de « l’école de l’ancien astronaute », considère que les créatures divines (B’nai Elohim en Hébreux) étaient des généticiens super intelligents venant de l’espace, tandis qu’un club plus conservateur pointe vers une interprétation plus ténébreuse… Satan (par opposition aux ET) a tenté de créer une race de guerriers mutants en faisant reproduire des anges déchus et des femmes. Quoi de pire, l’histoire est sur le point de se répéter.
Les Raéliens déclarent que le même ancien Elohim qui a fondé les laboratoires, en et autour de l’Israël actuel et créé les plantes, les animaux, les humains et les Nephilims par des manipulations génétiques avancées, reviendra bientôt pour nous donner un « coup de pouce » dans notre évolution. D’après ce que l’on connaît de la religion Raélienne, cela signifie une résurgence de « l’ancien » art de l’ingénierie génétique et, encore plus effrayant, réinventer la connaissance de la « fabrication » des Nephilim.
Selon Raël, c’est une bonne chose. Les humains deviendront à leur tour « B’nai Elohim », créant la vie sur d’autres planètes et devenant des dieux pour nos créations.
Un des premiers pionnier de la théorie de « l’ancien astronaute », Erich von Daniken, rapporte cette idée dans l’introduction de son livre best-seller, « Les chariots des dieux »:
« Je déclare que nos ancêtres ont reçu des visites de l’univers dans un temps lointain, bien que je ne connaisse pas encore qui sont ces intelligences extraterrestres et de quelle planète elles venaient. Néanmoins je proclame que ces ‘étrangers’ ont détruit une partie de l’humanité qui existait à l’époque et ont produit un nouveau, peut-être le premier, homo sapiens… »
Oui très bien, dit la seconde école de pensée. Les extraterrestres sont venus, et ont fait des manipulations génétiques qui ont conduit aux Néphilims. Mais les visiteurs n’étaient pas des gentils voisins galactiques vous savez. Ils étaient des anges…déchus…en quête de voler votre âme.
La théorie est à peu près celle-ci (9): Très tôt après la chute de l’homme, le protoevangelium (la promesse que de la postérité de la femme naîtrait un fils [Jésus] capable de détruire la puissance du serpent [Satan]) a été donnée en Genèse/3:15. En réponse de cette promesse, des êtres surnaturels (anges déchus) sont descendus des Cieux et ont conduit des expériences reproductives sur les femmes humaines. Pourquoi ? Pour polluer leur descendance. En corrompant l’ADN Hébreux, ils couperaient la lignée de naissance du Messie. Et peut-être plus que ça.

Notes
4) L’auteur oublie ici que l’apostasie correspond à l’abandon de la vraie foi, qui commence par l’abandon des vrais enseignements et qui s’installe dans les cœurs grâce aux mélanges. L’apostasie n’est PAS un jugement de Dieu, c’est une GRAVE erreur d’interprétation. Si l’apostasie est un jugement de Dieu, alors c’est Dieu qui est responsable de la déliquescence du monde chrétien.
(5) Historien russe, auteur de nombreux livres dans lesquels il expose sa théorie controversée sur l’origine de l’Humanité, dont il attribue la création aux Annunakis, divinités sumériennes qu’il présente comme étant des extraterrestres qui, venus sur Terre pendant la préhistoire, auraient été divinisés par les premiers hommes. La Mésopotamie aurait été la première colonie terrienne de ces visiteurs venus de l’espace. Encore une source occulte !
(6) Cet article fait l’apologie des inspirations extra-terrestres.
(7) Voilà l’axe de la vision des temps de la Fin du site PLEIN FEUX SUR L’HEURE JUSTE. Une partie des enseignements délivrés par ce ministère sont concordants avec la vision biblique, pour s’achever dans la poursuite d’hypothèses invérifiables, et la défense d’une eschatologie imbibée par le New Age. Jusqu’à un certain point, on devrait (et ce serait un MINIMUM) avertir que la consultation de tels « enseignements » doit se faire avec LA PLUS EXTRÊME PRUDENCE. Personnellement, j’irais plus loin : À REJETER COMME PROFANE. Doctrines de démons.
(1 Timothée 4:1 « Or l’Esprit dit expressément qu’aux derniers temps quelques-uns apostasieront de la foi, s’attachant à des esprits séducteurs et à des enseignements de démons… »)
(8) Les références New Age et sectaires sont assumées : c’est donc bien avec ces choses que se construit la vision de l’auteur, qui révèle sa fascination personnelle, et le partage de ses sources. L’article n’est pas signé : Pierre Gilbert ? On le sait Ufologue de la première heure.
(9) L’auteur synthétise sa pensée en livrant des conclusions qui sont contestables sur le plan d’une exégèse élémentaire : RIEN ne peut confirmer bibliquement qu’un ange puisse s’unir physiquement avec une femme. Nous sommes même fondés à affirmer le contraire. Les anges sont présentés dans la Bible comme des esprits, et bâtir des théories en dehors de réalités bibliques est fantaisiste, de nature à susciter des hypothèses de mensonge. Ou des fables (1 Timothée 4:7 et 2 Timothée 4:4).

1) « Le plan des illuminati », dont l’auteur se présente comme une ancienne « illuminati », nommée « Svali » (in extenso)
2) « L’argent et la fin des  » illuminati « , même auteur, (extraits)
3) « Le plan secret des illuminati », traduit de Cutting Edge Ministries (extraits)

Ces citations sont faites afin d’être mises en perspective avec le propos de l’enquête, qui démontre la pauvreté de la fiabilité des sources invoquées, et les doutes qui planent sur des « témoignages » de prétendus illuminati repentis.
Chaque article est conclu par un commentaire qui soulève des objections du SARMENT. Ces lectures sont longues et fastidieuses, nous nous en excusons, mais elles permettent de faire la lumière sur une grave séduction.

Le plan des  » illuminati  »

Témoignage d une ancienne illuminati :

Svali est une ancienne « programmeuse mentale », rescapée des  » illuminati « , cette article résume de manière courte et précise le plan d’ensemble des  » illuminati « , destiné à mettre en place leur « Nouvel Ordre Mondial ».

Il est important que nous comprenions bien la philosophie des  » illuminati « , et pour quelle raison ils pratiquent la programmation mentale des êtres humains. Tous les groupes ont des objectifs, et les  » illuminati  » ne font pas exception. Faire de l’argent ne représente pas leur objectif ultime. Ce n’est qu’un moyen pour atteindre leur but. Leur but est de prendre le pouvoir au niveau mondial. Les  » illuminati  » ont donc conçu un plan qui s’inspire des anciens plans quinquennaux ou décennaux soviétiques. Les  » illuminati  » ont mis toute leur foi dans ces plans, qu’ils enseignent à tous leurs membres.
Qu’ils réussissent ou pas, ceci est une autre question. Mais je vais vous révéler le contenu général de ce plan, à tous les niveaux des  » illuminati « . Tout plan comporte des étapes intermédiaires, avant d’atteindre l’objectif final. Chaque région des Etats-Unis a donc été dotée de « centres nerveux », qui constituent des bases d’exercice du pouvoir des  » illuminati « , au niveau régional. C’est ainsi que les Etats-Unis ont été divisés en sept grandes régions géographiques. Dans chaque région, il existe certaines localités disposant de bases militaires et de centres spéciaux, situés dans des endroits isolés ou difficiles d’accès, ou sur de vastes terrains privés.
Ces bases sont utilisées périodiquement pour enseigner et former les générations d' » illuminati  » aux techniques militaires, aux techniques de combat rapproché, aux méthodes de contrôle des mouvements de foule, à l’usage des armes, et à tout ce qui touche à la guerre de manière générale. Pour quelle raison ? Parce que les  » illuminati  » croient que tous les gouvernements du monde, y compris le gouvernement américain, vont finir par s’effondrer. Il s’agira d’effondrements planifiés, qui se produiront d’une manière bien précise.
Les  » illuminati  » ont prévu tout d’abord un effondrement des marchés financiers. Par comparaison, la Grande Dépression ressemblera à une partie de plaisir ! Cet effondrement résultera des manœuvres conjointes des grandes banques et des institutions financières du monde entier, qui manipuleront les marchés boursiers et les taux de change. La plupart des gens se trouveront endettés envers le gouvernement fédéral. Le gouvernement exigera un remboursement immédiat de toutes les dettes. La plupart des débiteurs seront dans l’incapacité de payer, et feront faillite. Cela causera une panique financière qui se produira simultanément dans le monde entier. Les  » illuminati  » sont fermement persuadés qu’ils peuvent contrôler les gens par la finance.
L’étape suivante sera la prise de contrôle par l’armée et les forces de sécurité, région par région, lorsque le gouvernement aura décrété l’état d’urgence et la loi martiale. Les gens seront paniqués, l’anarchie s’installera dans la plupart des villes, et le gouvernement justifiera son action par la nécessité de maîtriser les mouvements de panique dans la population. Les dirigeants militaires qui appartiennent aux  » illuminati « , et tous ceux qui leur obéissent, auront recours aux armes et aux techniques de contrôle et de manipulation des foules pour aboutir à leurs objectifs. C’est pour cela que de nombreux survivants âgés de moins de 36 ans, qui ont réussi à échapper aux  » illuminati « , ont témoigné qu’ils avaient subi une programmation de type militaire. Il y aura des gens qui ne font pas partie des  » illuminati « , ni de leurs sympathisants, qui entreront dans la résistance. Les  » illuminati  » le savent et s’y attendent. Ils se préparent dès à présent à cette éventualité. C’est pour cela qu’ils sont formés au combat rapproché et à la manipulation des foules. Ils sont prêts, en cas de nécessité, à ouvrir le feu sur ces foules. Les  » illuminati  » s’entraînent à être prêts à toutes les réactions possibles à leur tentative de prise de pouvoir. De très nombreux programmés mentaux seront appelés à réaliser des tâches précises, au moyen de codes spéciaux. Ces codes sont conçus pour faire obéir tous les esclaves des  » illuminati  » aux moindres ordres de leurs maîtres, et pour annihiler toute tentative de désobéissance.
De nouvelles bases militaires seront construites dans chaque grande localité. Certaines existent déjà, mais sous un déguisement. Au cours des prochaines années, on les verra apparaître au grand jour. Il y aura dans chaque localité une base d’action régionale, et des responsables auxquels tous devront rendre compte. La hiérarchie de ces responsables correspondra exactement à la hiérarchie occulte actuelle.
Il y a environ cinq ans, quand j’ai quitté les  » illuminati « , il y avait à peu près 1 % de toute la population des Etats-Unis qui appartenait aux  » illuminati  » ou qui dépendait d’eux, y compris tous les programmés mentaux, directement utilisables. Ce chiffre peut paraître faible à certains. Mais imaginez l’effet que peuvent produire plus de 2.500.000 personnes parfaitement entraînées à l’emploi des armes et des techniques psychologiques, liés à des groupes paramilitaires, et puissamment armés.
Tous ces gens sont absolument consacrés à leur cause. C’est pour cela que les  » illuminati  » sont fermement persuadés qu’ils pourront aisément contrôler les 99 % restants de la population, composée de citoyens peu ou mal entraînés, et armés comme des « chasseurs du dimanche ». Même les troupes régulières locales ne feront pas le poids devant les forces des  » illuminati « , dirigées par des chefs très compétents. Ils comptent aussi sur l’élément de surprise, qui les aidera lors de leur prise de pouvoir. En outre, de nombreux chefs des  » illuminati » ont été, ou sont toujours, de hauts responsables de l’armée, qui ont une excellente connaissance de l’état des défenses locales, et des moyens de les circonvenir.
Après la prise de pouvoir des militaires, la population se verra offrir le choix d’adhérer à la cause des « illuminati « , ou de la rejeter. Dans ce cas, les opposants seront confrontés à des peines diverses, à l’emprisonnement, ou même à la mort. Les  » illuminati  » sont persuadés qu’ils sont « nés pour gouverner », car ils se jugent plus intelligents et plus « éclairés » que les autres. Ils sont très arrogants, et considèrent la population en général comme des « brebis sans intelligence », qui se laisseront facilement conduire par des chefs à poigne et compétents, pourvu qu’on leur accorde l’aide financière dont ils ont besoin en temps de crise, et qu’on leur fasse sentir la rigueur du châtiment réservé aux rebelles. Il ne faut jamais minimiser l’absence totale de scrupules des  » illuminati « , ni leur caractère impitoyable et leur capacité à atteindre leurs objectifs.
Les dirigeants financiers des  » illuminati « , comme les Rothschild, les Van der Bilt, les Rockefeller, les Carnegie, ou les Mellon, par exemple, se mettront en avant, et offriront de « sauver » une économie mondiale à l’agonie. On mettra en place un nouveau système d’échanges monétaires, fondé sur un système monétaire mondial, avec des bases au Caire et à Bruxelles. Ainsi seront réalisés le système économique mondial et le Nouvel Ordre Mondial tant désirés par les  » illuminati « . Le plan des  » illuminati  » comprend bien d’autres dispositions, mais je vous en ai décrit l’essentiel. C’est pour la mise en œuvre de ce plan que tous les  » illuminati  » travaillent et qu’ils sont formés. Ils sont prêts à donner leur vie pour leur cause, afin d’enseigner leurs doctrines à la nouvelle génération. Ils croient que leurs enfants sont leur héritage. On m’avait raconté que ce serait la génération de mes enfants qui assisterait à leur prise de pouvoir, à un certain moment du 21e siècle. Actuellement, les  » illuminati  » mettent silencieusement en œuvre leur plan, en s’infiltrant systématiquement :

1) Dans les médias.
2) Dans le système bancaire.
3) Dans le système éducatif.
4) Dans le gouvernement, que ce soit au niveau local ou au niveau fédéral.
5) Dans le système scientifique.
6) Dans toutes les églises.

Cela fait plusieurs siècles que les  » illuminati « s’efforcent de s’infiltrer dans tous ces domaines. Ils ne le font pas en avouant clairement leurs motivations réelles ! Ils ne s’introduisent pas dans une banque, par exemple, en disant : « Salut ! Je viens prendre le contrôle de votre banque pour le compte des  » illuminati « ! » Ils investissent progressivement de plus en plus d’argent dans cette banque, pour en contrôler une majorité d’actions. Ils ne parlent jamais publiquement de leur plan ni de leurs activités secrètes. Souvent, d’ailleurs, comme ils sont eux-mêmes programmés mentaux, ils sont amnésiques pour tout ce qui concerne ces activités. Ils ont souvent l’apparence d’hommes d’affaires respectables, affichant leurs convictions « chrétiennes ». Les  » illuminati « attachent une très grande importance à l’image qu’ils donnent dans la société. Ils font tout pour maintenir une façade « normale » et respectable. Ils ont horreur d’être dévoilés. Voici quelles étaient les personnalités qui siégeaient au conseil local des  » illuminati  » dont j’étais membre : le responsable local de la Fédération des PME, le PDG d’une entreprise locale travaillant pour le Ministère de la Défense, le Directeur d’une école chrétienne, l’un des adjoints au maire de la ville, un journaliste, une infirmière, un médecin, un psychologue, un colonel de l’Armée de Terre, un haut responsable de la Marine. Tous, à une exception près, fréquentaient régulièrement une église le dimanche, et étaient très respectés dans toute la ville. Aucun d’entre eux n’avait une réputation douteuse. Tous étaient au-dessus de tout soupçon.
Si vous aviez rencontré l’une de ces personnes, vous auriez sans doute aussitôt apprécié son intelligence, son ouverture d’esprit, son charme et son charisme. C’est leur meilleure « couverture ». La plupart des gens pensent que les gens « mauvais » ont une mauvaise apparence, soit dans leur physique, soit dans leur comportement. Ils y sont incités par la propagande des médias, qui présentent les « méchants » sous des traits souvent hideux. Tous les  » illuminati « que j’ai personnellement connus étaient des gens aimables et charmants dans leur vie de tous les jours. Leur seul problème était d’avoir parfois un comportement bizarre, comme peuvent l’avoir des alcooliques. Si les  » illuminati  » sont parfaitement indétectables, c’est en raison de la dissociation de leur personnalité, artificiellement provoquée par des expériences traumatiques. Beaucoup d' » illuminati « , si ce n’est la plupart d’entre eux, sont complètement inconscients de la vie horrible qu’ils mènent au cours de la nuit.
Il existe d’autres groupes qui ne font pas directement partie des  » illuminati « , mais qui sont en relation avec eux. Les  » illuminati « ne sont pas le seul groupe qui pratique l’ésotérisme, ou qui adore des démons et des dieux antiques. Les  » illuminati  » encouragent les divisions. « Diviser pour régner » est l’un de leurs principes essentiels. Ils ne s’inquiètent pas de l’existence de ces autres groupes. Au contraire, ils les accueillent souvent dans leur zone d’influence, si cela est possible. Cela se produit de plus en plus souvent depuis quelques années, à mesure que les  » illuminati  » « vendent » leur organisation et leurs principes, qui sont considérés comme les meilleurs par toutes les sociétés secrètes. En échange de ce « perfectionnement technique », les  » illuminati  » exigent la soumission des autres groupes occultes. Ils leur envoient leurs meilleurs formateurs, qui dépendent de leurs conseils locaux et régionaux.
Dans le domaine politique, les  » illuminati « sont infiltrés dans tous les principaux partis. L’une de leurs maximes préférées est : « L’ordre sort du chaos ». L’anarchie est une discipline pour eux. C’est pour cela qu’ils envoient des armes et des fonds à tous les protagonistes des principaux conflits, en particulier lors des deux dernières guerres mondiales. Ils croient que l’Histoire est un jeu, comme une partie d’échecs. Pour eux, les plus forts doivent émerger des conflits, des épreuves et des combats. Je ne partage plus cette philosophie, mais je la partageais autrefois, de tout mon cœur. A mesure que la vraie nature et les objectifs des  » illuminati « sont dévoilés, j’espère que les citoyens « ordinaires » se réveilleront, et s’organiseront pour lutter contre ceux qui se préparent à capturer un monde qui ne se doute de rien ».

texte écrit par « Svali, ancienne « programmeuse mentale », rescapée des  » illuminati « ». Le contenu de ce texte est sensé résumer de manière courte et précise le plan d’ensemble des  » illuminati « , destiné à mettre en place leur « Nouvel Ordre Mondial ».      http://www.centrexnews.com/columnists/svali/2000/10/chapter03.html).

L’ensemble des informations, mises bout à bout, fait ressortir le canevas de pensée de « Svali », c’est-à-dire un assemblage — assez bien construit — de TOUT ce qui peut relever de la peur collective et du Mal incarné. Le mécanisme qu’on trouve ici est rigoureusement identique à celui d’Augustin Barruel (voir l’extrait de sa démonstration et le commentaire http://www.lesarment.com/affichage_numero.php?id=305). Notez bien :

Pour commencer, les devises  » illuminati « :
1) « L’ordre sort du chaos ».
2) « Diviser pour régner »

Les  » illuminati  » sont accusés de tous les maux :
– Avoir pour but de dominer le monde ;
– D’avoir infiltré l’ensemble des États Unis, dont le territoire est investi par des bases opérationnelles;
– D’être à l’origine de l’effondrement des marchés financiers.
– De fournir en armes et en fonds TOUS les protagonistes des principaux conflits ;
– D’avoir infiltré :
– TOUS les principaux partis politiques ;
– les médias,
– le système bancaire,
– le système éducatif,
– le gouvernement, que ce soit au niveau local ou au niveau fédéral,
– le système scientifique,
– TOUTES les églises ;

Quelques exemples  » d’illuminati  » rencontrés par l’auteure de l’article :
– « le responsable local de la Fédération des PME,
– le PDG d’une entreprise locale travaillant pour le Ministère de la Défense,
– le Directeur d’une école chrétienne,
– l’un des adjoints au maire de la ville,
– un journaliste,
– une infirmière,
– un médecin,
– un psychologue,
– un colonel de l’Armée de Terre,
– un haut responsable de la Marine » ;
Quelques renseignements utiles à propos des  » illuminati  » au quotidien :
– les  » illuminati  » « vont à l’église le dimanche, et ils ont bonne réputation » ;
– les  » illuminati  » « sont des gens aimables et charmants dans leur vie de tous les jours » ;
– les  » illuminati  » « ont souvent l’apparence d’hommes d’affaires respectables »,
– les  » illuminati  » « affichent leurs convictions « chrétiennes » ;
– les  » illuminati  » « ont horreur d’être dévoilés (28) » ;
– les  » illuminati  » sont : « très arrogants », « sans scrupules », « impitoyables »;

Et enfin deux données importantes de ce manuel de détection anti-  » illuminati « :
– Les  » illuminati  » sont « indétectables » (!) car ils ont subi des expériences psycho-traumatiques durant une « programmation », si bien que « la plupart d’entre eux, sont complètement inconscients de la vie horrible qu’ils mènent au cours de la nuit »;
– « près de 1 % de toute la population des Etats-Unis appartient aux  » illuminati  » ou dépend d’eux, y compris tous les programmés mentaux, directement utilisables ».

Pas une seule référence chrétienne dans cet article. Sa conclusion est lapidaire : « j’espère que les citoyens « ordinaires » se réveilleront, et s’organiseront pour lutter contre ceux qui se préparent à capturer un monde qui ne se doute de rien » (dernière phrase).
Le message est là pour nous « dévoiler » les mystères cachés du complot des méchants qui sont partout, occupés à déverser leur méchanceté sous une apparence normale : c’est le principe de la pathologie de la paranoïa la plus élémentaire : l’expression d’un raisonnement investi par le soupçon et la peur jusque dans ses structures les plus profondes. Dans une fiction, cela ferait peut-être sourire, mais pas dans un site d’édification chrétien ayant vocation de porter la vérité.
Ce texte est emblématique de l’expression des symptômes d’une véritable maladie (1), en ce qu’il regroupe à lui seul TOUS LES ATTRIBUTS du raisonnement paranoïaque/conspirationniste. Un cas d’école (2), comme le confirmerait n’importe quel étudiant en psychologie.
Le christianisme est aujourd’hui parcouru d’influences émanant d’anciens sorciers, anciens satanistes, anciens hauts dignitaires du New Age, d’anciens Francs-maçons initiés aux niveaux les plus élevés, et maintenant d’anciens  » illuminati « . Qu’apportent-ils à l’Église ? Tournent-ils les cœurs vers la personne de Christ ? Sont-ils des instruments de sanctification qui ramènent le cœur des enfants vers leur Père ? Ne voyons-nous pas qu’en définitive, il ressort que ces témoignages et enseignements donnent la part belle à ce qui ne vient pas de la lumière ?
Ils sont souvent (hélas) bien davantage témoins de l’obscurité que de la lumière, et ne paraissent pas être en mesure de gérer l’infusion de certaines pensées anciennes dans leur témoignage.

Revenons à notre ancien amour , appartenir qu’à l’église de christ qui est pur sainte et qui se prépare à l’enlèvement car l’époux ( christ vient bientôt la chercher )

Notes :
(1) Définition clinique de la paranoïa :

Psychose chronique caractérisée par un délire systématisé ET COHÉRENT, à prédominance interprétative (délire de persécution, de grandeur, de jalousie), ne s’accompagnant pas d’affaiblissement intellectuel, évoluant lentement sans aboutir à la démence. Pour la personne atteinte, le monde est peuplé de voleurs, de menteurs, d’êtres indignes de vivre. Et elle est tenaillée par le désir de réparer cette injustice, convaincue que son rôle sur Terre est de faire régner l’ordre. Sans détérioration intellectuelle, la paranoïa se révèle essentiellement par un discours argumenté, d’apparence logique, mais cependant délirant.
(2) Voir le chapitre « le cœur du conspirationniste », dans l’étude complète, et les éléments rapportés à propos de la construction du contenu des Protocoles des Sages de Sion : on retrouve dans la pensée de « Svali » la même construction, et les mêmes éléments.

L’argent et la fin des  » illuminati « 

« Svali nous révèle par quels moyens les  » illuminati  » amassent leur fortune, dans l’impunité la plus complète ».


Après une brève introduction destinée à faire prendre conscience à ses lecteurs de l’importance de l’enjeu de ses révélations, l’auteure développera l’essentiel de ses infos :

« Nous savons que les  » illuminati  » veulent contrôler le monde et qu’ils sont spécialisés dans toutes sortes de tortures et de sévices spirituels. Mais l’une de leurs activités principales consiste à faire de l’argent. Leur existence en dépend.
Beaucoup de gens ne se doutent absolument pas des énormes sommes d’argent générées par toutes les activités illégales et criminelles dans lesquelles sont impliqués les  » illuminati « . Dans cet article, j’ai l’intention de révéler quelles sont certaines de ces activités. Je m’appuie sur mes souvenirs d’ancien membre de ce groupe, ayant vécu en Virginie et à San Diego, en Californie. Je ne révèlerai aucun nom, afin de me protéger. Je laisse les lecteurs décider si mes allégations sont crédibles ou non. Avant de parler de la manière dont les  » illuminati  » se procurent leur argent, je voudrais d’abord parler des efforts considérables qu’ils déploient pour réduire leurs membres au silence.
D’où provient leur argent ?

                                            De l’industrie de la pornographie,

qui concerne à la fois les adultes et les enfants. Dans le monde entier, la pornographie génère d’énormes richesses. Ces richesses sont souvent obtenues aux dépens des petits enfants, pour alimenter les appétits de ceux qui ont de l’argent à dépenser. Les  » illuminati  » demandent souvent à leurs membres de « prêter » leurs enfants pour des séances de pornographie, dès leur plus jeune âge. J’ai entendu parler de jeunes enfants de trois ans utilisés dans ce but.

                                                       De la prostitution.

Comme pour la pornographie, il s’agit d’une industrie qui rapporte énormément d’argent. On utilise des enfants comme des adultes, à peu près de la même manière.

Ils envoient aussi des prostituées dans certaines églises, pour séduire les pasteurs ou détruire ces églises, ou pour fournir certaines informations demandées par des clients.

Des trafics d’armes.

Les  » illuminati  » expédient des armes partout dans le monde, à commencer par le Canada et le Mexique

                                                  Des trafics de drogues.

Les  » illuminati  » sont souvent impliqués dans les trafics de drogues. La Maffia sait qu’ils sont concurrencés par ce groupe dans tous leurs trafics illégaux, mais ils n’aiment pas se mêler des affaires des  » illuminati « ! Il existe une « répartition » non écrite, mais parfaitement comprise, des tâches et des territoires.

               L’achat frauduleux et la revente des codes informatiques secrets de l’armée.

Les  » illuminati  » font encore de l’argent dans toute une série d’autres activités, comme la vente d’informations secrètes touchant aux systèmes de sécurité, le chantage, l’extorsion de fonds, les assassinats commandités, pour ne nommer que ces dernières activités.
Les  » illuminati  » ont nommé des administrateurs dans tous les conseils de direction locaux qui ont des finances à administrer Comparées aux méthodes d’élimination employées par les  » illuminati « , celles des Colombiens ou des maffiosi ressemblent à des œuvres charitables ! »

Le descriptif de « Svali » à propos des  » illuminati  » continue dans le même registre que dans l’article précédent ; les  » illuminati  » sont affublés de TOUTES les tares imaginables :
– Ils sont spécialisés dans toutes sortes de tortures et de sévices spirituels ;
– ils réduisent leurs membres trop bavards au silence ;
– Leur existence dépend de leur capacité à faire de l’argent, dans :
• l’industrie de la pornographie (adultes et enfants, souvent leurs propres enfants);
• la prostitution (adultes et enfants), les prostituées sont envoyées aux pasteurs pour les séduire ;
• le trafic d’armes ;
• le trafic de drogues ;
• le chantage, l’extorsion de fonds, les assassinats commandités, etc …

Toutes ces choses feraient sans doute le bonheur d’un romancier en mal d’inspiration, mais ne servent à RIEN au vrai christianisme, sinon à le couvrir de ridicule. Ce sont des FABLES, qui sont de nature à remuer des cœurs d’ENFANTS, et c’est bien ce qui est inquiétant : « Mais toi, rejette les fables profanes et de vieilles femmes, et exerce-toi toi-même à la piété» (1 Timothée 4:7).

        « le plan secret des illuminati », ,  traduit de Cutting Edge Ministries
Extraits

: La lecture de cet article, présenté comme « fondamental » est fastidieuse et éprouvante. Son intérêt réside dans la révélation de la nature des sources de l’auteur, David Bay, qui préside au ministère de Cutting Edge : elles sont TOUTES occultes et démontrent de la manière la plus évidente qui soit que cet homme, sur ce sujet précis, est intoxiqué sévèrement.

« Article fondamental, qui expose le plan secret du Nouvel Ordre Mondial depuis 1776. Ce plan, mis au point par un ancien Jésuite, Adam Weishaupt, s’appuie sur la théorie de Hegel : Thèse + Antithèse = Synthèse. Lisez-le, si vous voulez comprendre les événements mondiaux actuels, à la lumière de la Bible! » Le Plan secret des  » illuminati  » : Thèse + Antithèse = Synthèse. »

L’article débute par une citation extraite de Time Magazine du 25 mai 1992 : « Une conversation avec les Gorbatchev », page 51 : « Mikhaïl Gorbatchev vient d’achever une tournée triomphale de deux semaines dans les Etats-Unis. Rien ne suggère qu’il soit un politicien retiré des affaires. Les Américains l’ont accueilli avec des ovations, debout… Cette visite aux Etats-Unis était ostensiblement destinée à réunir des fonds et à prendre des contacts pour la Fondation Gorbatchev. Toutefois, elle lui a aussi permis de s’élever en douceur à la position peu fréquente d’un homme d’état chevronné dont les déclarations sont prises en considération dans le monde entier. Son thème favori est un corollaire de sa fameuse « perestroïka » : le monde a besoin d’être changé et réorienté… On n’a pas encore réussi à faire admettre à Gorbatchev que la théorie socialiste a échoué, ou que le communisme était mort. Mais il propose une alternative au capitalisme et au communisme, alternative qui est en train de poindre… »

La plupart d’entre vous hochent sans doute la tête d’étonnement en lisant cet article, mais sans comprendre qu’il contient l’une des informations les plus extraordinaires de l’histoire moderne ! Tous ceux qui sont au courant de la conspiration des  » illuminati  » visant à instaurer un Nouvel Ordre Mondial auront toutefois immédiatement compris ce que voulait dire Gorbatchev lorsqu’il proposait « une alternative au capitalisme et au communisme, alternative qui est en train de poindre… »
Si nous considérons attentivement la déclaration de Gorbatchev, nous voyons qu’il a voulu dire qu’il y a trois systèmes de gouvernement : deux sont déjà opérationnels, et le troisième est encore à venir. Il a mentionné le communisme et le capitalisme, qui sont deux systèmes déjà présents dans le monde. Mais il annonce un troisième type de gouvernement à venir, qui ne serait ni communiste ni capitaliste. Il n’a pas précisé son nom.
A quoi se réfère-t-il ? Pour le comprendre, il nous faut revenir au 1er mai 1776, au jour où Adam Weishaupt, un ancien Jésuite (3), fonda un groupe occulte qu’il appela : « Les Maîtres des  » illuminati » » ». ( » illuminati  » veut dire : ceux qui ont reçu la lumière »). Pour organiser son groupe, il prit pour modèle l’ordre des Jésuites, qu’il connaissait bien. Les Maîtres des  » illuminati  » étaient une société secrète, hermétiquement fermée au monde extérieur. Ils projetaient de renverser toutes les institutions religieuses et civiles ainsi que tous les gouvernements, pour les remplacer par un gouvernement mondial entièrement nouveau, que Weishaupt appela : « Le Nouvel Ordre Mondial » (4).
Quelles étaient les grandes orientations de ce Nouvel Ordre Mondial ? Nesta Webster (5), dans son ouvrage « World Revolution » (Révolution Mondiale), dresse la liste des six buts des  » illuminati  » :
1) Abolir la monarchie et toutes les structures gouvernementales.
2) Abolir la propriété privée.
3) Abolir tout système d’héritage.
4) Abolir le patriotisme.
5) Abolir la famille, le mariage, la moralité ; les enfants doivent être élevés par l’Etat.
6) Abolir la religion.
Weishaupt estimait qu’il ne pourrait atteindre ces buts que grâce à une puissance surnaturelle (6). Il lui fallait détruire la civilisation occidentale, qui était trop imprégnée de Christianisme (7). C’est pourquoi il établit ses Maîtres des  » illuminati  » sur des bases occultes. Il prit pour son organisation le symbole de « l’œil qui voit tout », placé au sommet d’une pyramide inachevée, le tout dans un cercle au-dessus duquel figuraient les mots « Annuit Coeptus », ce qui signifie en Latin « Annonce de la naissance de… » Au-dessous du cercle, il était écrit : « Novus Ordo Seclorum » (Nouvel Ordre Mondial, en Latin). En d’autres termes, le symbole de Weishaupt annonçait la naissance d’un Nouvel Ordre Mondial.
Ce symbole nous est familier, car il figure sur tous nos billets de $1 ! Au pied de la pyramide figurent des chiffres romains, qui indiquent l’année 1776. Puisque la monnaie américaine porte ce symbole du Nouvel Ordre Mondial, nous devons en déduire que notre gouvernement, depuis 1776, travaille à établir le Nouvel Ordre Mondial ! Ceci est bien le cas, mais nous en reparlerons plus tard.
Weishaupt voulait renverser totalement tous les gouvernements, pour les remplacer par son système mondial (8). Il estimait que l’ennemi à abattre était surtout constitué par les nations de l’Europe Occidentale, parce qu’elles étaient fondées sur des principes judéo-chrétiens. Il pensait que l’on enrôlerait sans peine dans son plan les nations orientales, car leurs religions étaient enracinées dans un mysticisme occulte de même nature que celui qu’il professait. En vérité, à mesure que le monde se prépare à entrer dans le Nouvel Ordre Mondial, nous voyons s’établir aujourd’hui une unité spirituelle entre les religions orientales et les adeptes occidentaux du Nouvel Age.
L’obstacle principal pour Weishaupt venait donc des nations chrétiennes d’Europe Occidentale et du Nouveau Monde, qui allait bientôt devenir les Etats-Unis. Il établit donc son Plan en conséquence. Deux ennemis en particulier devaient être abattus : le catholicisme romain et le protestantisme (NDLR : quelle références ? Où peut-on vérifier ces affirmations ?).

Pour Weishaupt, le problème était le suivant : il voulait détruire froidement tous les gouvernements occidentaux, pour les remplacer par un seul gouvernement mondial, appelé Nouvel Ordre Mondial. Mais comment s’y prendre pour modifier toutes les caractéristiques de toutes ces nations occidentales, comment les faire passer par un glissement absolument imperceptible de la liberté à l’esclavage, sans qu’elles prennent jamais conscience du processus, sans qu’elles puissent identifier les auteurs du changement ? Sinon, elles pourraient contraindre leurs dirigeants à se retourner contre ces manipulateurs et à les détruire.
La première condition était d’entourer le Plan du secret le plus absolu (un tel plan planétaire dans le secret absolu promettait bien des difficultés). C’est la raison pour laquelle Weishaupt a organisé les Maîtres des « illuminati  » en société ultra secrète. Il ne fallait pas que les peuples qu’ils voulaient réduire en esclavage connaissent leurs secrets. Weishaupt sentit que la franc-maçonnerie pouvait être un allié intéressant. La franc-maçonnerie fut officiellement établie en occident en 1717. Elle enseignait alors qu’une évolution naturelle et spontanée conduirait peu à peu les hommes à adopter les mêmes valeurs, pour aboutir à une religion universelle. Tous les hommes devaient comprendre qu’ils sont frères. Les Francs-Maçons pensaient qu’ils seraient les moteurs de cette évolution vers une nouvelle conscience universelle. Ils pensaient que ce nouveau système était inévitable, et qu’il se manifesterait d’une manière naturelle et paisible.
Weishaupt rejetait cette conception. Pour sa part, il estimait que rien ne pourrait s’accomplir sans révolutions violentes. Lui et les membres de sa société commencèrent à s’infiltrer dans les loges maçonniques dès 1776. En 1789, il tenait déjà bien en main les loges européennes. Il se mit en devoir de gagner le cœur de nombre de maçons américains, et en 1830, il avait pris le contrôle des loges américaines.
Il manquait encore à Weishaupt une stratégie pour établir son Nouvel Ordre Mondial. Il lui manquait un plan de bataille qui préciserait de quelle manière les gouvernements d’Europe Occidentale seraient détruits. Cette stratégie devait lui être fournie en 1823 par un professeur de philosophie allemand du nom de Hegel (1770-1831). Selon Hegel, les gouvernements des sociétés fonctionnaient de la manière suivante :

1) L’existence d’un certain type de gouvernement ou de société, qu’on pouvait appeler « Thèse », suscite l’apparition du type de gouvernement opposé, soit « l’Antithèse ».

2) Thèse et Antithèse entrent inévitablement en conflit l’une avec l’autre, car ce sont deux systèmes complètement opposés.

Cette lutte se prolonge suffisamment sans qu’un côté parvienne à détruire l’autre. On finit donc par aboutir à un système hybride comportant certains aspects de la Thèse et certains aspects de l’Antithèse. Hegel a appelé ce nouveau système « Synthèse ».
La clé de la stratégie est d’obtenir un conflit incessant, ou du moins une menace de conflit. Selon la théorie de Hegel, « le conflit aboutit au changement, et le conflit planifié aboutit au changement planifié ». Dans toute les Universités européennes, cette théorie fit pendant un temps l’objet de discussions passionnées ! Par la suite, d’autres modes intellectuelles la remplacèrent, mais les  » illuminati « , et les Francs-Maçons qui leur emboîtaient le pas, avaient d’ores et déjà leur plan de bataille. Définissons à présent ces termes, en les appliquant au Plan de Weishaupt :
La Thèse, c’est-à-dire le système européen dominant à la fin du XVIIIe siècle, impliquait, sur le plan économique, l’entreprise privée, sur le plan politique, la monarchie ou la démocratie, et sur le plan religieux, le judéo-christianisme.
L’Antithèse est le système opposé, qui devait, en théorie, combattre la Thèse pendant une période assez longue, avant d’aboutir à un nouveau système appelé Antithèse. En 1776, toutefois, il n’existait pas encore de véritable Antithèse au système dominant à l’époque.
Que faire, si ce système opposé ne s’établissait pas spontanément ? Si j’avais été chargé de la mise en œuvre du Plan du Nouvel Ordre Mondial, et si j’étais un partisan de la théorie de Hegel, je suppose que je me serais efforcé de créer un système qui soit exactement l’opposé de la Thèse. Un auteur catholique, Piers Compton, a étudié en 1846 la création de cette Antithèse, qui était l’exacte contrepartie de la Thèse occidentale. Il écrivit ceci : « Il y a comme du changement dans l’air, un changement qui s’étend bien au-delà des limites de l’Eglise et transforme bien des aspects de l’existence. » Deux ans plus tard, un corps d’élite d’initiés secrets, qui avait pris pour nom : « La Ligue des Douze Justes des  » illuminati » », finança Karl Marx pour permettre à ce dernier de rédiger  » Le Manifeste Communiste  » (9).
Sous sa forme théorique, l’Antithèse vit donc le jour en 1848, avec la parution du Manifeste Communiste de Karl Marx. Gary Kah, un auteur chrétien, découvrit un secret le jour où on lui remit un lot de vieux ouvrages francs-maçons tirés d’une cachette. A la page 94 de son livre « Enroute to Global Occupation » (Vers l’occupation planétaire), Kah reproduit un tableau extrait de ces ouvrages secrets, démontrant les liens historiques qui remontent du mouvement du Nouvel Age aux Rosicruciens, en passant par les Francs-Maçons et les  » illuminati « , et de là aux Templiers, à la Gnose et à la Kabbale, jusqu’à la source commune à tous ces mouvements, c’est-à-dire les anciennes croyances mystiques égyptiennes et babyloniennes. Ce tableau indiquait aussi des groupes dérivés des Francs-Maçons et des  » illuminati « . Un de ces groupes est relié par une flèche aux Francs-Maçons et aux «  »illuminati » » : c’est le Marxisme (10). De toute évidence, les Francs-Maçons et les  » illuminati  » ont créé le Communisme pour pouvoir opposer une Antithèse à la Thèse existante, pour que la théorie de Hegel pût prendre corps.
Du point de vue économique, le Communisme accordait à l’Etat seul le droit de propriété et le droit de planifier l’économie. Du point de vue religieux, il était athée. Du point de vue politique, il s’agissait d’une dictature. Il s’oppose donc à la Thèse occidentale sur toute la ligne. Ceci est normal, puisque le Communisme a été conçu dans ce but.
La Synthèse est le nouveau système hybride qui doit émerger du conflit entre Thèse et Antithèse. Cette Synthèse, sur le plan économique, est prévue pour être fasciste. Les moyens de production et le système de distribution des biens seront confiés à des entreprises privées, mais c’est le gouvernement qui dicte les quantités à produire et le nombre d’entreprises autorisées à fabriquer un produit donné. Sur le plan religieux, il est prévu que la synthèse soit d’inspiration satanique, le satanisme étant l’hybride issu de la thèse judéo-chrétienne et de l’antithèse athée. On sait depuis longtemps que cette Synthèse s’appelle :  » Le Nouvel Ordre Mondial « .
Tel est le Plan qui guide l’action des  » illuminati  » depuis les années 1820. Thèse et Antithèse sont les deux adversaires qui devaient demeurer en conflit politique et verbal pendant de longues années, menaçant de déclencher une guerre mondiale. Cependant, le Plan demande que ni l’un ni l’autre des adversaires ne soient détruits par des moyens militaires, mais que de part et d’autre la mentalité populaire évolue peu à peu, jusqu’au jour où la Synthèse pourra finalement être mise en place. Cette Synthèse n’est autre que le Nouvel Ordre Mondial.
Suivez-moi bien, car nous allons bientôt comprendre tout le déroulement de l’histoire depuis le début des années 1800, et tout particulièrement pendant tout le XXe siècle.
Lors de la fondation des Maîtres des  » illuminati  » en 1776, cet ordre s’était donné pour objectif d’atteindre les six buts que nous avons énumérés en page 1. On est stupéfié de constater que ces six buts correspondent à la lettre aux objectifs du Communisme organisé, ce concept que Marx a commencé à propager vers 1850. Pas de place pour le doute ici : ce sont bien les Maîtres des «  »illuminati » » qui sont à l’origine du Communisme. Nesta Webster le démontre clairement dans son ouvrage « World Revolution : Plot Against Civilization » (La révolution mondiale, complot contre la civilisation), écrit en 1921.
Regardons de plus près cette philosophie qui est à la fois celle des Maîtres des  » illuminati  » et du Communisme. En voici les dogmes essentiels :

1) L’homme est foncièrement, intrinsèquement bon.

2) Tous les problèmes de l’homme sont imputables à un environnement défectueux. Par conséquent, il suffit de modifier cet environnement pour remédier aux problèmes des hommes. (Note : C’est au nom de cette doctrine qu’on a massacré 200 millions de personnes depuis 1917. En effet, le moyen le plus simple de modifier l’environnement est de tuer tous ceux qui résistent à l’instauration de l’ordre nouveau. Cette doctrine est essentielle aussi pour les adeptes du Nouvel Age, celui de l’Antichrist. Les quatre cavaliers de l’Apocalypse n’approchent-ils pas au galop ?)

3) La raison humaine est la référence suprême ; si on l’affranchit des dogmes religieux, elle sera en mesure d’instaurer un « paradis » sur la terre.

Ces objectifs admirables justifient tous les moyens qui s’avéreront nécessaires pour les atteindre. Même le massacre de populations entières se justifie s’il permet l’avancement de cette noble cause.
C’est donc un fait avéré : les Maîtres des  » illuminati  » ont bien créé le Communisme afin de susciter l’Antithèse exacte du capitalisme occidental. Quand Karl Marx et Friedrich Engels ont publié le Manifeste Communiste en 1848, les conditions politiques étaient dorénavant réunies pour commencer le conflit entre la Thèse et l’Antithèse. D’ailleurs, les capitalistes occidentaux étaient disposés à financer ce nouveau système autant qu’il le faudrait, afin de promouvoir la Synthèse tant désirée, le Nouvel Ordre Mondial. En 1911, un numéro du quotidien Le St. Louis Dispatch (alors que le Tsar était encore au pouvoir en Russie, et que le Communisme n’existait qu’à l’état de théorie) montre Karl Marx déambulant dans les environs de Wall Street, avec, sous le bras gauche, sa thèse sur le Socialisme, qu’on appelle aujourd’hui Communisme. Tout au fond on aperçoit l’Empire State Building. Une foule en liesse acclame Marx, et G. Perkins, l’associé de J.P. Morgan, lui serre la main avec effusion. Derrière Marx, la main tendue, se tient Andrew Carnegie. Les milliardaires J.P. Morgan et John D. Rockefeller attendent leur tour de serrer la main de Marx. Juste derrière Marx et Perkins se tient Théodore Roosevelt.
Ce dessin ne faisait que représenter correctement pour quelle raison ces capitalistes occidentaux soutenaient avec enthousiasme le Communisme de Karl Marx. Pourquoi donc ? Parce qu’ils venaient de créer la parfaite Antithèse à la Thèse occidentale, ce qui allait enfin permettre l’émergence de leur système hybride, la Synthèse, mieux connue sous le nom de  » Nouvel Ordre Mondial « .
Cette Synthèse devait être un système planifié comme une économie fasciste. Les moyens de production et de distribution de tous les biens devaient être contrôlés par l’industrie privée. Mais c’est le Gouvernement qui devait contrôler la répartition des tâches entre les sociétés privées, et la quantité des biens produits. Pour que ce nouveau système favorise le secteur industriel privé, il importait qu’à la tête du gouvernement on place un homme d’affaires. Le nouveau système des affaires sera source de bénéfices phénoménaux, pour plusieurs raisons :

1) La concurrence, dans le domaine économique, doit être complètement supprimée. Par exemple, au lieu d’une douzaine de fabricants d’automobiles dans le monde, il ne doit y en avoir qu’un seul.

2) Un gouvernement planétaire ne doit jamais permettre à un dirigeant politique local de saisir les avoirs d’une multinationale, comme les Arabes ont saisi en 1972 et 1973 les avoirs des multinationales du pétrole sur leurs territoires, perte qui s’est chiffrée en milliards de dollars.

3) Un gouvernement mondial doit garantir la paix, sans laquelle les affaires ne peuvent prospérer. Mais ce sera aux dépens des libertés individuelles. Aucun dirigeant du Nouvel Ordre Mondial ne se soucie le moins du monde des libertés individuelles. La paix mondiale doit engraisser les profits.
N’oublions pas les paroles de Paul dans 1 Timothée 6 :10 : « L’amour de l’argent est une racine de tous les maux. » Sous le règne de l’Antichrist, l’impiété atteindra son comble. Rien d’étonnant, donc, si les profits financiers atteignent également leur comble à ce moment-là.
Revenons au début du XXe siècle. Pour que ce concept puisse être appliqué avec succès, il fallait que le gouvernement d’une grande nation soit renversé, pour être remplacé par un gouvernement communiste qui incarnerait l’Antithèse. Puisque les Etats-Unis étaient, à n’en pas douter, à la tête des nations représentant la Thèse (le capitalisme), il fallait que la nation phare de l’Antithèse fût dotée également de vastes territoires, d’une population nombreuse, et de ressources naturelles. Les meneurs de l’Ordre Mondial décidèrent, peu après 1900, que la Russie était tout indiquée. Lénine reçut de l’Occident un flot constant de ressources financières destinées au renversement du régime tsariste. Nesta Webster démontre (11) que les  » illuminati  » utilisèrent les autorités allemandes pour soutenir la révolution léniniste. Une fois les communistes au pouvoir, ce fut le soutien politique et financier de l’Occident qui évita au pouvoir communiste de s’effondrer en raison de ses failles et de ses incohérences grossières.
Après la prise de pouvoir par les communistes en Russie, on passa à la phase suivante du Plan, le conflit incessant entre l’Amérique et la Russie, sans toutefois que l’un des adversaires ne remportât de victoire militaire sur l’autre. Après la deuxième guerre mondiale, la Russie accéda au statut de super- puissance, grâce à l’aide occidentale. Les relations entre l’Amérique (la Thèse) et la Russie (l’Antithèse) ne furent qu’une succession de crises. Mais maintenant que l’heure de la Synthèse a sonné, les dirigeants du Communisme participent au projet de création du Nouvel Ordre Mondial et militent loyalement dans ce sens.
Ce scénario s’écarte tellement des idées reçues que vous pouvez demeurer incrédule, même si vous êtes choqué. Permettez-moi toutefois de vous citer une déclaration d’Alice Bailey (12), écrivant sous la dictée de son esprit guide. Elle déclare dans son ouvrage « L’Extériorisation de la Hiérarchie » qu’à Yalta, en 1944, « trois hommes formant un triangle se rencontrèrent dans la bonne volonté envers tous, et s’efforcèrent de poser les fondements des événements à venir dans le monde » (p. 448).
Quels ont été les participants de cette Conférence de Yalta, au cours de laquelle les puissances occidentales ont accordé aux Russes d’incroyables concessions ? Il s’agissait du Président américain Franklin Roosevelt, du Premier Ministre britannique Winston Churchill, et du dictateur communiste de Russie Joseph Staline.
L’esprit guide d’Alice Bailey (13) avait déclaré que ces trois hommes étaient trois dirigeants mondiaux qui s’efforçaient conjointement de faire entrer le monde dans le Plan du Nouvel Ordre Mondial !
On voit là le lien qui relie le communisme au Mouvement du Nouvel Age, en passant par la Société de Théosophie fondée par Madame Blavatsky en 1875. C’est pour cette raison que l’on voit Gorbatchev, depuis 1986, employer régulièrement la terminologie habituelle du Nouvel Age !
La chronologie du Nouvel Ordre Mondial s’établit comme suit :
1776 : Création des Maîtres des  » illuminati « , avec leur vision du Nouvel Ordre Mondial.
1823 : Théorie de Hegel : « Thèse + Antithèse = Synthèse ».
1848 : Création par Karl Marx du communisme, parfaite Antithèse du capitalisme.
1875 : Création du Mouvement du Nouvel Age, appelé à l’époque Société de Théosophie (Société secrète).
1917 : Le communisme devient le système de gouvernement de la Russie. Mise en place de l’Antithèse à la Thèse occidentale, dont l’Amérique était le leader.
1917-1945 : Les puissances occidentales aident l’URSS à acquérir le statut de superpuissance.
1945-1989 : L’URSS entretient un conflit potentiel avec les USA, exploitant en particulier la menace de la guerre nucléaire. En fait, le conflit n’éclate pas.
1975 : Les esprits guides ordonnent à la Société de Théosophie de se manifester au grand jour, et d’adopter à présent le nom de « Mouvement du Nouvel Age ».
1990 : Le Président George H. Bush fait publiquement mention du « Nouvel Ordre Mondial » au mois d’août suivant l’invasion du Koweït par l’Irak.
1990 : Le communisme change d’habit pour s’aligner sur le Nouvel Age, et entame son autodissolution planifiée.
D’ici peu, Orient et Occident vont fusionner, les USA et la Russie mettront en place un Gouvernement Mondial unifié, grâce à l’ONU.
Nous voyons à présent le sens de cette déclaration si révélatrice de Gorbatchev : « Une alternative au capitalisme et au communisme est en train de poindre… » Si nous remplaçons dans sa déclaration « capitalisme » par « Thèse » et « communisme » par « Antithèse », il aurait dit : « Une alternative à la Thèse et à l’Antithèse est en train de poindre… » Quelle est donc cette alternative ? Tout simplement, le Nouvel Ordre Mondial ! Ce jour-là, Gorbatchev a presque lâché le morceau. En fait, il envoyait sans doute un signal à tous les initiés, à tous les adeptes des sociétés secrètes du monde entier, comme pour dire : « Patientez encore un peu, car le Plan est en bonne voie et sur le point d’aboutir… »
La dissolution de l’URSS n’est donc pas à mettre sur le compte des aléas de l’histoire ni de la politique du Président Reagan. Cela fait tout simplement partie du Plan ! Alors que le monde se prépare à s’unir sous la bannière du Nouvel Ordre Mondial, il faut maintenant que l’un des protagonistes disparaisse, que le rideau tombe sur l’interminable conflit qui a fait l’objet de la mise en scène, car on entre à présent dans la Synthèse.
nous avons montré que l’ALENA constituait la première Super Nation dans le plan du Nouvel Ordre Mondial, le monde devant être restructuré pour former 10 unités supranationales, d’abord sur le plan économique, ensuite sur le plan politique. Un ouvrage publié en 1974 fait référence à ce plan concernant les dix Super Nations. Il s’intitule « Mankind at the Turning Point » (L’Humanité au Grand Virage). La Super Nation N° 5 y était appelée : « L’Europe de l’Est, y compris la Russie. » Mais en 1974 la Russie n’était qu’une province de l’URSS ! Et l’URSS était alors une superpuissance. Le respect du protocole aurait exigé que la Super Nation N° 5 s’appelle : « L’URSS, y compris l’Europe de l’Est ». Pourquoi donc avoir mis : « la Russie » ? Tout simplement parce que les auteurs du livre, adeptes du Nouvel Age, connaissaient bien le Plan. Ils ont donc utilisé le terme qui ne devait effectivement être employé qu’environ 20 ans plus tard.
Chers amis chrétiens, la Bible tout entière nous apprend que depuis le commencement Lucifer tente d’arracher à Dieu le contrôle du monde et de se faire adorer comme s’il était Dieu. Les prophéties bibliques des deux Testaments annoncent clairement que Satan va manipuler les hommes et les nations, susciter des complots dans les ténèbres, et réorganiser le monde pour former 10 Super Nations, œuvrant au travers de tout ce qui est « impudent et artificieux », (littéralement : « des paroles des ténèbres », c’est-à-dire de la sorcellerie). Leur travail terminé, ces hommes remettront tout simplement le monde à l’Antichrist. Tout cela correspond exactement à l’action des adeptes du Nouvel Age, et au Plan pour le Nouvel Ordre Mondial.
« Et Hitler dans tout cela ? » demanderez-vous peut-être. Son projet, qu’il appelait aussi « Nouvel Ordre Mondial », était de même nature que le Plan actuel. Son système de gouvernement correspondait exactement à celui qui doit être mis en place avec le Nouvel Ordre Mondial, et il se considérait comme l’Antichrist. Pourtant, tout l’Occident, représenté par les Alliés, s’est retourné violemment contre lui, le détruisant avec son « Ordre Mondial » nouveau-né. Et les principaux responsables économiques et politiques l’avaient activement soutenu et généreusement financé, par l’intermédiaire de la Suisse, restée  » neutre « . Pourquoi donc ?
Cette question m’a intrigué pendant plusieurs années. Je n’arrivais pas à trouver de réponse satisfaisante. Puis je fis la connaissance d’un Chrétien né de nouveau, Doc Marquis, qui avait quitté le satanisme et s’était converti à Jésus-Christ (14). Marquis venait de terminer son ouvrage, « Secrets of the  » illuminati «  » (Les secrets des  » illuminati « ). Trois ans avant qu’il ne quitte le satanisme, on l’avait invité à faire partie des «  »illuminati » », groupe tout à fait distinct des satanistes traditionnels. Il avait donc passé trois années à étudier les plans des  » illuminati  » pour le Nouvel Ordre Mondial. Doc Marquis fut sauvé parce qu’un jour il éprouva le besoin de lire l’Apocalypse dans la Bible. Arrivé au chapitre 18, il comprit soudain qu’il venait de lire un compte-rendu détaillé des plans ultra secrets des  » illuminati  » pour le Nouvel Ordre Mondial ! Alors, pour la première fois de sa vie, il comprit qu’il existait dans l’univers une Puissance supérieure aux autorités qu’il avait servi jusque-là.
Je lui ai donc demandé : « Puisque Hitler était au service du Plan pour le Nouvel Ordre Mondial, qu’il était un type de l’Antichrist, et qu’il bénéficiait des largesses des dirigeants occidentaux, pourquoi l’avoir détruit ? »
Il eut cette réponse inoubliable, si éclairante pour moi : « David, sache que jamais les  » illuminati  » n’entreprennent quoi que ce soit sur une vaste échelle sans l’avoir d’abord testé sur une échelle restreinte ».
C’était clair ! Ils projettent d’établir leur Nouvel Ordre à l’échelle de la planète. Il était donc parfaitement logique de mener une expérience préliminaire sur une échelle restreinte, afin d’étudier les diverses modalités d’application et de mettre au point des solutions à toutes les difficultés susceptibles de se présenter. Alors, quand l’Antichrist véritable se lèvera, il pourra établir son système en toute tranquillité. L’économie fasciste hitlérienne a correctement fonctionné, mais Hitler a dû lui apporter plusieurs modifications en cours de route. Il a établi efficacement sa dictature sur l’Allemagne et appris à anéantir ses ennemis. Il a remporté également un succès spirituel en tant que grand prêtre d’une religion ouvertement sataniste, hypnotisant des millions d’Allemands et les transformant en adeptes fanatiques.
Aujourd’hui les  » illuminati  » savent que leur système est viable et projettent en toute confiance de l’étendre au monde entier. Hitler ne se doutait pas du rôle qui lui avait été réellement dévolu. Il ne savait pas qu’il était utilisé, et qu’on le détruirait une fois sa mission terminée. Ne permettez à personne de vous séduire, de vous leurrer. Maintenant, vous connaissez la vérité ».

Notes
(3) Weishaupt n’a
jamais été jésuite, mais il a fait ses études chez les jésuites. Il est juif, converti au catholicisme, qu’il abjurera à la fin de sa vie
(4) Il manque ici une citation ou une référence pour étayer cette information-choc
(5) Cet article est construit en partie autour de la pensée exposée par Nesta Webster, dont le livre est présenté ici comme un ouvrage de référence digne de l’intérêt du christianisme et propre à éclairer la vérité. Malheureusement, cette femme s’est surtout fait connaître comme un auteur conspirationniste, ayant écrit sept essais ouvertement révisionnistes sous le pseudonyme de Julian Sterne et qui tenait, pour finir,
« Les Protocoles des Sages de Sion » pour un ouvrage authentique. Source nauséabonde ! Elle a consacré une partie de sa vie à tenter de prouver, à la suite de l’abbé Barruel, que les maçons et les juifs étaient à l’origine de la révolution française (voir : « Revolution and the Jews. » World Revolution: the Plot Against Civilization By Nesta Webster. July 9, 1921: The Saturday Review, London). Copiant l’idée des « Protocoles », elle a écrit un roman (The secret of the zodiac) dans lequel elle décrit le monde en proie à un complot sioniste-maçonnique-satanique dont le projet est de détruire l’empire Britanique (Chapter : Bolshevists and Freemasons destroy the British Empire. [A novel.] London : Boswell Publishing Co., Ltd., 1933. 320 pp.) Elle a été membre des Fascistes Britanniques de 1924 à 1927, et publia des articles dans le journal d’extrême droite The Patriot. Attribuer à la vision du monde de cette personne, à ses déclarations, le plus petit soupçon de confiance, semblera irréel à un chrétien équilibré, mais parfaitement pertinent pour un chrétien conspirationniste : la preuve ! Cet exemple démontre, parmi tant d’autres, le manque de rigueur intellectuelle de cet article, indigne de notre confiance.
(6) Une citation ou une référence au propos original serait bienvenue, face à de telles affirmations, mais l’auteur fonctionne dans la SUBJECTIVITÉ alors que ce que le peuple de Dieu, c’est la VÉRITÉ. À défaut, nous pourrions nous contenter d’OBJECTIVITÉ, mais pas moins.
(7) Sans référence à un écrit de A.W. on peut penser que ce ne sont là que des extrapolations qui servent le propos de l’article.
(8) Extraordinaire vision universaliste, pour un modeste bavarois, mais surtout : quelle ambition !
(9) d’où provient cette information ?
(10) L’auteur de l’article part du principe que ces informations sont toutes fiables. Mais une attitude équilibrée ferait état qu’il existe dans le monde une abondante littérature anti-maçonnique qui développe des théories fumeuses sur les loges. Ne soyons pas naïfs. Deux attitudes sont malsaines : tout nier, et tout croire. Et cet article donne vraiment l’impression d’accorder foi à tout.
(11) C’est l’auteur de cet article qui démontre qu’il tient Nesta Webster pour un auteur fiable et digne de confiance. Pour ceux qui ont choisi la prudence à l’égard des théories conspirationniste, cela catégorise l’auteur de cet article et donne une idée de son niveau d’intoxication provenant des suggestions et raisonnements montant de l’abîme.
(12) Alica Bailey est une ancienne chrétienne évangélique devenue une des fondatrices du New Age. Auteur de livre ésotériques, elle recevait sous la dictée télépathique des communications de l’au-delà. Cette citation, faite dans cet article, est sensée « éclairer » la compréhension du plan divin … mais la source est OCCULTE, l’effet le sera donc aussi.
(13) Dommage que l’auteur de cet article, David Bay, fondateur de Cutting Edge Ministries, oublie de saisir l’occasion ici de nous dire que cet esprit ÉTAIT UN DÉMON. L’esprit-guide, présenté par Alice Bailey comme un sage thibétain (Djwal Kuhl) est un démon. En accordant foi à ces « révélations », l’auteur de cet article devient un canal du mensonge. Ces déclarations sont indignes de foi, par essence et par définition. AUCUNE démonstration chrétienne ne peut être confirmée ou infirmée par une inspiration démoniaque, mais David Bay semble l’ignorer, trop occupé à la démonstration de son savoir occulte encyclopédique du satanisme.
(14) Encore une source occulte
—————————————————————-

Les noms des personnes qui sont cités dans les articles de CUTTING EDGE MINISTRIES, ainsi que ceux de PLEINS FEUX SUR L’HEURE JUSTE (Adam Weishaupt, Piers Compton, Svali, Kim Campbell, Albert Pike, Nesta Webster, Alice Bailey, Madame Blavatsky, Doc Marquis)… sont TOUTES des références occultes (comme cela a été signalé dans les notes commentaires des bas de pages). Certains sont des sorciers repentis, d’autres sont d’anciens satanistes, d’autres encore des transfuges « d’illuminati « .
Il est étonnant que l’immense capacité à soupçonner des infiltrations occultes partout soit étrangement inerte lorsqu’il s’agit de se poser la question d’une éventuelle infiltration de témoignages mensongers dans le christianisme ! Nous écoutons benoîtement des descriptions fantasmagoriques sur des plans ourdis contre l’ensemble de la société des hommes, avec force détails, sans aucune possibilité de contrôle spirituel, sauf à se satisfaire de quelques noms de témoins (qui sont sensés servir de preuves) et qui invoquent eux-mêmes … des déclarations faites par des Francs-maçons, satanistes ou penseurs du New Age ! Voilà d’où vient « la vérité » conspirationniste. En somme, ce qu’on nous dit ici, c’est que les ténèbres éclairent la lumière. Voilà ce que nous propose David Bay, de Cutting Edge Ministries, mais également Pierre Gilbert, de Pleins Feux sur l’Heure Juste, ainsi que tous leurs clones divers de la blogosphère chrétienne.

Ce phénomène « d’invérifiabilité » auquel on nous condamne, transforme les Béréens en espèce de chrétien en voie de disparition.
En permettant à ces enseignements d’avoir accès à l’oreille du Corps de Christ, on place ledit Corps en situation délicate : comment pourra-t-il examiner toutes choses, et retenir ce qui est bon ? Et si les vertus cardinales du christianisme de la Fin sont la prudence et l’amour de la Vérité, comment pouvons-nous y exercer notre cœur face à des enseignements fallacieux ? N’est-ce pas la meilleure définition qu’on puisse faire d’un PIÈGE ?

             INFILTRATION DANS L’EGLISE : LE PHENOMENE  » ILLUMINATI « 

« L’ennemi a mis ses signes pour signes » (Ps. 74:4)

L’esprit du conspirationniste (1) s’est infiltré dans le christianisme actuel. Il propose une interprétation de la fin des temps qui s’est progressivement imposée, profitant de l’inlassable travail de quelques  » apôtres  » d’une certaine vision de l’eschatologie (2), ainsi que de l’essor des nouvelles communications, pour se répandre largement. Son influence est particulièrement active dans les branches se considérant comme prophétiquement réveillées.

Que signifie exactement ce mot  » conspirationniste « ? Chez les non-croyants, ses adeptes considèrent tout simplement comme plausible l’existence d’un complot mondial, destiné à amener un  » nouvel ordre mondial  » planétaire. Les grands trusts et les groupes de pouvoirs  » occultes  » en seraient les instigateurs, aux fins de domination et d’asservissement des masses.

Dans le monde chrétien, on a accordé à cette théorie une écoute de plus en plus grande. Elle est alimentée par de multiples  » prophètes « , apparemment tous mieux informés les uns que les autres — qui en fait se copient et s’intoxiquent mutuellement — et qui nourrissent une sorte de rumeur perpétuelle, principalement grâce à internet.
L’attention générale est périodiquement attirée sur cette thématique, qui trouve place dans les grands magazines, dans des documentaires TV, et surtout sur le web, car le sujet est vendeur. Dans le christianisme actuel, il existe une constellation de blogs et de sites qui traitent de la fin des temps, d’une vision apocalyptique, et qui véhiculent, avec la vérité (ce qui est leur intention première, la plupart du temps), une dose inégale d’approximations, d’erreur et donc de mensonge.
Hier, l’enseignement de la saine doctrine et de la Vérité était délivré par des hommes préparés, formés et consacrés ; aujourd’hui beaucoup se proclament  » docteur  » (3) derrière leur écran et chacun fait (et enseigne) ce qui lui plaît (4), sans avoir à rendre compte à quiconque des critères bibliques élémentaires inhérents à l’enseignement. (5)
Il n’y a pourtant sans doute pas eu d’autre temps, dans l’Histoire, où le besoin de rigueur, de prudence et de fidélité aux Écritures se soit autant fait sentir qu’aujourd’hui, à cause de l’immense potentiel de multiplication des effets de telle ou telle annonce, ou de tel ou tel enseignement — et de l’action conjointe de facteurs déstabilisants pour la saine doctrine (matérialisme, humanisme, libéralisme, impiété, inculture biblique, etc).

L’hypothèse chrétienne d’un complot mondial à la tête duquel nous trouverions un groupe d’hommes puissants appelés les  » illuminati « (6) est tellement bien établie dans l’Église qu’elle a acquis aujourd’hui un statut d’information, voire de vérité : ce sont les vertus de la répétitivité. Tout le monde en parle : c’est sûrement vrai. Cette propagande profite d’une déformation spirituelle, caractérisée par une attirance exagérée pour les mystères, qui supplante souvent l’amour de la Vérité (7). Il faut dire que pour la plupart de ses adeptes (chrétiens), cette hypothèse d’un complot mondial semble pouvoir éclairer la Bible et permettre de mieux comprendre certains événements de la Fin des Temps. On a ainsi l’impression de pouvoir surveiller l’avancement des choses, d’avoir les yeux sur les rouages de la machine diabolique, de lire les plans de l’ennemi.

(1) Cette expression («l’esprit du conspirationniste») ne s’entend pas dans le sens d’une personnification démoniaque, mais d’une mentalité adhérant à des codes de pensée, à une conception du monde et de l’avenir.
(2) L’eschatologie est l’étude des doctrines et des croyances relatives à la fin des temps, des derniers événements de l’histoire du monde ou de l’ultime destinée du genre humain, couramment appelée la  » fin du monde « 
(3) 2 Timothée 4:3 « car il y aura un temps où ils ne supporteront pas le sain enseignement; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses qui leur plaisent, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs»
(4) Juges 17:6 « En ces jours-là, il n’y avait pas de roi en Israël; chacun faisait ce qui était bon à ses yeux ». C’est un temps de désordre, sans autorité spirituelle représentative et reconnue, et durant lequel le peuple marche donc sans vision, ce qui l’amène logiquement à s’égarer (Proverbes 11:14).
(5) 1 Timothée 3:3 «Il faut que l’ancien (le surveillant, l’enseignant) soit irréprochable, mari d’une seule femme, sobre, modéré, réglé dans sa conduite … propre à enseigner, non adonné au vin, non violent, mais indulgent, non querelleur, n’aimant pas l’argent … Il faut qu’il dirige bien sa propre maison, qu’il tienne ses enfants dans la soumission et dans une parfaite honnêteté, car si quelqu’un ne sait pas comment diriger/enseigner sa propre maison, comment prendra-t-il soin de l’Église de Dieu ?»
(6) Pour une définition des « illuminati », voir Annexe 1
(7) 1 Corinthiens 4:6 « C’est à cause de vous, frères, que j’ai fait de ces choses une application à ma personne et à celle d’Apollos, afin que vous appreniez, en nos personnes, à ne pas élever vos pensées au-dessus de ce qui est écrit».

Comme nous le verrons plus loin, l’apparition dans l’Église de la thèse des  » illuminati  » est récente, opportunément tirée d’un couloir oublié de la petite Histoire, pour s’infiltrer dans notre eschatologie, sans que nul ne proteste.
Qui parlait des  » illuminati  » il y a vingt ans ? La question est intéressante (8). En peu de temps, cette  » vision  » très marginale est pourtant devenue un sujet à part entière, si l’on en juge à la densité des références qui lui sont consacrées par plusieurs sites chrétiens d’enseignement francophones (9). Comment cette  » révélation  » est-elle entrée dans l’Église ? Est-elle vraiment le fruit d’une révélation ou plutôt le produit d’un obscur amalgame ?

Il faut chercher avec beaucoup de sérieux pour trouver des prises de positions critiques, ou même simplement comportant un peu de recul, dans l’Église. Ce n’est pas favorable à un sain examen de la question. Il faut dire que cette théorie du complot y est devenue un vrai courant  » d’inspiration « . Et plus on en parle, plus on y croit, en dépit des énormités qui sont avancées (10). Le plus étonnant dans ce phénomène, c’est que les oppositions lui profitent presqu’autant que les éloges, puisque la théorie du complot, c’est bien connu, se crédibilise et se renforce autant par ses opposants que par ses partisans… Il y a donc fort à parier que ce présent article fasse planer sur nous quelques soupçons à propos de son indépendance d’esprit, car nier la pieuvre  » illuminati  » reviendrait finalement à la servir …

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de préciser que dans cette prise de position, on se gardera de confondre la question du conspirationniste (la lecture des événements et de l’actualité dans la perspective d’un complot organisé par les  » illuminati « ) avec celle de la vigilance, toujours nécessaire. Le conspirationniste se fait passer pour un vigilant, une sentinelle éveillée, et à contrario, considère celui qui critique sa vision comme inféodé aux systèmes noyautés par  » le Mal « . Mais s’élever contre l’influence du conspirationniste ne consiste pas à démissionner de la vigilance, ni à prendre pour argent comptant tout ce que les médias véhiculent. C’est grâce à la vigilance qu’on pourra conserver le recul nécessaire pour remettre les choses (toutes les choses) en question. Il n’est pas non plus du propos de cet article de suggérer que tous les complots sont des inventions mythiques et que l’Histoire est exempte de conspirations, ou encore que le monde ne pullule pas de sociétés secrètes ou de lobbies.

Indéniablement, le monde économique, politique, militaire et religieux est en constante mutation, et il est prévisible qu’un  » ordre mondial  » différent se construise sans cesse, car sa géométrie est variable par définition. Mais nous pouvons admettre ce postulat sans avoir recours à l’hypothèse d’un complot mondial organisant sciemment et méthodiquement une domination destructrice (11), comme les plus alarmistes le  » prophétisent « .
Par rapport aux événements d’après-guerre, par exemple, nous voyons bien que le monde est en constant changement ; il a connu maints bouleversements prévisibles et imprévisibles, et un citoyen de 1950 considérerait (à juste titre) que nous sommes aujourd’hui … dans un  » nouvel ordre mondial « , par rapport à celui qu’il a connu. Cet exemple est applicable à n’importe quelle période de l’Histoire. Le phénomène qu’on veut bien appeler  » nouvel ordre mondial  » est le produit d’un nombre incalculable de paramètres, d’événements, qui, conjugués, constituent l’Histoire (c’est le principe de la multicausalité, fondement de l’historicité, et auquel l’adepte du conspirationniste oppose le principe de l’unicausalité (12) qui est éminemment contestable et d’un simplisme affligeant).

Rappelons enfin certaines données bibliques précises à propos des temps de la fin, qui sont prises en compte ici :
– Le monde est sous la puissance du Malin (13);
– Avant le retour du Seigneur se produira l’avènement de l’Antichrist (14);
– L’Histoire des hommes et des sociétés comporte des prolongements invisibles ;
– C’est le Créateur, le Dieu éternel, qui est souverain sur toutes choses.

(8) C’est le père Regimbal, prêtre catholique canadien à l’origine du Renouveau Charismatique, qui semble avoir été la première voix francophone (vers 1980) semant les graines du conspirationniste chrétien qui prospère aujourd’hui, et dont Pierre Gilbert (autre canadien) est un ardent promoteur, avec son site Pleins Feux sur l’Heure Juste (voir l’annexe 2).
(9) Voir quelques exemples en fin d’article, accompagnés de quelques commentaires (Annexe 3).
(10) C’est un principe bien connu, et qui a fait ses preuves :« Plus le mensonge est gros, et plus on y croit » (citation attribuée à Joseph Goebbels, ministre de la propagande du IIIè Reich).
(11) Dans certains compartiments de la théorie, les états du monde contrôlés par les  » illuminati  » prépareraient des camps de concentration, des fosses communes, des moyens de destructions massifs de leurs propres peuples, dont on ne cite ici qu’un exemple parmi d’autres http://www.spreadthetruth.fr/wordpress27/?p=2220 et http://www.spreadthetruth.fr/wordpress27/?p=2242#comment-1441.
(12) « Quiconque profère que l’histoire est le processus « une cause un effet » n’est pas un historien qui procède à un travail scientifique mais un narrateur qui conte un récit ». Nicolas Lebourg, Dr en Histoire, extrait de « La Théorie du Complot et le sens de l’Histoire ».
(13) 1 Jean 5:19 « Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier gît dans le méchant (ou : sous la puissance du malin) ».
(14) 2 Thessaloniciens 2:3 « Que personne ne vous séduise en aucune manière, car ce jour-là ne viendra pas avant que l’apostasie ne soit arrivée et que l’homme de péché n’ait été révélé, le fils de perdition, qui s’oppose et s’élève contre tout ce qui est appelé Dieu ou qui est un objet de vénération, en sorte que lui-même s’assiéra au temple de Dieu, se présentant lui-même comme étant Dieu »

ORIGINES DU CONSPIRATIONNISME, et du concept des  » illuminati  »

L’ESPRIT DU CONSPIRATIONNISME

Les hommes ont toujours eu besoin d’avoir recours à des hypothèses pour expliquer certains événements dont le sens leur échappait. Le phénomène est particulièrement vivace dans les milieux d’extrême-droite comme d’extrême gauche (pas pour les mêmes raisons). On y accorde foi à un complot orchestré pour la manipulation et le contrôle des masses, qui est systématiquement attribué à des élites dominantes : Francs-Maçons, Jésuites, Juifs, grands capitalistes… sur lesquels on se focalise.

Le conspirationniste est une alternative à la réalité politique, économique et sociale. Dans son livre

Les origines du totalitarisme, Hannah Arendt (15) explique que « Le recours à l’explication des évènements par un hypothétique complot permet de donner une cohérence au monde et de rassurer les foules ». L’auteur écrit ainsi que ces théories répondent justement à un besoin des foules, « qui ne font confiance ni à leurs yeux ni à leurs oreilles, mais à leur seule imagination, qui se laissent séduire par tout ce qui est à la fois universel et cohérent en soi-même ». Plus loin, elle ajoute que « la fuite des masses devant la réalité est une condamnation du monde dans lequel elles sont contraintes de vivre et ne peuvent subsister, puisque la contingence en est devenue la loi suprême et que les êtres humains ont besoin de transformer constamment les conditions chaotiques et accidentelles en un schéma d’une relative cohérence ».

Dans « Mein Kampf », Hitler démontre qu’il avait bien compris ce principe, et l’avantage politique qu’on peut tirer de la concentration des masses sur l’uni-causalité :
« l’art de tous les vrais chefs du peuple de tous les temps consiste surtout à concentrer l’attention du peuple sur un seul adversaire, à ne pas la laisser se disperser. Plus cette assertion de la volonté de combat d’un peuple est concentrée, plus grande est la force d’attraction magnétique d’un pareil mouvement, plus massive est sa puissance de choc. L’art de suggérer au peuple que les ennemis les plus différents appartiennent à la même catégorie est d’un grand chef. (…) C’est pour cela qu’il faut toujours mettre dans le même tas une pluralité d’adversaires des plus variés (…)».

Pour Pierre-André Taguieff (16), il existe quatre grands principes qui structurent les croyances conspirationnistes :
1) rien n’arrive par accident,
2) tout ce qui arrive est le résultat d’intentions ou de volontés cachées,
3) rien n’est tel qu’il paraît être,
4) tout est lié, mais de façon occulte.

Ce sont ces paramètres qui président au raisonnement conspirationniste ; ils prédisposent notre pensée à intégrer des hypothèses inspirées par le doute, le soupçon et la peur.

LE CŒUR DU CONSPIRATIONNISME

La manipulation et le mensonge sont au cœur de ce phénomène. C’est en analysant les outils du conspirationniste que cette conviction se forge. Un des instruments emblématiques de cette  » vision  » du monde est le livre appelé les

Protocoles des Sages de Sion.
Cet ouvrage représentatif de la mentalité conspirationniste a été publié en 1920 et a servi de base à la démonstration antisémite de
Mein Kampf. Il est présenté comme un assemblage de procès-verbaux des réunions tenues par 12 chefs secrets du peuple juif. Dans ce livre, fruit de l’imagination d’un faussaire antisémite (17), on explique un pseudo-plan d’asservissement de la planète entière. Toutes les guerres (18), toutes les révolutions, ne seraient que des manigances de ce complot afin d’instaurer un ordre mondial sous sa domination. Par le moyen de la mise en scène de ce complot, les juifs y étaient présentés comme projetant d’uniformiser les mœurs, cultures, politiques, économies, etc. de tous les pays du monde, avant de les dominer par l’établissement d’un … gouvernement mondial.

Il est troublant de constater que les choses aujourd’hui sont conformes en beaucoup de points au contexte décrit ici. Et pour l’incarnation de  » l’ennemi « , nous ne sommes pas très loin des « Sages de Sion « , avec le fameux groupe Bilderberg (19), présenté comme la tête pensante des  » illuminati « .  La création et l’instrumentalisation des Protocoles des Sages de Sion a été une étape décisive de la propagation et du renforcement de la pensée antisémite, et un des actes fondateurs de la pensée conspirationniste.
La troublante concordance de ces paramètres d’hier et d’aujourd’hui doit nous faire prendre conscience que les leviers du mensonge et de la peur sont des parties constituantes de la vision conspirationniste. Et la thèse « illuminati » actuelle en est imprégnée, comme nous le verrons plus loin.  Bien qu’il soit établi avec la plus grande certitude que
Les Protocoles des sages de Sion soit un faux et que l’ouvrage ait été interdit dans plusieurs pays (dont le France et la Suisse), il continue d’être réédité dans la plupart des pays musulmans, jusqu’à être utilisé dans la Charte du mouvement islamiste palestinien Hamas . Il alimente le discours de certains chefs d’états actuels, comme le président Ahrmadinedjad, par l’emploi de son argumentaire. Cet ouvrage ne devrait être cité, dans la sphère chrétienne, que pour être dénoncé et combattu, mais ce n’est pas toujours le cas, malheureusement. Certains enseignements ambigus, cités en fin d’article, en sont la preuve (21).

Le complotisme (22) et la diabolisation font partie d’une méthode qui a fait ses preuves, toujours efficiente pour rassembler les troupes contre un ennemi commun. Nous assistons d’ailleurs périodiquement à l’utilisation du même scénario, dont on change simplement le nom des acteurs, des dates et des lieux, comme l’armée israélienne vient d’en faire l’intéressante expérience très récemment (23).

(15) Philosophe allemande (1906-1975) naturalisée américaine, connue pour ses travaux sur l’activité politique, le totalitarisme et la modernité.
(16) Historien, philosophe et politologue français, auteur de « L’Imaginaire du complot mondial. Aspects d’un mythe moderne ».
(17) Ce document, parfois surtitré « Programme juif de conquête du monde » fut écrit à la fin du XIX siècle à Paris par un faussaire russe et informateur de la police politique tsariste, Mathieu Golovinski. Le texte voulait faire croire qu’il existait un programme mis au point par un conseil de sages juifs afin d’anéantir la chrétienté et de dominer le monde.
(18) Lire l’article Le plan secret des  » illuminati « , (Annexe 8), dans lequel on retrouve une construction de pensée et un argumentaire similaire. Cet article, dont l’authenticité ne résiste pas à une vraie analyse, serait rédigé par une ancienne  » illuminati  » repentie.
(19) Le Groupe de Bilderberg est présenté comme le plus puissant des réseaux d’influence politico-économiques actuels. Il rassemble des personnalités de tous les pays, dont les noms sont connus pour la plupart. Ils ne communiquent pas la teneur de leurs activités, ce qui attise le mystère. Pour ceux qui enquêtent sur les réseaux de pouvoir, le Groupe de Bilderberg serait une sorte de gouvernement mondial occulte. Il aurait été fondé en 1954 à l’Hôtel Bilderberg à Osterbeek à l’invitation du Prince Bernhard des Pays-Bas, co-fondateur du Groupe, avec David Rockefeller.

(21) Voir l’article de Pleins Feux sur l’Heure Juste intitulé « Gouvernement Mondial et Complot Planétaire ».
(22) Synonyme de  » conspirationnisme « 

3) L’HÉRÉDITÉ DU CONSPIRATIONNISME

Le conspirationnisme est né dans le sein d’un certain  » christianisme « . En effet, cette focalisation de la responsabilité des malheurs présents ou à venir sur un groupe animé d’intentions prétendument mauvaises, dominatrices, meurtrières, qui a cours dans le monde actuel, est de caractère « chrétien », car les premiers écrits développant cette thématique sont apparus en milieu catholique. Le but initial était de combattre l’influence de la franc-maçonnerie, mais la peur et la haine du juif ont rapidement intégré le mécanisme.  On trouve par exemple trace en Allemagne, dès 1778, d’écrits religieux (24) affirmant que les juifs qui étaient responsables de la mort du Christ étaient francs-maçons

(par le dominicain Ludwig Greinemann). Ce texte est d’ailleurs un bon exemple de complotisme intoxiqué (25), puisque l’auteur y reprend les mythes fondateurs (et fantaisistes) qui font remonter les origines de la franc-maçonnerie à l’époque de la fondation du temple de Salomon, ce qui est historiquement faux. Plus tard, c’est un prêtre catholique qui associera pour la première fois le complotisme aux  » illuminati « , l’abbé Augustin Barruel (26), véritable  » père  » du conspirationnisme moderne. Rédigé entre 1797 et 1798, les Mémoires pour servir à l’Histoire du Jacobinisme tend à dénoncer les origines maçonniques et diaboliques de la Révolution française, soi-disant intégralement pensée, préparée et orchestrée suivant les instructions de la société secrète « les Illuminés de Bavière » (thème repris et développé par le prélat catholique Anselme Tilloy qui fit se rencontrer, dans un roman aux airs de vérité « Mirabeau, Moses Mendelssohn et les Illuminés de Bavière dans un salon berlinois, à la veille de la Révolution Française, dans le but d’organiser le renversement des choses établies, église, monarchie » (Le péril judéo-maçonnique, publié en 1897) (27). Malheureusement, cette version fantaisiste a été intégrée dans le chapitre 22 de la charte du Hamas et nourrit activement la mouvance antisioniste actuelle, et pas seulement dans les milieux islamisants.

C’est donc dans le terreau d’un certain christianisme que le complotisme est né, associant assez rapidement en un seul bouc émissaire : les sociétés secrètes (et leurs complots pour nous dominer), avec le systématique et récurrent soupçon juif. C’est ce christianisme encore qui a franchi, plus tard, une étape supplémentaire, en diabolisant, par effet d’amalgame, les ennemis de l’Église du moment (les francs-maçons) avec les Juifs, contribuant indirectement à favoriser, et même justifier (28)— dans l’esprit de certains penseurs du IIIe Reich — l’élimination des Juifs d’Europe au nom d’un christianisme positif (29).
La focalisation de l’attention du monde (et du christianisme) sur une élite ethnico-politico-économique ressemble à s’y méprendre à une obscure répétition de ce qui s’est déjà produit. En accordant foi à cette bulle de  » vérité  » parée de raisonnements eschatologiques, ne sommes-nous pas en train de nourrir, à notre insu, la même Bête, dont on a sommairement maquillé l’apparence ? 
Ceux qui n’apprennent pas les leçons de l’Histoire sont destinés (ou condamnés) à les répéter (30).

La relation entre le conspirationnisme et l’antisémitisme est établie ici afin que les chrétiens qui accordent foi actuellement, par ignorance, ou par simple effet de résonance, à un complot mondial, prennent conscience de la proximité du danger. Ce n’est pas que l’Histoire soit exempte de complots, car tout exercice de pouvoir est soumis aux pressions de comploteurs et de groupes de pression. Mais nous devons maintenir la nuance entre comploteur et complotisme, et conserver également au complot anti-juif son rang de première place historique. Et surtout être comptés parmi ceux qui s’élèveront contre toutes ses formes, évidentes ou subtiles. Dans les années 30, on a fait croire à des foules innombrables qu’un complot existait, fomenté par les Juifs. Les électeurs allemands se sont laissés massivement convaincre par la théorie du « coup de poignard dans le dos », d’après laquelle les responsables de la défaite de 1918 étaient, en dernière analyse, « les juifs, les banquiers, les socialistes, les intellectuels … » (31). Cette « information », cette  » vérité « , cette rumeur qu’on a construite, propulsée, diffusée, était un mensonge, QUI ÉTAIT LUI-MÊME LE PIVOT D’UN AUTRE COMPLOT visant à détruire. Ainsi, ceux qui accusaient les Juifs de complot de domination se révélèrent les artisans d’un complot caché. Aujourd’hui, grâce à internet, la circulation d’une rumeur de cet acabit trouve non seulement des auditoires complaisants, mais opère leur unité d’esprit en quelques heures, à l’échelle planétaire.

Actuellement, c’est le groupe Bilderberg (32) qui est décrit comme un acteur majeur du plan de contrôle mondial. Or il s’agirait d’un groupe fondé grâce aux capitaux de la famille Rothschild, et Co- dirigé par David Rockfeller … ces personnages et leurs familles étant soupçonnés d’être juifs ou sionistes, francs-maçons et grands capitalistes. Ainsi, le lien de filiation entre l’antisémitisme et le conspirationnisme est maintenu, même si pour la plupart, il demeure encore illisible.
Adhérer à l’idée conspirationniste (consciemment ou inconsciemment) consiste inévitablement à la propager, et contribue donc à la cultiver à grande échelle. Sur un certain nombre de blogs et de sites chrétiens, sont produites aujourd’hui des vidéos d’enseignement sur la fin des temps qui sont noyautées par l’esprit du conspirationnisme. On y découvre des témoignages, des photos, des reportages, des documents soi-disant  » secrets  » établissant la  » preuve  » que ce complot  » illuminati  » est en place depuis des lustres pour aboutir au grand projet du  » Nouvel Ordre Mondial « , ouvrant sur le règne de l’antichrist.  Le mélange contenu dans cette  » eschatologie  » est pourtant visible à l’œil nu. Le Christianisme devrait être porteur de la lumière de la Révélation d’une vision céleste, au centre de laquelle se trouve « une nouvelle cité (33) » qui descend du ciel, et au-dessus de laquelle éclaire la gloire de Christ. Mais choisissant d’aller au-delà de ce qui est écrit et annoncé, la nouvelle eschatologie, mue par l’esprit conspirationniste, choisit de devenir porteuse d’une rumeur du monde, née dans les ténèbres, et de marcher de concert avec elle.  Le conspirationnisme est devenu une vague, sur laquelle surfent les « prophètes » du monde, comme Dan Brown (34), dont les œuvres portées à l’écran viennent alimenter l’inconscient collectif, ou comme le précurseur évangélique américain Tim LaHaye (35).

(24) Johannes Rogalla von Bieberstein. — Die These von der Verschwörung. Philosophen, Freimaurer, Juden, Liberale und Sozialisten als Verschwörer gegen die Sozialordnung (p335 à 337)
(25) Le complotisme intoxiqué est une constante dans le phénomène : par leur tendance à croire des choses sans en vérifier le fondement, les personnes à mentalité conspirationniste intègrent d’emblée toute information qui va dans le sens du complot, en lui donnant un statut de vérité. Ici, on répète une erreur tirée d’un ouvrage douteux, et on la crédibilise par l’emploi qu’on en fait.
(26) « Mémoires pour servir à l’histoire du Jacobinisme » Tome I, Discours préliminaire. (Edition Hambourg, P. Fauche, 1798.)
(27) Cité par Alain De Benoist, (philosophe et politologue français) dans « Psychologie du conspirationnisme ».
(28) Saul Friedländer, « L’Allemagne nazie et les Juifs. 1. Les années de persécution, 1933-1939 », définit l’antisémitisme hitlérien comme un «antisémitisme rédempteur» qui a pu trouver à se justifier sur le terrain religieux, de par les prises de positions chrétiennes connues, directes ou indirectes, catholiques ou protestantes (Luther est en effet l’auteur du traité Les Juifs et leurs mensonges, écrit en 1543, trois ans avant sa mort, et qui a été une source d’inspiration antisémite incontestable, y compris pour l’idéologie nazie).
(29) Le christianisme positif devait être, dans l’esprit des penseurs nazis, une sorte de religion de transition entre le christianisme officiel (catholique et protestant) et un paganisme aryen. Le but étant de justifier leur racisme et leur antisémitisme. (Voir les écrits de l’idéologue nazi Alfred Rosenberg dans « Le Mythe du vingtième siècle ».
(30) Citation du philosophe et politologue hispano-américain, George Santayana, extrait de « La vie de raison ».
(31) David Aaronovitch, dans « La brigade de l’encre verte, le rôle de la théorie de la conspiration dans le façonnage de l’Histoire contemporaine », Jonathan Cape, 2009.
(32) Il existe d’autres officines, non répertoriées dans cet article ; il ne s’agit pas de défendre le groupe Bilderberg, ou les grands capitalistes, qui seront jugés par Dieu selon leurs œuvres, mais de mettre en lumière les mécanismes de désignation des boucs émissaires et de faire apparaître les dénominateurs communs de l’Histoire.
(33) Hébreux 11/10, 16 et 13/14
(34) Écrivain américain, auteur des ouvrages « DaVinci code » et « Anges et démons », portés à l’écran par Ron Howard en 2006 et 2009.
(35) Écrivain chrétien (évangélique) américain. Son dernier ouvrage (roman), « La montée en puissance », raconte la naissance de l’antichrist ! Dans le résumé du livre, commercialisé par les éditions VIDA, on peut lire ce résumé : « Marilena Carpathia n’a qu’un rêve : être mère. C’est pourquoi quand une mystérieuse spirite lui promet la réalisation de ce rêve, elle n’hésite pas un instant. Grâce au génie génétique et avec l’aide du prince des ténèbres en personne, Marilena va devenir un vase choisi et donner naissance sans le savoir à l’être le plus mauvais que le monde ait jamais connu ». Il a aussi écrit « Les survivants de l’Apocalypse » et « Left behind ».

                               LE CARACTERE DU CONSPIRATIONNISME

Comme nous l’avons vu précédemment, c’est un certain christianisme qui a fabriqué le conspirationnisme. Puis le monde s’est emparé de la théorie du complot mondial, qui a échappé aux religieux qui l’avaient créée pour se protéger. Et aujourd’hui, cette théorie revient en force dans l’Église, comme un boomerang, pour la polluer. À quoi ressemblent les complotistes du monde ?
Ils sont majoritairement des athées, et sont pour la plupart des révisionnistes, ouvertement négationnistes (36), qui font l’apologie du racisme, de l’antisémitisme. Ils sont farouchement antisionistes (37), judéophobes et militent activement en faveur des ennemis d’Israël. Tels sont les traits communs d’un conspirationniste moyen. Il faut parcourir les organes de propagande extrémistes, dans les revues ou les sites altermondialistes, pour prendre la mesure de cette inspiration nauséabonde … et être frappé de retrouver certaines choses communes (notamment en ce qui concerne les  » illuminati « ) sur certains sites chrétiens soi-disant bien informés sur les temps de la fin. Une telle proximité de pensée devrait nous alerter et inciter tout chrétien spirituellement constitué à réfléchir à cette communion contre nature.

NECESSITE D’UN REJET COMPLET DU FERMENT CONSPIRATIONNISTE

La pensée principale défendue ici est que ce qui est obscur ne peut pas éclairer : nous sommes appelés à renoncer à nous alimenter aux sources corrompues (39).
Lorsqu’Abraham fut face au roi de Sodome, il lui fut proposé un partage de butin auquel il pouvait prétendre, mais le patriarche refusa de prendre de ce roi le moindre lien utile (un lacet) (40): cet exemple édifiant doit nous aider à adopter la bonne attitude face aux propositions de l’eschatologie conspirationniste. Toutes choses sont permises, mais toutes n’édifient pas (41). Ce que la Bible préconise toujours est une séparation, claire, nette et précise. Car Dieu sait très bien qu’une porte entr’ouverte est une promesse de défaite, à plus ou moins longue échéance. Aussi la Parole de Dieu nous invite-t-elle à nous sanctifier :

« Car Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté (akayarsia akatharsia), mais à la sanctification (agiasmov hagiasmos) » (1 Th. 4 : 7) (42).

LE CONSPIRATIONNISME EST ANTISÉMITE PAR ESSENCE

La doctrine d’une conspiration mondiale ourdie par les  » illuminati  » ne peut décemment pas désigner le Juif comme l’âme du complot planétaire, afin de se soustraire à l’accusation d’antisémitisme direct ; mais les théoriciens l’ont intégré dans un rôle-clé, celui du grand argentier (telle la très emblématique famille Rothshild, mais il y en a d’autres). Juifs riches, Juifs puissants, Juifs manipulateurs. Toujours la même stigmatisation subliminale.
Face à la réunion progressive des anciens paramètres du phénomène antisémite (désignation d’un groupe de puissants, diabolisation, victimisation, dénominateurs communs avec l’antisémitisme), il est permis de penser que le monde sera amené sur ce terrain à de nouvelles réactions violentes et incontrôlables. Le rapprochement et la fusion de la notion de l’antisémitisme avec l’antisionisme, pourrait être le prélude à une nouvelle phase d’antisémitisme de masse, tout comme l’Europe de 1920-1945 s’est brutalement enflammée contre les Juifs.  La perspective fera peut-être sourire, mais les recherches comparatives entre la période actuelle et celle qui a précédé l’apparition du national-socialisme hitlérien en Allemagne présentent de troublantes similitudes (43). Les leviers sont les mêmes, doublés par la coïncidence d’une période d’incertitude, de crise de confiance (sociale et économique), très semblable. Le facteur conspirationniste pourrait donc bien être un élément déterminant de ce sombre phénomène, une partie du ciment nécessaire pour amalgamer et souder les volontés nécessaires contre Israël (44) et contre le vrai christianisme, qui par nature ne peut se joindre au concert des nations.

(36) Robert Faurisson, et Roger Garaudy (qui est à l’origine de l’assimilation du sionisme et du nazisme), sont des intellectuels français tous deux condamnés pour « contestation de crimes contre l’humanité » ; ils sont les références privilégiées de tout site ou mouvement complotiste qui se respecte.
(37) La citation suivante est évocatrice de la ligne ténue qui sépare ces deux aversions : « Durant une intervention à l’Université de Harvard, peu de temps avant sa mort, un étudiant se leva pour interroger le Pasteur Martin Luther King sur le problème du sionisme. La question était à l’évidence hostile. King répondit : « Quand des gens critiquent les sionistes, ils veulent parler des Juifs. Votre propos est antisémite», (rapporté par le député John Lewis, en 2002) ». La nuance entre l’antisionisme et l’antisémitisme existe néanmoins, mais ce n’est pas dans la galaxie conspirationniste qu’on trouvera la distinction la plus clairement établie.
(39) Luc 6:44
(40) Genèse 14:23 : Au moment de partager un butin auquel il peut prétendre, Abraham manifeste un esprit de séparation absolue et ne veut rien qui vienne de ces rois et de ces villes, afin que ces gens ne puissent dire « moi, j’ai enrichi Abraham ! ».
(41) 1 Corinthiens 10/23
(42) Le terme akayarsia akatharsia mentionne qu’il existe un mélange qui ne peut être lavé et pour lequel il n’y a pas de processus de séparation efficace (Mt 13 : 25 à 30). Par contre, le terme agiasmov hagiasmos, qui est la position dans laquelle le véritable chrétien doit se trouver, vient du mot grec agiazw hagiazo qui signifie « qui est séparé des choses profanes, sans aucun compromis ».
(43) Sur son site internet, l’édition suisse romande du journal gratuit 20 Minutes propose à ses lecteurs de s’exprimer sur une sélection de huit théories du complot parmi les plus répandues. L’internaute est censé attribuer une note à chacune d’elles, sur une échelle de 1 à 10. L’incontournable théorie du complot sur les attentats du 11 septembre 2001 arrive largement en tête, recueillant à ce jour plus de 8500 points. Mais il y a peut-être plus inquiétant encore : la « théorie d’après laquelle le monde serait dans les mains des juifs » … arrive en troisième position avec près de 5600 points, juste après celle sur la mort de la princesse de Galles.
(http://www.20min.ch/ro/community/rating/rating.tmpl?ratingid=893)
(44) Un autre facteur étant bien sûr constitué par les réactions émotionnelles face à certains actes qui se produisent au Moyen-Orient, et certains choix politiques israéliens (dont certains sont légitimes et d’autres inacceptables) qui marginalisent de plus en plus l’état Hébreu.

L’ESCHATOLOGIE CONSPIRATIONNISTE CHRETIENNE UTILISE LA BIBLE MAIS NE LA

                    RESPECTE PAS : IL N’Y A PAS DE CRAINTE DE L’ETERNEL

La vision d’une manipulation occulte du monde est inscrite en filigrane dans les Écritures, à cette différence près que lorsque la vision biblique fait état d’un monde spirituel qui influe sur les hommes, elle établit comme principe premier que Dieu est Souverain sur TOUTES choses. Pour l’eschatologie biblique fidèle, en effet, les jugements terrestres viennent de Dieu. L’apparition de l’antichrist fait partie d’un processus de rejet de Dieu ainsi que d’un investissement de confiance dans l’Homme, qui doit aller à son terme, d’une manière aussi certaine que la préparation des événements qui ont précédé le Déluge. Les jugements ne sont fondamentalement pas la conséquence d’actions débridées de sociétés secrètes, ni même d’initiatives désordonnées d’un gouvernement mondial inhumain, mais ils s’inscrivent dans la logique de la fin d’une dispensation, dont le terme est préconnu et révélé à l’avance par Dieu. Et ce n’est pas l’Antichrist qui est le personnage principal de la Fin des Temps, mais c’est le Seigneur Jésus-Christ, qui le consume dès Son apparition (45).  En ce sens, le conspirationnisme chrétien est condamnable : il présente une vision de la préparation de la fin des temps qui n’est pas construite sur l’Évangile, mais sur une analyse des plans des ténèbres. La mission d’apporter une bonne nouvelle est occultée par la fascination de toutes les mauvaises. L’incarnation du Seigneur Jésus-Christ (qui est le sens du christianisme) nous amène à fortifier nos frères, et à forger la foi en Christ, alors que le conspirationnisme stimule une vision du monde et de l’avenir qui expose à l’inquiétude, la peur, et ne donne pas gloire à Dieu.

LE CONSPIRATIONNISME DÉFIGURE L’ESCHATOLOGIE CHRÉTIENNE

Il est capital de rejeter le mélange véhiculé par le conspirationnisme chrétien et de revenir à la simplicité de la Parole de Dieu, parce qu’il est porteur de souches virales spirituelles mauvaises. Car le phénomène a déjà engendré une eschatologie New Age, déformante, dans laquelle on intègre de plus en plus d’éléments étrangers, tels les nouveaux acteurs de la Fin des Temps : les Ovnis (46).
Il aurait été impensable d’avoir à signaler de telles élucubrations, mais les faits sont là : certains enseignants chrétiens, parmi ceux qui se prétendent des  » sentinelles de la fin « , affirment que les ovnis deviendront des instruments de la scène de l’avènement de l’Antichrist (voir annexe 8).

Quel est le sens réel de ces importations  » célestes  » dans la définition et la compréhension de la fin des temps? Pourquoi font-elles ici leur apparition ? Elles trahissent en fait la présence d’un ferment New Age : les choses qui vont dans un sens syncrétique (assimilation de données orientales, mystiques, occultes) ont pour vocation de provoquer l’émergence d’un nouveau christianisme, qui tend vers un néopaganisme (47). C’est contre ce genre de velléités que les héros de la foi se sont dressés (48), et non contre les assemblages économiques, politiques ou sociaux.

Les références aux  » Nephilims  » (les géants (49) dont parle la Bible et qui sont présentés par les adeptes de la vision eschatologique conspirationniste comme des êtres issus de croisements entre des aliens [ou des démons] et des femmes) traduisent, de fait, l’apparition d’une nouvelle mythologie (50) chrétienne, dans laquelle les ovnis et les extraterrestres (ou les démons) prennent la place des dieux de l’antiquité, qui visitent les hommes, et qui enfantent des demi-dieux. Beaucoup trop de responsables chrétiens écoutent ces enseignements d’une oreille complaisante, ou alors sans exprimer les réactions spirituelles qui devraient être suscitées.

Nous voyons que le conspirationnisme chrétien, occupé à lever le voile sur les complots des ténèbres, se fait passer pour le pourfendeur du mensonge, et des ennemis de Dieu, (des  » illuminati « , des Francs-maçons et du New Age), alors qu’il s’en révèle finalement une sorte de cheval de Troie ; sous des apparences de fondamentalisme chrétien, il est l’artisan d’un syncrétisme subtil, en seconde intention (51). C’est le signe d’une dérive à laquelle nous devons prendre garde, et qui doit être combattue fermement.
Ces choses ne vaudraient même pas la peine d’être nommées parmi nous, mais leur présence sur des sites d’enseignements chrétiens nous impose d’y faire référence, et il devient nécessaire de mettre en lumière ces tentatives. Un site comme celui de

Pleins Feux sur l’Heure Juste revendique 10 000 visites mensuelles ; ses articles sont relayés dans toute la francophonie par de nombreux médias chrétiens du web : ce phénomène n’est donc pas anodin, et notre attitude encore moins. Le silence de ceux qui sont appelés à être les surveillants du troupeau peut avoir de grandes conséquences.
« Mais j’ai contre toi, que tu laisses faire la femme Jézabel qui se dit prophétesse; et elle enseigne et égare mes esclaves en les entraînant à commettre la fornication et à manger des choses sacrifiées aux idoles » Apoc 2:20.
Cette prophétie nous concerne. L’eschatologie conspirationniste entraîne à une « fornication spirituelle » (un adultère spirituel, c’est ce dont il est parlé dans la message adressé à l’église de Thyatire) qui conduit les enfants de Dieu à se nourrir de choses « sacrifiées aux idoles ». Rappelons que nous sommes dans le temps où les marques sont posées (52), et chacun prend le chemin vers lequel ses choix le conduisent. L’appel à se sanctifier doit continuer d’être répété, jusqu’à la fin, (53) fermement et avec conviction, afin d’appeler à un christianisme qui ne soit pas tiède, mais brûlant. La jalousie de Dieu le fera, dans les vies de ceux qui ne craignent pas le feu de la séparation.

(45) 2 Thessaloniciens 2:8 « Et alors sera révélé l’inique, que le Seigneur Jésus consumera par le souffle de sa bouche et qu’il anéantira par l’apparition de sa venue »
(46) Voir l’article du site chrétien LA TROMPETTE A117 « Les OVNIs et les extra-terrestres », rubrique Nouvel Ordre Mondial http://www.latrompette.net/post/A117.ovnis.htm (cet article est une traduction provenant du site chrétien américain CUTTING EDGE MINISTRIES [http://www.cuttingedge.org/news/n1500.cfm], lui-même repris du site ABCNews.com). Voir également les articles du site chrétien PLEINS FEUX SUR L’HEURE JUSTE « Extraterrestres ou anges déchus ? » (http://www.pleinsfeux.com/article.php?sid=84) cet article étant lui-même une traduction provenant de http://www.raidersnewsnetwork (site New Age), ainsi que l’article « L’invasion finale » (http://www.pleinsfeux.com/article.php?sid=140) qui est une reprise du site http://www.stargods.org/FinalInvasion.htm (site Ufologue référencé sur Christiansunite.com)

(47) Le néopaganisme est un mouvement de résurgence du paganisme antique, de certaines mythologies et de certains dieux. Parmi ses nombreuses composantes, on trouve par exemple la Wicca, parfois considérée comme une religion, ou comme une philosophie, qui inclut des éléments que l’on peut trouver dans le chamanisme, le druidisme, et les mythologies grecque, slave, latine et nordique. Certains observateurs considèrent aujourd’hui que les mouvements écologistes et altermondialistes relèvent du néopaganisme.

(48) Par exemple l’apôtre Paul dans sa lettre aux Galates, ou l’épître de Jude
(49) Genèse 6/4 « Les géants [nephillim] étaient sur la terre en ces jours-là, et aussi après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes et qu’elles leur eurent donné des enfants: ceux-ci furent les vaillants hommes de jadis, des hommes de renom ». L’hypothèse selon laquelle « les fils de Dieu » seraient des anges déchus repose sur une base extrêmement fragile. En dépit de cette fragilité, bon nombre de constructions eschatologiques instrumentalisent ce passage obscur.
(50) Voici des extraits intéressants et révélateurs d’une lettre écrite par le professeur Carl Jung à Miguel Serrano le 14 septembre 1960:
« … Comme nous avons en grande partie perdu nos dieux et que la condition actuelle de notre religion n’offre pas une réponse efficace à la situation mondiale en général, nous sommes à peu près dans la même situation fâcheuse que l’Allemagne pré-nationale-socialiste des années 20, c’est-à-dire que nous sommes en position de prendre le risque d’une nouvelle expérience wotanique (du dieu allemand Wotan), mais cette fois à l’échelle mondiale. (…) Notre conscience s’imagine seulement qu’elle a perdu ses dieux; en réalité, ils sont toujours là et attendent seulement des conditions différentes pour revenir en force ».
(51) C’est particulièrement constatable sur le site chrétien de Cutting Edge Ministries
(52) Voir l’article « La marque de la Bête » (http://www.lesarment.com/affichage_numero.php?id=292)
(53) Apocalypse 22:11


CONCLUSION

Du point de vue de celui dont les yeux sont sur le Seigneur de la vie (54), et non sur le crépuscule d’un monde qui gît dans le malin (1 Jean 5:19), le conspirationnisme est majoritairement constitué de mensonge et de peur. Les adeptes de cette vision du monde font un culte du doute, du soupçon et confondent la recherche de la vérité avec la peur des temps de la fin. Ils accordent foi à des choses sans fondement. Le conspirationnisme — la vision d’un monde entre les griffes des  » illuminati « — ne construit pas la foi des enfants de Dieu, mais nourrit leurs peurs et les amène à en subir, subtilement, de plus en plus de conséquences dans leur caractère spirituel.
En effet, parlant des temps de la fin, le Seigneur Jésus-Christ a prophétisé en ces termes dans (Luc 21:25).:

« Et il y aura … sur la terre une angoisse des nations en perplexité devant le grand bruit de la mer et des flots, les hommes rendant l’âme de peur à cause de l’attente des choses qui viennent sur la terre habitée, car les puissances des cieux sont ébranlées

»

L’angoisse et la perplexité,

en relation avec notre survie, sont des émotions et des sentiments traumatisants, qui génèrent un stress qui finit par avoir raison de nous. La santé est atteinte et l’équilibre vital compromis. Nous pouvons comprendre cette prophétie dans une interprétation littérale, c’est-à-dire en imaginant des hommes qui meurent d’une peur violente, face aux perspectives finales ; mais nous pouvons entendre également les paroles de Jésus dans le sens où « l’attente des choses qui viennent sur la terre habitée » amène les hommes dans la mort par le moyen de la peur. On finit par mourir de stress et de peur, spirituellement d’abord, en étant de plus en plus liés et paralysés.
Alors que notre « attente » devrait être tournée vers la personne du Seigneur (55), nourrie d’une espérance qui purifie (56), elle est détournée vers les complots, les drames, l’obscurité, les plans sataniques,
« le bruit de la mer (des peuples) et des flots ».
Ce parallèle avec cette prophétie est établi afin de faire ressortir le puissant potentiel de la peur, qu’on trouve omniprésent dans le discours conspirationniste. La peur et l’alarmisme font « fondre le cœur »(57) du peuple de Dieu et ouvrent la porte aux vagues de paranoïa qui agitent les foules. L’appel biblique qui est lancé aux enfants de Dieu ne repose pas sur la peur des jugements de Dieu mais sur la crainte de l’Eternel (58), dans le but de faire Sa volonté, par la confiance que nous avons en Lui. Et pour cela, nous n’avons pas besoin des « lumières » de l’esprit du monde (59).

Les chrétiens doivent rejeter l’inspiration conspirationniste et revenir à la Parole de Dieu, même si celle-ci ne leur semble pas apporter toutes les réponses aux questions de la fin des temps, et de l’avènement de l’Antichrist.  Nous sommes exhortés à nous « examiner nous-mêmes pour savoir si nous sommes dans la foi » (60), et non à être capables d’identifier l’antichrist, son nom, ou sa stratégie de ténèbres (61).

« Oui mais », direz-vous, « le conspirationnisme semble détenir des informations utiles, importantes, des clés expliquant les mystères … les  » illuminati  » sont démasqués, et leurs plans sont révélés … Le complotisme paraît pouvoir servir la cause de la vérité en délivrant au monde — et à l’Église — des  » révélations  » et des « prophéties » de l’avenir ? Pourquoi le rejeter ? »

Pour répondre à ces questions, la Bible nous enseigne un exemple édifiant : l’apôtre Paul, lors d’un de ses voyages missionnaires (accompagné de Silas), fut exposé à un cas bien étrange. Dans la ville de Philippes, il fut suivi durant plusieurs jours par une femme — connue pour son don de prophétie — qui criait : « Ces hommes sont les esclaves du Dieu Très-haut, qui vous annoncent la voie du salut ! » (Actes 16:17). Elle avait un esprit de python (62) et rapportait à ses maîtres, grâce à cette faculté surnaturelle, beaucoup d’argent.
Que faisait-elle de mal ? Strictement rien, bien au contraire ! Elle avait senti quelque chose que personne d’autre qu’elle ne percevait, puisqu’elle était sensible au monde spirituel. D’une certaine manière, ne servait-elle pas le ministère de Paul et Silas, et leur mission, puisqu’elle mettait à leur profit l’immense prestige dont elle jouissait dans cette ville ? Après tout, elle ne disait que la vérité.
Pourtant, il nous est dit qu’au bout de quelques jours, Paul fut affligé et qu’il finit par chasser cet esprit de cette femme — ce qui fut le déclencheur d’une persécution à leur encontre et de leur emprisonnement.
L’apôtre aurait pu considérer cette contribution d’un œil favorable, mais il a préféré chasser cet esprit, et se priver de ce concours, parce qu’il savait que le mélange des inspirations aurait généré, à terme, de la confusion. Sur l’heure, la différence était difficile à établir, mais l’apôtre regardait plus loin. Aujourd’hui, le christianisme tenté par la vision conspirationniste ne chasse pas l’esprit de python. IL S’EN SERT.

En effet, la majorité des ressources constituant la nouvelle eschatologie (au centre de laquelle on trouve les thèmes traités ici, dont les « illuminati « ) proviennent de l’occulte. Témoignages de satanistes, de sorciers, d’initiés, enseignements d’anciens responsables du New Age ou encore de formateurs « d’illuminati  » repentis … Nous oublions peut-être un peu trop vite que Satan est le père du mensonge (63), et qu’il sait se déguiser en ange de lumière (64). Il ne s’agit pas d’affirmer que toute personne qui est sauvée du monde occulte est suspecte, mais de prendre garde à un certain nombre de faits, qui mettent en évidence une recrudescence d’enseignements sur le monde occulte, sur les mystères des plans sataniques ou encore sur les intentions obscures des forces du Mal. Et toutes ces choses, bien sûr, sont marquées du sceau de l’invérifiabilité.

D’une manière de plus en plus systématisée, on demande aux enfants de Dieu d’augmenter leur seuil de tolérance à l’égard de ce qui provient d’autres sources que la Bible, et on entend parallèlement moins de discours de radicalisme spirituel, de séparation nette du Bien et du Mal. Il suffit de suivre les lignes de publication des éditeurs chrétiens (ou encore les nouveaux chants composés) pour s’en convaincre.

Les instruments qui sont occupés à sonder les plans de la « synagogue de Satan » ne doivent pas être écoutés, ne doivent plus être écoutés. Ils sondent et explorent la pensée des francs-maçons, des satanistes, des  » illuminati », des sorciers et autres antisémites, et ne pourront logiquement pas éviter que leur « vêtement » en soit souillé (65). Ils s’alimentent à des sources corrompues, dont la réserve de mensonge et d’erreur est inépuisable. Souvent séduits, ils ne pourront éviter d’en entraîner d’autres dans leurs erreurs. Ils délaissent la source des eaux vives (66) pour se creuser des citernes crevassées dans de mauvaises compagnies. Contrairement aux apparences, ils ne sont pas vraiment intéressés par séparer ce qui est précieux de ce qui est vil (67), mais ils veulent cependant être la bouche de Dieu, avertir, être des sentinelles de la Vérité, alors que les Écritures montrent que ces positions sont réservées à ceux qui préféreraient perdre leur vie plutôt que de partager la « nourriture » d’un système dévoyé et impur, comme le prophète Daniel et ses amis en captivité à Babylone (68). Voilà les hommes de Dieu dont l’Église et le monde perdu ont besoin. Mais on trouve de plus en plus d’augures (69)et de moins en moins de vrais prophètes.

Qu’est-ce qui est le plus à craindre : l’émergence d’un  » nouvel ordre mondial  » ou un christianisme qui n’a plus que les formes de la piété ? Ne nous trompons pas d’ennemi, ni de guerre.

Ce n’est pas un  » nouvel ordre mondial  » qui amène l’apostasie, mais c’est l’apostasie qui ouvre la voie à un nouveau désordre mondial.

Puisque nous savons, enfin, que le chrétien ne peut partager en même temps la table du Seigneur et celle des démons (70) et parce qu’il n’y a rien de commun entre la lumière et les ténèbres (71), j’encourage chacun à purifier sa vision personnelle, sa théologie et son eschatologie, en mettant à profit les (courts) temps qui sont devant nous. Et que Dieu nous rende capables, tous, de résister aux vagues de plus en plus fortes, de plus en plus mélangées, de plus en plus subtiles, qui viennent sur le monde habité et sur l’Église, pour séduire et égarer le peuple de Dieu, dans un but de perdition.

Apocalypse 3:10
« Parce que tu as gardé la parole de ma patience, moi aussi je te garderai de l’heure de l’épreuve qui va venir sur la terre habitée tout entière, pour éprouver ceux qui habitent sur la terre ».

(54) Actes 3:15
(55) Apocalypse 22:17 « Et l’Esprit et l’épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut prenne gratuitement de l’eau de la vie ».
(56) 1 Jean 3:3 « Et quiconque a cette espérance en lui, se purifie, comme lui est pur »
(57) Deutéronome 1:28
(58) Matthieu 10:28 « Et ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent pas tuer l’âme; mais craignez plutôt celui qui peut détruire et l’âme et le corps, dans la géhenne ».
(59) 1 Corinthiens 2:12 « Or nous n’avons pas reçu l’esprit du monde, mais l’Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données dans sa grâce »
(60) C’est de la foi du Nouveau Testament dont il est parlé ici : non pas de croire en Dieu, mais de suivre Jésus. Non pas une posture, mais une adhérence et une communion avec la Parole de Dieu, qui entretien et nourrit chaque jour un processus de séparation .
(61) Cette pensée ne sous-entend pas que ce sujet n’est pas à sonder, mais qu’il n’est pas notre priorité, loin s’en faut : aimer Dieu de tout notre cœur, de toute notre âme et de tout notre esprit, ainsi que notre prochain comme nous-mêmes devrait envahir la plus grosse part de notre programme…
(62) Actes 16:16. L’esprit de python est un don de devin, qui ressemble à la Parole de Connaissance et qui permet de prophétiser: les choses cachées sont dévoilées ; cette femme était consultée, et rapportait beaucoup d’argent à ses maîtres.
(63) Jean 8:44 « le Diable … est menteur, et il est le père du mensonge ».
(64) 2 Corinthiens 11:14 « …et ce n’est pas étonnant, car Satan lui-même se transforme en ange de lumière »
(65) Jude 1:23 « les autres, sauvez-les avec crainte, les arrachant hors du feu, haïssant même le vêtement souillé par la chair ».
(66) Jérémie 2:13 « Car mon peuple a fait un double mal : ils m’ont abandonné, moi, la source des eaux vives, pour se creuser des citernes, des citernes crevassées qui ne retiennent pas l’eau ».
(67) Jérémie 15:19 « C’est pourquoi, ainsi dit l’Eternel: si tu sépares ce qui est précieux de ce qui est vil, tu seras comme ma bouche ».
(68) Daniel 1:8.
(69) Voir l’article « Les augures du temps de la Fin » http://www.lesarment.com/affichage_numero.php?id=291
(70) 1 Corinthiens 10:21 « Vous ne pouvez boire la coupe du Seigneur et la coupe des démons; vous ne pouvez participer à la table du Seigneur et à la table des démons ».
(71) 2 Corinthiens 6:14 « Ne vous mettez pas sous un joug mal assorti avec les incrédules; car quelle participation y a-t-il entre la justice et l’iniquité? ou quelle communion entre la lumière et les ténèbres? »

Publicités

déposer vos commentaires ou reactions, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s