Vivre en Jésus Christ


il faut avoir à l’esprit que nous,  les chrétiens , nous ne sommes pas très différents des perdus en fait ;  nous sommes des perdus, rachetés mais notre cœur ne montre pas tout de suite que nous ne sommes plus les mêmes. Le diable se réjouit pendant cette période ;  il montre à tout le monde que nous n’avons pas changé et même il prend une grosse loupe pour bien mettre en évidence nos lacunes. Notre esprit est bien disposé mais nous sommes faibles. Et il nous faut beaucoup prier comme le dit la Bible. C’est avec le temps, si nous avons une vie près de Dieu, que le fossé de sainteté, de la justice et de l’amour de Dieu que va émaner de nous l’amour de Dieu. Et Dieu ne veut pas que nous oublions d’où nous sommes venus ; c’est une protection pour nous de nous garder humbles de cœur ; et en même temps qui connait le cœur de l’homme si ce n’est l’homme. Nous somme en pèlerinage ici bas sur une terre étrangère ; des ambassadeurs de Christ, des témoins. Car les perdus on besoin de passer de la mort à la vie.

La Bible dit qu’ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent la Bonne Nouvelle de Dieu. Quand Jésus est venu, Il dit : « Je ne suis pas venu juger le monde mais sauver le monde » Il dit aussi qu’il n’est pas venu pour abolir la Loi de Dieu mais pour l’accomplir. Les pécheurs sont incapables, même plein de bonne volonté, de le faire. Et si la chose fut possible, Dieu n’aurait pas eu à envoyer  Son Fils pour le faire. Centrés sur eux-mêmes comme nous avant. Ils font le mal qu’ils ne veulent pas faire et n’arrivent pas à faire le bien qu’ils se proposent. Parfois c’est involontairement, et à d’autres moments c’est intentionnel. Mais nous avons la grâce d’être sauvés ; une grande partie de notre marche ici bas est déjà parcourue ;  gardons ferme notre espérance car, quoi qu’il se passe, personne ne peut nous séparer de l’amour de Dieu. Regardons bien  quelle amour Dieu à déployé pour nous jusqu’à donner Son Fils. Cela s’appelle de l’amour à son état le plus pur et le plus profond qui puisse exister. Et ceci pour mener à bien le dessein d’amour pour nous qui sommes ses créatures faites à Son image et à Sa ressemblance. C’est la mise à mort de Son Fils qu’il donne pour notre salut. Épousons Sa cause en supportant les faibles et les perdus ; annonçons l’Évangile ;  n’ayons pas de peur. Au pire, les hommes sous l’emprise de satan ne peuvent que prendre nos corps pour le mettre à mort ; si Dieu le permet. Mais pas nos âmes. Que Dieu sois loué. Que l’Amour soit le maître mot de toutes nos démarches car c’est par Amour que Dieu nous a créés. Et c’est aussi par amour qu’il donne Son Fils Jésus Christ pour qu’il prenne sur Lui notre condamnation afin de mener à la perfection Ses créatures que nous sommes ; faites à Son image et à Sa ressemblance. Oui, il y a un prix à payer de notre personne lorsque l’on est chrétien. Il y a différentes formes. La Bible dit que ce sont les violents qui s’emparent du royaume de Dieu. Dans la réalité, de nos jours, ici bas ;  nous ne comprenons pas tout. La Bible dit que nous voyons comme au travers d’un miroir partiellement les choses spirituelles ; mais ici bas ce n’est pas facile car le monde tourne en sens contraire à la vie spirituelle. Et donc, il nous faut souvent ramer résister se battre contre nous-mêmes ; car tant que nous serons retenus dans se corps de pécheur, il y aura une cohabitation avec le péché et comme la Bible le dit,  il nous enveloppe facilement (pas de panique ! Nous ne sommes pas seuls : l’Esprit- Saint est avec nous et les victoires de Jésus son la nôtres !). Et Jésus a su la dompter et veut nous donner cette force et cette intelligence des choses spirituelles. Quand je parle de violence,  je ne parle pas de faire violence en se flagellant. Mais c’est bien souvent à nous (de nous faire violence.) ;  restons biblique. Dans le jardin de Gethsémané, qui veux dire pressoir à huile, Jésus était rempli d’angoisse à l’idée qu’Il allait être mis à mort et que, lorsqu’Il serait à la croix, le diable ferait tout pour l’en faire descendre. Réalisez ou lisez ce passage ;  vous verrez les insultes, les crachats, la cruauté, la barbe arrachée… avant. Et les moqueries pendant, alors qu’il dit : « Ne sais-tu pas que si je le voulais je pourrais appeler 12 armées d’anges ? » Pour ce qui est de nous, le diable sait que nous aurons aussi à nous faire violence. Nombreuses sont les personnes qui ne prient pas, ou peu, alors que c’est  vital pour nous. Le diable le sait et fait tout ce qu’il peut pour nous en dissuader et nous faire voir la prière comme un exercice un devoir fastidieux et une perte de temps. Alors qu’il n’en n’est rien puisque la prière c’est communier avec Dieu ; et ceux qui en font la découverte ne sont que plus heureux ; et Dieu se réjouit car Il voit de la véritable piété dans le cœur de Son enfant. Une fois que c’est acquis, la violence s’arrête pour que nous puissions nous reposer et recommencer dans un autre domaine, un nouveau combat ; et il va falloir se faire violence.  Celui de la lecture de la Bible. Là aussi le diable ne veut pas que l’on s’y adonne car Il sait bien que ces deux combats sont les plus durs coups que l’on puisse lui donner ; et que son royaume s’en trouve très affaibli. Maintenant, il y aussi une forme de violence que, pourrait-on dire, l’on peut exercer pour les autres pauvres perdus afin qu’ils soient sauvés : c’est notre témoignage ; mais elle n’est pas de la même nature que celle qui a été  précédemment décrite ; oui, puisque la Bible,  la Parole de Dieu, dit qu’il faut les contraindre à entrer dans le royaume de Dieu. Là, comme cela, il me vient un exemple de La Bible : Etienne, homme de Dieu, rempli du Saint-Esprit, va parler à ceux qui résistent et retiennent injustement la vérité captive. Il leur parle et ne dit que la vérité ;  tant et si bien qu’ils ne supportent plus de l’entendre ; et alors en criant pour ne plus l’entendre, se bouchant les oreilles, le lapide (lui jette des pierres jusqu’à se qu’il meurt ; pendant qu’il prie pour eux). Prenez le temps de lire ce passage dans le livre des Actes, au chapitre 7, du verset 1 à 60. Lorsque nous lisons ces choses, nous nous sentons petits à côté de ses héros de la foi : les hommes de la Bible. Et pourtant, nous sommes de la même nature qu’eux ; ce n’est pas moi qui le dit mais la Bible. Il est sur que, lorsque nous regardons la télévision sommes plongés dans une lecture ; nous ne somme pas dans la réalité ;  on pourrait parler de projection dans des situations ; ce qui évidemment est loin de la vérité. Imaginez-vous projetés dans un livre où nous ressentirions les coups ;  je crois que les bibliothèques auraient vite fait de disparaître ;  et les télévisions aussi. Je dis cela pour vous rassurer. Oui, il est évident que bien des chrétiens et des chrétiennes ne se sentent pas capables de vivre en réalité ce qu’ont vécu nos hommes de la Bible ;  mais soyez sûrs que, dans ces moments qui eux ne sont pas imaginaires ; ils avaient le soutien de Dieu car il est écrit que Dieu ne nous soumet à aucune difficulté qui nous est impossible de vaincre. Jésus dans le jardin de Gethsémané, après avoir prié de tout Son cœur  rempli de cette angoisse, Son être tendu à l’extrême ; va se mettre à terre par trois fois en priant pour avoir la victoire ;  Il finit par transpirer des grumeaux de sang ;  alors, pour le fortifier, Dieu Lui donne de voir un ange sans rien enlever au châtiment qu’Il prenait pour nous. Pour Etienne, si vous avez pris le temps de lire le passage, ce n’est plus un ange qu’il voit mais Jésus. Alors, allons joyeusement dans la paix et la certitude que Dieu veille sur chacun de nous. Il est écrit qu’Il connait le nombre de nos cheveux et qu’Il connait même le nombre de nos cheveux. Gloire, louange et honneur à Dieu ; le Père Dieu, le Fils et Dieu, le saint Esprit. amen !

déposer vos commentaires ou reactions, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s