Comment le Saint-Esprit nous vivifie.


Parmi les grâces les plus excellentes attachées à la nouvelle alliance, figure la promesse que le Saint-Esprit, qui demeure en nous, doit vivifier notre corps mortel. Mais, en nous conduisant aussi dans toute la vérité, Il vivifie aussi notre âme.

Les hommes qui, depuis la chute, ne bénéficient pas de la Vie éternelle sont coupés de la seule Source de Vie qui compte, celle de la Vie du Seigneur Lui-même. Ils sont donc sous la domination de la mort.

« Car le salaire du péché, c’est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur » (Romains 6: 23).  Qui est le prince de la mort? C’est le diable, Satan. Il est aussi le menteur et le père du mensonge, depuis le commencement.  On peut donc dire que le mensonge, tout comme le péché, produit la mort, tandis que la Vérité affranchit du mensonge et produit la Vie. La Vie éternelle est la Vie même de Dieu, manifestée en chair en la Personne du Seigneur Jésus-Christ, qui a dit: « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14: 6).

Nous ne pouvons recevoir la Vie éternelle de Dieu que par la repentance et la foi en Jésus-Christ. Dès que nous nous sommes repentis de nos péchés, et que nous avons accepté le Seigneur Jésus comme notre Sauveur et Maître, nos péchés sont effacés, et nous recevons la Vie éternelle de Dieu.

Au commencement, par la désobéissance d’Adam et d’Eve, la mort est entrée dans le monde. L’esprit d’Adam et d’Eve a été plongé dans la mort spirituelle. Par la suite, cette mort s’est progressivement étendue dans tout leur être, et leur corps physique a fini par connaître à son tour la mort, plusieurs centaines d’années après la chute.  De même, la Vie éternelle commence par remplir l’esprit du pécheur repenti, lorsqu’il passe par une nouvelle naissance spirituelle.

« 

Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation » (2 Cor. 5: 17-18).

Dans notre esprit régénéré, en Christ, toutes choses anciennes sont passées, et toutes choses sont devenues nouvelles. Nous devenons alors, dans notre esprit, qui est notre nouvelle nature, un « 

homme spirituel » entièrement nouveau, un « homme intérieur » re-créé par Dieu à l’image du Seigneur Jésus.

« 

L’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité » (Ephésiens 4: 24).

Notre esprit devient la demeure permanente du Saint-Esprit, mais aussi du Père et du Fils. Notre esprit resplendit de la Vie éternelle. Il est saint, pur, « 

justice de Dieu en Christ » (2 Cor. 5: 21). Notre esprit est définitivement libéré du péché, de la maladie et de la mort. Il est en permanence vivifié par la présence de l’Esprit de Dieu en lui.

Dès lors, commence le processus graduel de transmission de la Vie éternelle à notre âme, qui est notre être conscient, et aussi à notre corps physique.

La vivification de notre âme consiste à la débarrasser de tous les mensonges accumulés dans notre vie passée de péché. Ces mensonges représentent, au niveau de nos pensées, de nos sentiments et de notre volonté, tout ce qui était contraire à la nature même de Dieu, et qui nous avait été « injecté » par Satan.

Les pensées, les sentiments et la volonté des hommes pécheurs, non régénérés, sont ceux du diable, comme le Seigneur le dit à Pierre, qui voulait Lui éviter les souffrances de la croix:

« 

Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre: Arrière de moi, Satan! tu m’es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes. Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive. Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera » (Matthieu 16: 23-25).

Si les pensées de Satan sont celles des hommes, il est clair que les pensées des hommes sont aussi celles de Satan. Ces pensées mauvaises sont littéralement incrustées dans le psychisme de l’homme pécheur, jusqu’à façonner complètement son caractère, sa culture, ses goûts, ses habitudes, et ses raisonnements.

L’homme non régénéré a donc de lui-même une image qui reflète une identité complètement étrangère à la nouvelle identité de son « homme nouveau » en Christ. Nous comprenons donc à présent pourquoi le Seigneur Jésus a dit à Ses disciples:

« 

Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive. »

Il s’agit, pour chacun des disciples du Seigneur Jésus, de faire mourir, ou de renoncer complètement à la personne qu’il était jusqu’à sa nouvelle naissance, afin de revêtir la nouvelle personne qu’il est en Christ.

Deux personnalités aussi radicalement opposées ne peuvent contrôler le même individu! Pour que l’homme nouveau que nous sommes déjà dans notre esprit puisse se manifester dans notre âme et notre corps, il faut que nous renoncions à tout ce que nous étions dans notre ancienne nature, et que nous acceptions de le conduire à la mort de la croix. Nous devons pleinement accepter cette vérité: Pour Dieu, la personne que nous étions avant notre nouvelle naissance a été mise à mort en Christ. Notre esprit régénéré est notre nouvelle personne. Mais, au niveau de notre âme, de notre être conscient, nous ne sommes pas encore pleinement conscients de ce que nous sommes déjà dans notre esprit. Notre âme est encore conditionnée par notre ancienne nature. Or, il ne faut pas qu’il en soit ainsi. Car, si notre âme reste encore conditionnée par notre ancienne nature, la Vie éternelle qui emplit, anime et vivifie notre esprit ne pourra pas passer pleinement dans notre âme et notre corps, qui resteront partiellement contrôlés par la maladie et la mort.

Nous devons donc renouveler entièrement tout le contenu de notre âme, afin de la purifier de tout ce que la mort y avait introduit, pour le remplacer par tout ce qui provient du Seigneur, au travers de notre esprit.

Ce processus de renouvellement et de purification s’effectue sous la direction du Saint-Esprit qui demeure en nous, et s’appuie sur notre étude de la Parole de Dieu, la Bible.

C’est le Saint-Esprit qui est le Grand Enseignant qui nous conduit dans toute la Vérité, qui nous révèle la pensée de Dieu qui est dans la Bible, qui nous rappelle cette pensée chaque fois que nous en avons besoin, et qui nous aide à la mettre en pratique dans tous les domaines de notre vie. En étant ainsi renouvelée et purifiée, notre âme est vivifiée et guérie de toutes ces « maladies de l’âme » provoquées par le mensonge, le péché et la mort spirituelle qui nous contrôlaient auparavant.

Plus notre âme est purifiée et vivifiée, et plus la Vie éternelle, qui jaillit de l’Esprit de résurrection, peut aussi pénétrer dans notre corps mortel, afin de le guérir et de le vivifier à son tour.

« 

Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d’entre les morts rendra aussi la vie à (littéralement: vivifiera) vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair. Si vous vivez selon la chair, vous mourrez; mais si par l’Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu » (Romains 8: 11-14).

La « chair » est une puissance de péché et de mort qui demeure dans nos membres physiques. Mais la croix, c’est-à-dire la mort et la résurrection du Seigneur Jésus, nous a libérés de l’emprise de cette puissance de péché et de mort. Nos corps mortels, ainsi libérés de cette emprise, peuvent à présent être offerts à Dieu comme un sacrifice de bonne odeur, afin de devenir des instruments de la justice de Dieu.

« 

Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ. Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n’obéissez pas à ses convoitises. Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d’iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice. Car le péché n’aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce » (Romains 6: 11-14).

En même temps, la loi de l’Esprit de Vie, qui nous a libérés de la loi du péché et de la mort, peut à présent vivifier notre corps mortel, lui insuffler la Vie éternelle, pour le guérir et le maintenir en bonne santé, jusqu’au retour du Seigneur, ou jusqu’à notre mort physique. C’est la volonté de Dieu pour nous, et nous ne devons pas en douter. Si le Seigneur Jésus, sur le bois de la croix, S’est chargé dans Son corps de la malédiction, de nos péchés, de nos maladies et de la mort, c’est pour nous en délivrer entièrement, dès à présent et pour toujours.

« 

Vous savez comment Dieu a oint du Saint-Esprit et de force Jésus de Nazareth, qui allait de lieu en lieu faisant du bien et guérissant tous ceux qui étaient sous l’empire du diable, car Dieu était avec lui » (Actes 10: 38).

« 

Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les oeuvres du diable » (1 Jean 3: 8).

Le Seigneur Jésus n’a pas guéri seulement toutes les maladies physiques. Mais Il a aussi constamment guéri les coeurs brisés, toutes les maladies de l’âme, toutes les maladies psychiques, et jusqu’à toutes les possessions démoniaques. Il était déterminé à détruire toutes les oeuvres du diable, partout où Il les rencontrait sur Son chemin. Tout esprit mauvais a besoin d’un corps pour pouvoir pleinement s’exprimer. C’est pour cela que les démons cherchent à pénétrer dans des corps d’hommes ou, faute de mieux, d’animaux.

Le but du diable, c’est de faire passer dans la nature humaine tout ce qui caractérise sa propre nature. Au coeur de la nature de Satan, il y a la haine, le meurtre, l’orgueil, l’égoïsme, et le mensonge. Mais il y a aussi la crainte effroyable qu’il éprouve à la pensée de son jugement final dans le lac de feu et de soufre.

Ce sont toutes ces caractéristiques qu’il s’efforce de faire passer dans les êtres humains, afin de les transformer de plus en plus à son image. En cela, il ne fait, là encore, qu’imiter l’action du Saint-Esprit, qui vient demeurer en nous pour faire passer en nous toutes les caractéristiques de Dieu. Nous sommes déjà créés, dans notre esprit, à l’image de Jésus-Christ. Mais nous sommes aussi prédestinés à être entièrement semblables à l’image de Jésus-Christ. Lorsque nos yeux Le verrons, nous serons entièrement semblables à Lui!

« 

Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. Et ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés; et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés; et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés » (Romains 8: 29-30).

« 

Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est » (1 Jean 3: 2).

Combien il est bon et encourageant de réaliser que le Saint-Esprit, qui demeure en nous, nous a été donné pour faire passer dans tout notre être toutes les caractéristiques du Seigneur Jésus, Son amour, Sa sainteté, Sa puissance et Sa gloire! Dieu veut S’exprimer et Se manifester au travers de nous! C’est pour cela qu’Il vient habiter en nous, et qu’Il nous transforme à Son image. Plus nous sommes transformés à Son image, et plus Il peut S’exprimer et Se manifester au travers de nous! Le diable n’a rien inventé! Lui aussi, cherche à transformer les hommes à son image, afin de s’exprimer et de se manifester au travers d’eux!

« 

Tu crois qu’il y a un seul Dieu, tu fais bien; les démons le croient aussi, et ils tremblent » (Jacques 2: 19).

Satan et tous ses démons tremblent devant Dieu et au Nom de Jésus! C’est pour cela qu’ils s’efforcent de nous injecter leur propre peur, de même qu’ils s’efforcent de nous injecter leur propre haine, leur propre orgueil et leur propre égoïsme! C’est ainsi qu’un démon de peur n’est pas un méchant démon qui veut vous faire peur, mais c’est un démon qui a peur lui-même, et qui s’efforce de vous communiquer sa peur, pour manifester sa propre peur au travers de vous! Il en est ainsi pour toutes les caractéristiques de la chair: ce sont les caractéristiques de Satan et des démons, que la chair veut vous communiquer pour les manifester au travers de vous! C’est ainsi que la chair, Satan et les démons assouvissent leurs passions infâmes!

« 

Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables » (Galates 5: 19-21).

Toutes ces choses sont directement inspirées par l’esprit de Satan. Ce sont les oeuvres de la mort. C’est pourquoi l’apôtre Paul nous dit:

« 

Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair. Si vous vivez selon la chair, vous mourrez; mais si par l’Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu » (Romains 8: 12-14).

L’Esprit de Dieu en nous veut nous conduire dans une pleine crucifixion de la chair, afin que nous soyons conduits par l’Esprit de Dieu. Si, par la foi, nous nous livrons entièrement à l’action bienfaisante et vivifiante du Saint-Esprit, nous serons de plus en plus remplis de la Vie et de la nature de Christ, et le Seigneur Jésus pourra de plus en plus Se manifester en nous et au travers de nous.  En produisant en nous le fruit de l’Esprit, c’est le caractère et la Vie du Seigneur Jésus qui se manifesteront au travers de nous:

« 

Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; la loi n’est pas contre ces choses. Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit » (Galates 5: 22-25).

                                                    Comment produire ce fruit de l’Esprit?

En renonçant à tout ce que nous étions auparavant, en nous livrant entièrement à l’action du Saint-Esprit, et en restant étroitement attachés au Seigneur Jésus et à Sa Parole. Alors le Dieu Créateur, le Dieu d’Amour infini, pourra progressivement nous remplir de Sa présence et de Son Esprit, et manifester la glorieuse Personne du Seigneur Jésus en nous et par nous! Combien il est doux et vivifiant de nous laisser ainsi « posséder » par l’Esprit du Dieu Vivant! Dieu nous remplit alors de toute Sa Nature, tout en nous plongeant dans un océan d’Amour, de Joie et de Paix! Combien cette divine « possession » est radicalement différente de la manière dont Satan et ses mauvais esprits possèdent leurs victimes! Ils les possèdent pour manifester leur mauvaise nature en eux et par eux, tout en les détruisant et en les menant à la mort!

Tandis que le Seigneur, en nous remplissant de Sa Vie éternelle, nous libère de tout lien satanique, nous unit à Lui dans une douce communion, et nous ouvre pleinement à toutes les merveilles de Sa nature divine, tout en nous édifiant et en nous menant dans les joies ineffables d’une éternité en Sa Présence! Oui, si notre Seigneur Jésus a accepté de payer un prix aussi élevé pour nous sauver et nous racheter de l’esclavage du malin, comment ne nous donnerait-Il pas toutes choses en Lui et avec Lui? Il veut panser toutes nos plaies de l’âme et du corps, les guérir parfaitement, et nous remplir de Sa sainteté, de Sa santé divine, et de tout ce qu’Il est Lui-même!

« 

Que dirons-nous donc à l’égard de ces choses? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? Lui, qui n’a point épargné son propre Fils, mais qui l’a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui? Qui accusera les élus de Dieu? C’est Dieu qui justifie! Qui les condamnera? Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous! Qui nous séparera de l’amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée? selon qu’il est écrit: C’est à cause de toi qu’on nous met à mort tout le jour, qu’on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur » (Romains 8: 31-39).

« 

Car nos légères afflictions du moment présent produisent pour nous, au delà de toute mesure, un poids éternel de gloire, parce que nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles; car les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles » (2 Cor. 4: 17-18).

Que ces paroles soient pour nous de puissants encouragements! Qu’elles alimentent en permanence notre foi! Qu’elles nous soutiennent dans toutes nos épreuves! Bientôt, nous les oublierons complètement, car Jésus vient chercher Son Epouse! Nous Le verrons face à face, nous serons semblables à Lui, et nous serons pour toujours avec Lui! amen!

Publicités

déposer vos commentaires ou reactions, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s