Une réalité historique et biblique sur le repas du Seigneur. (pâque et la cène a ne pas confondre)


 

 

Avant de commencer je vous fais part de ceci : le monde païen et religieux écrivent le mot pâque avec un S alors que les véritables Chrétien et juifs l’écrivent sans S : la différence est : une célébration  basée sur des divinités remontant au temps babylonien et cette pâques avec un s cache des divinités païennes et babyloniennes alors que celle sans le S est celle que les juifs ( peuple de Dieu) fêtent  et nous Chrétiens membres de l’église de Christ comment doit on fêter pâque?  mais Jésus n’est il pas notre pâque??????…….

Le récit de Paul est le plus ancien document que nous ayons sur le Repas du Seigneur. La révélation lui en fut donnée par le Seigneur lui-même. 1 Corinthien 11 : 20 à 23  Vers l’an 51.

En organisant l’église de Corinthe, l’apôtre avait prescrit la célébration de ce repas, en soulignant l’autorité de son enseignement à ce sujet par cette parole : « J’ai reçu du Seigneur ce que je vous ai enseigné. »

Mais il y là un flou artistique introduit par le concile de Nicée et qui perdure chez les catholiques  et les protestants. Les chrétiens fêtent Pâque à une date choisie par l’empereur Constantin a la place de la date commandée par YHWH le 15 nissan et les 8 jours suivant.

Autre élément, les chrétiens célèbrent le repas du Seigneur (la  Cène) qui en réalité est une forme de célébration de Pâque, mais renouvelée traditionnellement le plus souvent le dimanche.

Il faut savoir que cette célébration renouvelée chaque dimanche n’était jamais pratiquée par les chrétiens du premier siècle qui célébraient pâque à la même date que les juifs et le repas du Seigneur plutôt le samedi. (Il y a eu divergence sur ce sujet entre l’Apôtre Pierre et Paul)

Lire la suite