Des séductions dangereuses. L’état spirituel du monde d’aujourd’hui.


                 Quel est le véritable état spirituel de notre monde actuel ?

« Toutefois, de même que le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ. Car, si quelqu’un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Evangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien » (2 Corinthiens 11 :3-4).

Voici le témoignage d’un frère qui a reçu un e-mail d’un visiteur x, et suite à sa position et compréhension sur le thème de ce message ou étude , c’est  trouvé confronté à la séduction qui est en train de s’infiltrer dans l’Eglise. Ce visiteur était en général d’accord avec ce qui est était échangé entre eux , mais contestait l’une de ces étude , qui dénonçait l’un des nombreux mouvements pseudo-chrétiens actuels. Il  faisait remarquer que ce mouvement mettait en avant la sanctification, par la puissance de Jésus-Christ et du Saint-Esprit. Toutefois, il reconnaissait aussi qu’il y avait de faux enseignements dans ce mouvement. Mais il les justifiait par le fait que toutes les dénominations défendaient aussi des fausses doctrines. Il était prêt à accepter ces faux enseignements, en raison des « signes et des prodiges » qui les accompagnaient ! C’est exactement cette attitude qui est à l’origine de la séduction, et que dénonce Paul dans le passage ci-dessus. C’est aussi pour cela que les faux évangiles sont si destructeurs pour l’Eglise. Comme le dit Paul : « Vous le supportez fort bien ! »

Dans son combat contre Dieu, la principale tactique de Satan consiste à promouvoir non pas l’athéisme, mais la religion. Il ne cherche pas à prouver que Dieu n’existe pas, mais il cherche à se faire adorer comme Dieu !

Satan n’est pas un initiateur, il n’est qu’un imitateur. Dieu a un Fils Unique, le Seigneur Jésus. Satan a aussi un fils. Il s’agit du « fils de la perdition » (2 Thess. 2 :3).

La Bible nous parle des « enfants de Dieu« , mais il y a aussi les « fils du Malin » (Matthieu 13 :38).

Il existe un « mystère de la piété » (1 Tim. 3 :16), mais il y a aussi un « mystère de l’iniquité » (2 Thess. 2 :7).

La Bible nous révèle que les anges de Dieu « scellent » Ses serviteurs par une marque sur leur front (Apoc. 7 :3).

Mais les agents de Satan marquent aussi le front de ses serviteurs (Apoc. 13 :16).

De même qu’il est écrit que « l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu » (1 Cor. 2 :10), il est aussi parlé des « profondeurs de Satan » (Apoc. 2 :24).

Christ a-t-Il accompli des miracles ? Satan aussi (2 Thess. 2 :9).

Christ est-Il assis sur un Trône ? Satan également (Apoc. 2 :13). Christ possède une Eglise. Satan possède sa « synagogue » (Apoc. 2 :9).

Christ est la Lumière du monde, mais Satan sait se transformer en « ange de lumière » (2 Cor. 11 :14).

Comme Christ a envoyé Ses apôtres, Satan possède aussi ses apôtres (2 Cor. 11 :13).

Satan est un maître en matière de contrefaçon ! Actuellement, le diable s’affaire dans le même champ où le Seigneur a planté Ses bonnes semences. Il cherche à étouffer la croissance du bon grain en semant une autre plante, l’ivraie, qui a tout à fait l’apparence du bon grain. En un mot, par toutes sortes d’imitations, le Malin s’efforce de neutraliser l’œuvre de Christ. Par conséquent, puisque Jésus a Son Évangile, Satan a aussi le sien. Mais il s’agit d’une subtile contrefaçon du véritable Évangile. Ce faux évangile de Satan est tellement proche du véritable Évangile, que des multitudes de gens se sont laissé séduire et éloigner du salut par lui. Bien que peu de gens semblent le comprendre, cela fait très longtemps que Satan est impliqué dans la promotion de son faux évangile. Il pose aux hommes modernes la même question qu’au début : « Dieu a-t-Il réellement dit ? » (Genèse 3). Son objectif a toujours été de répandre un évangile contrefait à la place du véritable Évangile, surtout depuis que le glorieux Évangile de Jésus-Christ a été annoncé au monde, il y a près de 2.000 ans. C’est ainsi que le Malin garde les hommes dans les ténèbres et le sommeil spirituel. Pour « séduire, s’il était possible, même les enfants de Dieu », le Malin a inspiré à des faux prophètes de prêcher le mensonge. Pour être efficace, ce faux évangile a besoin d’être très séducteur. Le mal y est présenté sous des traits inoffensifs, ou il est changé en bien. Un évangile enrobé de sucre est bien plus facile à avaler ! Il est bien plus attirant de recevoir des bénédictions que d’accepter la croix, de suivre ses propres voies que de s’engager sur « le Chemin, la Vérité et la Vie » en disant à Dieu : « Que Ta volonté soit faite » !

                                                       Les prophéties bibliques s’accomplissent.

Presque chaque jour, nous assistons à la diffusion de nouvelles doctrines, de nouvelles révélations, et de nouveaux évangiles. Certains nous sont familiers depuis longtemps. Beaucoup d’entre eux ont déjà été dénoncés, mais il y a toujours des gens pour s’y accrocher avec ténacité ! Et cela ne va pas s’améliorer, bien au contraire ! La Bible nous avertit clairement que, dans les derniers jours, des doctrines étranges et mensongères se répandront, pour présenter un « autre Jésus, un autre Esprit, et un autre Évangile » (Matthieu 24 :4-5 ; 2 Tim. 3 :1-5).

« L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés » (2 Thess. 2 :9-10).

Il suffit de passer rapidement en revue tout ce qui s’est passé dans l’église au cours des 25 dernières années pour voir à quel point la foi véritable a été violemment attaquée. C’est exactement ce que la Bible avait prédit (Matthieu 7 :21-23 ; 24 :4, 11, 24 ; 2 Thess. 2 :3, etc…). Aujourd’hui, les plus féroces ennemis de Christ sont justement certains de ceux qui se proclament Chrétiens. Ils n’invitent pas les gens à embrasser l’une ou l’autre des anciennes fausses religions qui existent, mais ils leur présentent une contrefaçon du Christianisme.

Sous certains aspects, les Chrétiens de l’époque de Paul avaient une « vie plus facile » que ceux de notre génération ! A cette époque, ceux qui s’opposaient à la vérité se trouvaient plutôt à l’extérieur de l’église. Ils ne s’étaient pas encore infiltrés dans l’église, sous l’habit trompeur d’un Christianisme plus « éclairé » ou plus « avancé ». Certes, l’église était soumise à des influences païennes, ainsi qu’à certains enseignements erronés ou hérétiques. Mais elle ne connaissait nullement cette marée noire de fausses doctrines, de faux enseignements et de pratiques mensongères, que nous voyons s’étaler dans tous les médias chrétiens aujourd’hui.

Dans (Matthieu 7 :15-20). « Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez« 

Jésus nous a avertis que ces faux prophètes viendraient à nous en vêtement de brebis, mais qu’ils seraient au dedans des loups ravisseurs. Ces faux prophètes ne vont jamais nous dire qu’ils viennent pour nous séduire ! Non, ils auront bonne apparence et prétendront nous dire la vérité. Nous ne devons donc pas les juger par leurs paroles. Le Seigneur nous ordonne de juger tout messager par les fruits de sa vie. Dans la plupart des grandes dénominations, et même dans la plupart des églises évangéliques, il y a trop de gens qui acceptent de croire n’importe quoi, pourvu que cela s’accorde avec leurs opinions ou leurs idées préconçues ! Ils ne cherchent pas la vérité objective ! On accepte volontiers le principe pragmatique selon lequel la fin justifie les moyens. C’est pour cela que l’on voit fleurir toutes sortes de groupes militants, qui proclament leur héritage chrétien, mais qui répandent par exemple la haine contre les Juifs. D’autres églises chrétiennes sont remplies de gens qui justifient les actes de violence contre les partisans de l’avortement ou les homosexuels. Dans beaucoup d’églises chrétiennes, vous trouverez des gens qui vous pointeront du doigt comme « pécheur » si vous buvez « un peu de vin » (1 Tim. 5 :23), ou qui acceptent n’importe quelle idée fausse concernant le fait de fumer.

Cet évangile de Satan n’est pas un système compliqué de principes révolutionnaires, ni un programme anarchiste (pas encore !) Il ne cherche pas à promouvoir la guerre et la contestation, mais il met en avant la paix et l’unité. Il ne cherche pas opposer la mère et sa fille, le père et son fils. Mais il exalte « l’esprit fraternel » qui permet à toute l’espèce humaine de se considérer comme une « grande fraternité ». Il ne cherche pas à éliminer l’homme naturel, mais à l’améliorer et à le fortifier. Il met l’accent sur l’éducation et la culture, et fait appel à « ce qu’il y a de meilleur en nous ». Il cherche à rendre notre monde tellement confortable et agréable à vivre qu’il ne ressentira même plus l’absence de Christ, et qu’il n’éprouvera aucun besoin de se tourner vers Dieu. Il cherche à distraire l’homme par toutes sortes d’occupations, afin qu’il ne se soucie que des choses de ce monde, sans avoir le temps de se préoccuper de celles du monde à venir. Il insiste sur les principes de sacrifice de soi, d’amour et de bienveillance, nous enseignant de vivre pour le bien d’autrui, en développant de bonnes relations avec tous. Cet évangile fait appel à la chair. C’est pour cela qu’il est tellement populaire auprès des masses, car il ignore complètement ces divines et solennelles vérités : par sa nature déchue, l’homme naturel est coupé de la vie de Dieu, il est mort dans ses péchés et ses transgressions, et son seul espoir réside en une nouvelle naissance spirituelle en Christ.

Contrairement à l’évangile de Christ, l’évangile de Satan enseigne le salut par les œuvres. Il cherche à inculquer l’idée que nous ne pouvons être justifiés devant Dieu que par nos mérites personnels humains. Sa phrase sacrée est : « Sois bon et fais le bien ! » Mais il refuse de reconnaître qu’il n’y a rien de bon dans notre chair ! Il proclame que nous pouvons être sauvés si nous améliorons notre caractère, ce qui s’oppose complètement à l’enseignement de la Parole de Dieu. C’est le salut en Jésus-Christ qui change notre caractère, et qui nous permet de produire du fruit.

Le faux évangile de Satan a été adopté par un grand nombre d’organisations et de mouvements. Mouvements de lutte contre l’alcoolisme, de réforme de la société, « socialisme chrétien », « sociétés d’éthique et de culture », groupes pacifistes, tous sont engagés (sans doute sans le savoir) dans la diffusion de l’évangile de Satan, c’est-à-dire un salut par les œuvres. Christ est remplacé par une carte de membre, la régénération individuelle par la réforme sociale, la saine doctrine et la piété par la politique et la philosophie. On considère comme plus « pratique » le fait de cultiver le « vieil homme », au lieu d’accepter la création d’un homme nouveau en Christ. Au lieu de préparer le retour du Prince de la Paix, on cherche à instaurer une illusoire paix universelle.

L’église chrétienne typique prétend toujours adhérer à la vérité, mais continue tranquillement à saper ses fondations. On recherche les expériences et les émotions fortes, au lieu de fonder la foi sur la Parole de Dieu. Pourtant, chaque fois que nous fondons notre foi sur des « expériences émotionnelles religieuses », ou sur divers « prodiges et miracles », nous ne faisons qu’ouvrir notre vie à toutes sortes de séductions. Si l’émotion et l’expérience deviennent les critères de notre foi, nous accepterons comme valide n’importe quelle expérience associée à une « sensation religieuse ». Est-ce tellement éloigné des prostitutions rituelles des temples païens, des orgies effrénées du culte de Bacchus, des pratiques des derviches tourneurs de l’Islam ou des disciples de l’ayatollah Khomeyni et de ses successeurs ?

En réalité, il est indispensable que toute expérience religieuse soit évaluée à la lumière des Ecritures, avant de pouvoir être acceptée comme venant véritablement de Dieu. La Bible est le seul critère objectif qui nous permet de reconnaître une véritable expérience qui vient de Dieu, et de la distinguer de toutes les séductions du Malin. Toutes nos expériences religieuses doivent être confirmées par les Ecritures. Mais aucune expérience religieuse ne peut être utilisée pour prouver la véracité des Ecritures.

Dans  (2 Thess. 2 :9-12). « L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés. Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés« 

Si nous n’avons pas l’amour de la vérité, et si nos pensées ne sont pas remplies de la Parole de Dieu, nous serons incapables de discerner l’erreur. Beaucoup sont attirés par la puissance de la déesse Philosophie, tournée vers le « moi », ou par les sectes chrétiennes, et les imitations spirituelles de la Psychologie. Comme montés sur des rafts emportés dans la nuit, ils descendent à toute allure les rapides d’une société folle qui se précipite vers sa destruction. Il vous suffit de constater le succès moderne des notions du « multiculturel » et du « politiquement correct », qui veulent nous apprendre à accepter ou à tolérer des choses que la Bible condamne clairement.

Dans  (Colossiens 2 :8). « Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ« 

L’Américain moyen définit Dieu comme Amour, mais ce mot ne recouvre qu’un sentiment d’amour humaniste et temporel. Une telle définition n’est nullement gênante pour celui qui vit dans le péché. Mais le concept d’un tel amour tolérant exclut la réalité d’un Dieu Saint, d’un Dieu Juste, et d’un Dieu Vrai.

Dieu est un Dieu d’Amour, mais Il est aussi un Dieu Juste. Il ne Se préoccupe pas d’abord de notre confort et de nos bons sentiments, mais Il Se soucie de ce qui est Juste. L’Amour de Dieu est Saint. Il est destructeur de tout ce qui est péché et œuvres de la chair. Il ne tolère ni rébellion ni ignorance volontaire.

Je vous pose donc les questions suivantes : « Connaissez-vous Dieu en Jésus-Christ, tel qu’Il S’est révélé dans les Ecritures ? Avez-vous lu Son Livre, la Bible ? L’avez-vous étudié ? Comment pouvez-vous être certain que vous connaissez le Vrai Dieu en Jésus-Christ, si vous n’avez pas étudié ce qu’Il dit de Lui-même ? »

Dans (Hébreux 5 :12 à 6 :3).  « Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu’on vous enseigne les premiers rudiments des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d’une nourriture solide. Or, quiconque en est au lait n’a pas l’expérience de la parole de justice ; car il est un enfant. Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l’usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal. C’est pourquoi, laissant les éléments de la parole de Christ, tendons à ce qui est parfait, sans poser de nouveau le fondement du renoncement aux œuvres mortes, de la foi en Dieu, de la doctrine des baptêmes, de l’imposition des mains, de la résurrection des morts, et du jugement éternel. C’est ce que nous ferons, si Dieu le permet »          amen !

2 réflexions au sujet de « Des séductions dangereuses. L’état spirituel du monde d’aujourd’hui. »

déposer vos commentaires ou reactions, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s