Que signifie être en Christ ?


Comment être sûr que je suis en Jésus ?

Le Seigneur veut nous faire du bien parce que c’est un Dieu bon et merveilleux. Le Seigneur voudrait que tous Le connaissent et que tous ceux qui Le connaissent aillent toujours plus loin dans Sa connaissance, parce que, plus on Le connaît, plus on a envie de Le connaître davantage, et on aura
cette connaissance de Dieu pour l’éternité dans le ciel. Il va nous révéler en permanence qui Il est, et Il
a déjà commencé maintenant., ce massage va nous parler d’une chose qui est d’une importance
extrême. Quand nous lisons ces passages dans la Bible, certains ce disent : « C’est fantastique, Seigneur ! Que mes yeux s’ouvrent ! ».disons le maintenant : « Seigneur, que mes yeux s’ouvrent. « Quand nous
regardons ce qui est écrit, nous avons l’impression de le lire pour la première fois et pourtant certains les connaissent , mais cette Parole, quand on la lit avec un cœur ouvert et désireux de savoir, elle nous renouvelle dans la connaissance de ces choses. Elle nous les rappelle, elle nous les rend vivantes à nouveau.
Voici ce que la Bible dit quand elle dit que « Nous sommes en Christ ». Qu’est-ce que ça veut dire, qu’est-ce qu’il y a dans le fait d’être en Christ ? Souvent, dans la Bible, il est dit : « à ceux qui sont en Christ, à l’Eglise qui est en Christ ». Si on devait entrer dans le détail, ce n’est pas un message qu’il faudrait, c’est plusieurs. Alors, essayons de condenser cela en un seul message, afin d’avoir un aperçu de ce que la Bible dit que nous sommes quand « nous sommes en Christ ».

Alors, la première des choses, c’est qu’il faut « être en Christ ». On ne peut pas recevoir toutes les
merveilles que Dieu veut nous donner si nous ne sommes pas en Christ. Qu’est-ce que ça veut dire  »
être en Christ » et, pour ceux qui sont en Christ, qu’est-ce que Dieu a en réserve pour eux ?
Vous savez, aujourd’hui, vous regardez le monde qui est autour de vous, où il va. Il suffit d’écouter un
peu les informations et de voir les titres des journaux pour se rendre compte que les choses vont mal
et même de mal en pis. On réalise qu’il ne peut y avoir que deux positions aujourd’hui. Je ne dis pas : croire en Dieu ou ne pas croire en Dieu, puisque, si vous demandez qui croit en Dieu, la plupart des gens vous disent qu’ils croient en Dieu. Il ne peut y avoir que deux positions : ou bien on est en Jésus-Christ, ou bien on est en dehors.
Quand on est en Jésus, on reçoit son Esprit qui nous change constamment et Il peut se servir de
nous. Quand on est en dehors de Jésus, on est dans les ténèbres et dans la mort. Tout ce monde qui
nous entoure, qui est sans Jésus, ne se rend pas compte qu’il va à la mort, au précipice. Et le Seigneur
Jésus est en train de déverser son Esprit pour appeler tous ceux qui ne sont pas encore en Lui, à rentrer
en Jésus, à se mettre dans l’arche, dans la forteresse, en Jésus.

Alors que sommes-nous en Jésus ? Je ne parle pas seulement à ceux qui sont en Jésus, mais aussi à
ceux qui ne sont pas en Jésus. Il y en a qui vont entendre ce message, qui ne sont pas en Jésus. Le
désir du cœur et le désir du Seigneur est de donner envie à ces derniers d’entrer en Jésus. Pas
seulement d’entendre un message, mais de dire : « Moi, j’aimerais être en Jésus. Qu’est-ce qu’il faut
faire pour être en Jésus ? Parce que, quand on entends ce que Dieu réserve à ceux qui sont en Jésus-
Christ, on aimerais entrer en Jésus et y rester. « Et à ceux qui sont déjà en Jésus, ce message doit nous
ouvrir encore plus les yeux sur les merveilles que Dieu réserve à ceux qui sont en Jésus, les merveilles
qu’Il nous a déjà données et dans lesquelles nous n’avons qu’à puiser. Car il y a une grande différence
entre une promesse et ce qui est déjà accompli. En Jésus, nous avons des choses qui sont déjà pour
nous, qu’il nous suffit de comprendre et d’utiliser et nous avons aussi des promesses qui vont venir.
Alléluia !
Alors, la première chose, c’est que la Bible nous dit que nous devons absolument être en Jésus et
que nous devons le savoir, quand nous y sommes. Il faut absolument que nous entrions en Jésus-
Christ. Si nous ne sommes pas en Jésus, nous sommes dans la mort.
J’aimerais lire dans Colossiens 2:6 un premier verset : « Ainsi, comme vous avez reçu le Seigneur
Jésus… », Paul parle à des gens qui étaient des païens. Les Colossiens n’étaient pas juifs, ils étaient
païens, ils avaient reçu le Seigneur Jésus. « …comme vous L’avez reçu, marchez en Lui, étant
enracinés et fondés en Lui, et affermis par la foi, d’après les instructions qui vous ont été données,
et abondez en actions de grâces. »
Il leur dit : « Vous ne connaissiez pas Jésus, vous êtes entrés en Lui. Comme vous L’avez reçu, Il est
entré en vous, et, en entrant en vous, c’est vous qui êtes entrés en Lui. ». Les deux sont vrais. Une fois
que vous êtes entrés en Lui, continuez, marchez en Lui, enracinés et fondés en Lui. C’est fort. C’est
très fort. Il faut que dans notre cœur, nous ayons bien conscience que la conversion, ce n’est pas
changer de religion, ce n’est pas une nouvelle religion. La conversion, c’est entrer en Dieu par Jésus-
Christ et c’est Dieu qui entre en nous, par Jésus. Jésus est la porte obligée. Personne ne peut entrer en
Dieu sans passer par Jésus. C’est pourquoi toutes les religions du monde se trompent. Elles sont toutes
des efforts que les hommes ont essayé de mettre en place pour essayer de monter jusqu’à Dieu. On ne
peut pas monter jusqu’à Dieu. Il a fallu que Dieu descende vers nous en envoyant Jésus, qui est la
porte qui nous fait entrer en Dieu. Et une fois qu’on est en Lui, on continue à marcher en Lui, jusqu’au
bout. Quand Paul parle aux Eglises, il dit, par exemple, aux Thessaloniciens : « A vous, l’église des
Thessaloniciens, qui êtes en Dieu le Père et en Jésus-Christ le Seigneur  »
Donc, tous les chrétiens sont en Lui et Paul le sait puisqu’il le leur dit. Dans 1 Corinthiens 1:30,
Paul nous dit quelque chose de très important : nous n’avons pas le pouvoir nous-mêmes d’entrer en
Jésus-Christ ; nous ne pouvons pas forcer la porte. Il faut que ce soit Dieu qui nous fasse entrer en
Lui.
« Or, c’est par Lui que vous êtes en Jésus-Christ  » Donc, Dieu le Père nous a pris, nous a enlevés de ce
royaume de perdition où nous étions et Il nous a placés en Jésus. Heureusement que c’est Dieu qui
nous met en Christ, parce que, de nous-mêmes, nous ne pouvons atteindre ce but. Evidemment, nous
avons quelque chose à faire, nous. Dieu ne va pas mettre comme ça quelqu’un et le forcer à entrer. II
faut que notre cœur s’ouvre.
Dans Colossiens 1:12, Paul dit : « Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à
l’héritage des saints dans la lumière, qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres « . Il a commencé
par nous délivrer du diable qui nous tenait entre ses griffes, Il nous en a arraché grâce au sang de
Jésus.  » et nous a transportés dans le royaume de son Fils  » Donc Il nous a transportés, non seulement
dans un royaume où son Fils règne, mais Il nous a transportés dans Son Fils qui est le roi et la tête de
Son corps. C’est vraiment quelque chose qui nous parle, à nous , de savoir que Dieu ne nous a pas seulement introduit dans son royaume, mais qu’Il nous a introduit en Lui-même, dans Son Fils, Jésus, dont nous faisons partie, puisque nous sommes membre de Son corps. « Il nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour « , ou de Son Fils bien-aimé,  » en qui nous avons la rédemption par Son sang, la rémission des péchés en Lui. « Dieu le Père nous a transportés EN Jésus. C’est beau, c’est merveilleux !
Dans Ephésiens 5:30, Paul parle aux chrétiens et dit :  » parce que nous sommes membres de Son
corps, étant de Sa chair et de Ses os. « Ça, c’est un miracle : la Bible dit que nous sommes de la chair
de Jésus et de Ses os (certaines versions n’ont pas ce bout de verset, mais les bonnes versions l’ont).
Jésus a actuellement un corps ressuscité, une chair glorieuse et Paul dit que nous sommes membres de
Son corps, étant de Sa chair et de Ses os, nous qui sommes en Lui. Il dit dans 1 Corinthiens 6:17
« Celui qui s’attache au Seigneur est avec Lui un seul esprit. » Ça aussi c’est très fort. Il ne dit pas que nous avons simplement reçu une partie de Son Esprit, il va encore plus loin et il dit que celui qui s’attache au Seigneur, est non seulement corps de Son corps, de manière miraculeuse, mais il est avec Lui un seul esprit. Vous voyez à quel point nous sommes plantés en Jésus. Nous sommes vraiment de Sa chair et de Son Esprit. Pour comprendre cela, bienaimés, il faut une révélation de Dieu, du Saint-Esprit. Comptons surtout sur l’action du Saint-Esprit dans nos cœurs pour que nos yeux s’ouvrent et qu’Il nous fasse comprendre cela dans le cœur. Nous sommes EN Lui.

Alors je mettrai à la fin le problème de savoir comment entrer en Jésus-Christ. D’abord je vais montrer
ce que la Bible dit que nous sommes, quand nous sommes en Christ et après je parlerai de ce que la
Bible dit qu’il faut faire pour entrer en Christ et comment nous pouvons être sûrs que nous sommes en
Jésus.

Mais d’abord, qu’est-ce que la Bible dit que nous sommes, lorsque nous sommes en Christ ?
Quand nous avons rempli les conditions que Dieu nous donne, que nous avons accepté le Seigneur
comme notre Sauveur, notre Seigneur, que Dieu le Père nous a placés en Christ, la Bible dit :
« Lorsque vous êtes en Christ, vous êtes ceci, vous êtes cela ; vous avez ceci, vous avez cela ». C’est ce
que nous allons voir maintenant. ce message regroupe ce que la Bible dit que nous sommes en Christ, en trois grandes catégories, pour simplifier.
A tous ceux qui sont en Lui, Dieu donne des privilèges. Un privilège, c’est une chose qui est
exclusivement réservée à une certaine catégorie de personnes. Dieu n’a pas de chouchous. Il voudrait
que tous les hommes reçoivent ces privilèges. Mais simplement, parce qu’il y en a qui acceptent et
d’autres qui refusent, Dieu ne peut pas donner ces privilèges à ceux qui refusent, parce qu’Il les
respecte. Mais si tu Lui dis : « Moi, je veux de Toi, Seigneur, je veux de ces grâces, de ces privilèges »,
alors là, ils sont gratuitement pour nous. Dieu va nous les montrer, Il va nous les révéler, Il va nous les expliquer et nous n’aurons plus qu’à nous servir par la foi.
La première série de bénédictions : en Christ, nous sommes complètement morts à tout ce qui est du
passé et à tout ce qui est du monde, qui est dans le péché.

Il faut comprendre que lorsque nous entrons en Christ, Dieu ne veut pas que nous traînions avec nous,
quoi que ce soit de notre ancienne vie passée. L’ancienne vie passée, on la connaît pour chacun d’entre
nous, ce n’est pas la peine d’entrer dans les détails, elle est mauvaise, elle est pourrie. Il n’y a pas de
bons et de mauvais pécheurs devant Dieu, il n’y a que des pécheurs et nous sommes tous sortis de là.
Nous sommes tous des pécheurs au départ, par naissance, et nous avons commis des péchés. Ce qui
déplaît à Dieu, c’est de voir que notre nature au départ, est une nature de péché. Il ne peut donc pas
nous faire entrer en Christ, avec une nature comme ça. Il ne va pas se contenter d’effacer nos péchés.
Il veut aussi mettre à mort complètement tout ce qui est de notre vieille nature, il faut que cela soit
détruit, mis à mort complètement. Et cela a été fait en Christ, quand Il est mort à la Croix. Il est dit
que, pour tous ceux qui croiraient en Lui, tout ce qui est de notre vieille nature est mort en lui à la
Croix. Ça, c’est un cadeau merveilleux. Sans cela, on traînerait cette vie passée comme un boulet, et
Dieu ne le veut pas, même s’il y a encore des conséquences de nos péchés passés qui traînent
aujourd’hui, dans notre vie présente. Dieu veut les enlever complètement, parce que nous sommes en
Lui de nouvelles créatures ; Il veut nous changer de la tête aux pieds. Et déjà, en Christ, Il l’a fait.
Alors je vais juste citer les passages de ce que ça veut dire qu’être mort en Christ au moment où Il est
mort à la croix, il y a 2000 ans.

Dans Ephésiens 1:7 « En Lui nous avons la rédemption par Son sang  » Cela veut dire que lorsque nous
entrons en Jésus, au moment même où nous entrons, Son sang efface tous nos péchés passés, parce
que nous avons demandé pardon au Père, au nom de Jésus.

Dans Ephésiens 4:32 « En lui, vous avez le pardon de vos péchés. « C’est la même idée. Le sang de
Jésus efface, quand nous entrons en Christ, tous nos péchés passés.

Dans Romains 6:3 « Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en Sa
mort que nous avons été baptisés ? »
Et baptisés en Lui veut dire plongés en Lui. L’idée est belle ; Dieu ne s’est pas contenté de nous mettre en Christ, Il nous a plongés en Lui.
Au verset 6 :  » sachant que notre vieil homme a été crucifié avec Lui, afin que le corps de péché soit
détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché  »
Donc à ceux qui ne sont pas en Christ, sachez qu’en Christ nous pouvons avoir une délivrance complète de ce corps de péché qui nous pousse constamment à pécher parce qu’au moment où Christ est mort, vous êtes morts avec Lui. Et nous qui sommes en Lui, nous pouvons demander au Seigneur de nous révéler d’avantage que notre vieille nature, qui nous cause tant de problèmes souvent, a été clouée et morte en Lui et que c’est quelque chose qui est FAIT, et non quelque chose à faire. Nous n’avons qu’à le recevoir par la révélation, à le croire et à le garder dans nos cœurs. Ma nature est morte en Christ. Quand Dieu m’a placé en Lui, il m’a placé d’abord dans la mort de Jésus.

Dans Romains 8:2 « La loi de l’esprit de vie en Jésus-Christ m’a délivré de la loi du péché et de la mort
qui me retenait prisonnier. »

Dans Galates 2:20 « J’ai été crucifié en Christ  » Alors ne dites plus, bien-aimés : « Seigneur, viens m’aider à crucifier ma chair ». Vous faites une prière que Dieu n’aime pas entendre. Dites-lui : « Seigneur, je Te remercie parce que Tu dis que ma chair a été crucifiée en Toi. Ouvre mes yeux et mon cœur simplement à cette vérité : que je la reçoive, que je me l’approprie par la foi, pour que je la vive tous
les jours, mais que je la reçoive par révélation ! »
Dans Galates 6:14, il dit quelque chose qui est merveilleux : « Pour ce qui me concerne, loin de moi la
pensée de me glorifier d’autre chose que de la Croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par qui le monde
est crucifié pour moi, comme moi, je le suis pour le monde. « Donc, puisque j’ai été crucifié avec Jésus
et mort en Lui et avec Lui, ce monde qui m’entoure, qui est dominé par Satan et le péché, a été
crucifié pour moi comme moi j’ai été crucifié pour lui, puisque maintenant je suis libéré de la loi du
péché qui contrôle ce monde. Et le monde, pour celui qui est crucifié en Jésus, n’a plus d’attirance.
C’est terminé. Si je comprends que j’ai été crucifié pour ce monde, ça veut dire qu’entre ce monde et
moi, il y a la mort qui est passée. Un mort n’est plus tenté par le monde et le monde ne peut pas tenter
un mort.
Le Saint-Esprit me révèle que j’ai été crucifié, que le monde est crucifié pour moi, que tout a été
englouti dans la mort de Jésus, que j’ai commencé par être plongé dans la mort à toute ma vie passée,
à ma nature passée, à ce monde de péché, à tout ! Alors en Christ, je suis mort avec Lui.
Et c’est important de comprendre maintenant la deuxième série de bénédictions que Dieu donne à
ceux qui sont en Lui.
Si nous en étions restés là et si Christ n’était pas ressuscité, Paul dit aux Corinthiens : « Et si Christ
n’est pas ressuscité, vous seriez encore morts dans vos péchés. « Notre nature de péché méritait la mort
à cause de ce qu’elle était. Il fallait qu’elle meure. Christ est mort pour nous, nous sommes morts en
Lui. Mais nous n’en sommes pas restés là, sinon, nous serions encore morts dans nos péchés. Mais
Christ est ressuscité et, EN Lui, nous recevons sa vie de résurrection. Ce n’est pas une doctrine
nouvelle que nous recevons , ce n’est pas une religion nouvelle que nous recevons, c’est la vie-même de
Dieu, en Christ. La VIE de Dieu qui rentre en nous et qui nous recrée complètement : nous sommes une nouvelle création.
Donc la deuxième série de bénédictions gratuites, qui ont coûté cher à Jésus mais qui nous sont
données par la foi en Lui, c’est la naissance à une vie entièrement nouvelle à tout point de vue et une
vie éternelle.
Dans 2 Corinthiens 5:17 il est dit : « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. »
Dans le texte grec, c’est encore plus fort : « il est une nouvelle création ». Ça veut dire qu’à l’instant où
nous acceptons Jésus comme notre Sauveur et notre Seigneur, Dieu fait un grand miracle ; Dieu fait mourir toute ta vieille nature passée qui est déjà morte, il y a 2000 ans, en Christ, et il crée en nous une nature entièrement neuve, par la puissance de Son Esprit.
Quand Jésus est ressuscité des morts, c’était quelque chose d’extraordinaire. Quelqu’un dans le
tombeau depuis 3 jours où toutes les fonctions sont arrêtées, son esprit est parti et par la puissance de
l’Esprit de Dieu, il revient à la vie, une vie éternelle, parce que Christ ressuscité ne meurt plus, un
corps glorifié, d’un esprit éternel, vivant, vivifiant. Au moment où nous nous donnons à Jésus, le même Saint- Esprit entre en nous et Il nous crée un esprit nouveau qui s’établit en nous avec la présence du Saint-Esprit.
Mais ça se passe au plus profond, à l’intérieur, et tout le travail du Seigneur, c’est de nous ouvrir les
yeux à cette première réalité. Notre corps n’est pas encore changé, notre âme non plus, mais dedans,
au plus profond, le Seigneur change notre esprit, Il nous donne la vie éternelle en Christ et Il nous
promet que tout le reste va être changé ensuite, jusqu’à la résurrection du corps, au retour de Jésus.
Nous allons recevoir alors la plénitude de ce que nous sommes en Christ, une nouvelle création.
« Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. « Ton corps ne doit
plus être un problème, puisqu’il est mort en Christ. Il nous faut le comprendre par la révélation du
Saint-Esprit au plus profond de nos cœurs, pour que par la foi, on puisse marcher par l’Esprit. Et ça
s’apprend par le Seigneur qui est notre maître et qui nous aide.
Ephésiens 2:1 « Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés  » Avant de connaître Jésus, avant
d’être en Lui, pour Dieu nous étions morts. Et si la mort physique nous avait trouvés à ce moment-là,
c’était l’enfer pour toujours. Mais Dieu qui est amour et qui nous aime, ne veut pas de cela pour nous.
C’est pour cela qu’Il a envoyé Jésus. Il ne veut pas que nous soyons placés en enfer pour l’éternité. Il
aime trop ses créatures. Il a demandé à Jésus de venir justement pour cela, pour nous faire sortir de ce
domaine de ténèbres et nous faire rentrer dans Son royaume de lumière.
Au verset 4 il dit : « Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont Il nous a
aimés « , c’est ça qui compte. Rappelons-nous toujours que si Dieu cherche à nous avoir avec Lui, c’est
parce qu’Il nous AIME. Ce n’est pas un Dieu vengeur qui est là avec sa matraque pour nous matraquer
chaque fois qu’on pèche. Dieu nous AIME. Et c’est parce qu’Il nous a aimés d’un grand amour, nous
qui n’étions pas aimables, qu’Il a envoyé Jésus pour nous transformer complètement.  » nous qui étions
morts par nos offenses, Il nous a rendus à la vie avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés) ; Il
nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ.
« Tout ça, c’est au passé. Cela veut dire que maintenant, ceux qui sont en Christ sont sortis de ce
domaine de ténèbres, ils sont entrés dans la lumière et ils sont, en esprit, assis dans les lieux célestes,
avec Jésus. Maintenant votre corps est assis ici dans cette pièce, mais en esprit, nous sommes assis
avec Lui dans les lieux célestes. Où est Jésus maintenant ? Il est assis à la droite du Père et Il prépare
sa venue pour nous chercher. Comme Il est assis à côté du Père, à Sa droite, et que nous sommes en
Lui, nous aussi nous sommes assis, en Lui, à la droite du Père.
Dans Ephésiens 2:10 « Nous sommes son ouvrage « , quand Dieu fait quelque chose, Il le fait bien,  »
ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance pour que nous
les pratiquions. « Vous voyez, c’est vraiment une création nouvelle, il n’y a rien du passé qui reste.
Dieu nous a créés à neuf en Jésus et Il nous dit : « Maintenant, ne t’inquiète pas, j’ai du travail pour toi,
c’est préparé d’avance, tu n’as qu’à entrer dans les œuvres que j’ai préparées. J’ai préparé des foules de
bonnes choses pour toi à faire. Et c’est par Ma puissance que tu vas les faire. « Si tu es en Christ, tout
ça, c’est pour toi. Une nouvelle création : entrer dans une vie nouvelle.
Maintenant, la troisième série de bénédictions qu’Il a pour nous, c’est que, lorsque nous entrons dans
cette vie nouvelle, Dieu nous dit que nous avons tout pleinement en Jésus.
Alors tout, ça veut dire tout. Et le Seigneur, bien-aimés, ne veut plus que nous soyons des chrétiens
pleurnicheurs qui disent : « il me manque ceci, il me manque cela. « D’accord, peut-être en ce moment
ce n’est pas encore manifesté dans notre vie. Mais si nous comprenons dans notre cœur que déjà en Christ, nous avons tout reçu pleinement, si nous restons dans cette foi et cette confiance en notre Seigneur qui nous aime, tu allons voir tout cela se manifester dans notre vie, déjà maintenant, et dans l’au-delà, pour l’éternité.
Nous avons tout pleinement en Lui. Le travail du Seigneur, c’est qu’Il va nous faire jouir de tout cela, ici-bas et dans l’éternité. Quand nous sommes en Lui, nous pouvons nous rappeler ces choses que nous avons déjà en Lui, parce qu’elles répondent à tous nos problèmes pratiques. « Dieu a voulu faire connaître quelle est la glorieuse richesse de ce mystère, à savoir : Christ en vous, l’espérance de la gloire.
C’est Lui que nous annonçons, exhortant tout homme, et instruisant tout
homme en toute sagesse, afin de présenter à Dieu tout homme, devenu parfait en Christ. « Vous voyez
le rapport entre les deux versets : c’est parce que Christ est en nous, que nous pouvons devenir parfaits
en Lui. Parce que c’est Lui qui fait le travail en nous, si nous restons attachés à Lui.
Donc le but du Seigneur, une fois qu’Il nous fait rentrer en Lui, c’est de mettre clairement cette pensée
qui est la Sienne dans nos cœurs : Dieu a commencé à mettre Sa vie en toi ; c’est pour te rendre
parfait en Christ, parfait en tout. C’est Lui, par Sa force toute puissante, qui le fait en toi.
« Seigneur, donne à mes frères et sœurs ton Esprit pour comprendre cela, donne-leur la force
nécessaire, dans leur fatigue, pour rester debout et écouter ce message. Donne-nous ton Saint-Esprit
dans nos cœurs pour nous le faire comprendre. »

Dans Colossiens 2:9 « Car en Lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. « Christ est
Dieu, et en Lui habite, sous une forme corporelle, toute la plénitude de la divinité. Il veut nous rendre
participants de toute cette plénitude en Lui, parce qu’Il veut que Christ soit tout en tous. Donc, Il veut
nous remplir, nous aussi, de cette plénitude.

Colossiens 2:10 « Vous avez tout pleinement en Lui  » Alors cela ne peut pas être plus complet. Quand
il dit : « Vous avez tout pleinement en Lui », qu’est-ce qui manque ? Quand on a tout pleinement en
quelqu’un, il ne peut rien nous manquer. Ceci est reçu par la révélation du Saint-Esprit et accepté par
la foi, dans des cœurs ouverts. Quand vous le comprenez par le Saint-Esprit, vous dites avec Dieu :
« J’ai tout pleinement en Jésus ». Peut-être que je ne le vois pas encore devant moi ou manifesté dans
ma vie, mais je suis en Lui, j’ai déjà tout pleinement en Lui. Ce n’est pas quelque chose que je dois
atteindre plus tard dans le futur ou dans le ciel, quand je serai là-haut, si j’y arrive. Ce n’est pas ça du
tout. Si tu es en Christ, tu as tout pleinement en Lui. Et cela concerne à la fois ton esprit, ton âme, ton
corps, tes finances, ta santé, ta vie, dans les combats spirituels, dans la délivrance, dans la direction
divine : tu as tout pleinement en Jésus. Et c’est parce que je le crois, que Dieu va travailler par sa force
en moi, d’abord pour me le faire comprendre, puis pour me le faire toucher du doigt. Ce n’est pas automatiquement manifesté dans ma vie, si je ne crois pas à ce que Dieu me dit. Si Dieu me dit : « Ecoute, tu as tout pleinement en Christ » et si je L’écoute en disant : « Oui, Seigneur, mais il y a ça et ça que je n’ai pas, je ne le vois pas, donc je ne l’ai pas », je suis en train de douter, je suis dans l’incrédulité. Je dois dire à Dieu : « Seigneur, Tu le dis ; c’est Ta Parole sainte, je l’accepte. J’ai tout pleinement en Toi. Cela veut dire que, hors de Toi, il me manque tout, et en Toi, j’ai tout. « Gloire à Dieu !
Dans Ephésiens 1:3 « Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis  » Il nous
a bénis : c’est au passé, donc c’est que nous sommes bénis maintenant.  » de toutes sortes de
bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ. « Mon seul problème, c’est d’être en Lui.
Quand je suis en Lui, Dieu me dit : « Tu as été béni de toutes sortes de bénédictions spirituelles en
Christ ». Alors ne dis plus que tu n’es pas béni, quand tu es au Seigneur. Tu as été béni de toutes sortes
de bénédictions spirituelles. Et Dieu veut te le révéler, te le faire comprendre, pour que ce soit dans
ton cœur, que tu t’en réjouisses et que tu entres dans ces bénédictions, pleinement. Au verset 4 :
« En Lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irréprochables devant Lui « , irréprochables, sans un seul reproche. Bien-aimés, nous, les chrétiens, nous sommes quelquefois tellement incrédules que Dieu a du mal à nous révéler ces vérités glorieuses, parce que nous sommes trop attachés à ce qui était de notre vie passée, nous nous voyons encore avec cette vieille nature pourrie. Dieu a beaucoup de mal à ouvrir nos yeux sur ce qu’Il a fait en nous, en Christ, sur ce qu’Il veut faire en nous, en Christ, et à tout ce que nous avons déjà en Lui.
Pour que tout cela se réalise pleinement dans nos vies, il faut que nous le comprenions et que nous le
croyions. Dieu le dit.
Au verset 7 : « En Lui nous avons la rédemption par Son sang, la rémission des péchés  »
Au verset 11 : « En Lui nous sommes aussi devenus héritiers  » Un héritier a droit à tout l’héritage de
son père. Tu es déjà héritier de ton Père céleste. Tu as déjà ton héritage en poche. C’est fait. Tu ne vas
pas le recevoir quand tu vas mourir. Tu l’as déjà. Tu l’as parce que Jésus est mort pour toi.
Au verset 13 : « En Lui vous aussi vous avez été scellés du Saint-Esprit. « Scellé du Saint-Esprit, cela
veut dire qu’il y a un sceau sur ta vie. On mettait un sceau avant ; c’était le signe de propriété. Le
propriétaire avait un sceau, une fois qu’il avait mis son sceau, tout le monde savait qu’on lui
appartenait. Le sceau servait aussi à fermer quelque chose pour qu’on ne l’ouvre plus. Quand un
document était cacheté, fermé, scellé, personne ne pouvait l’ouvrir. Donc nous sommes, pour Dieu, Sa
propriété. Il nous a scellés par le Saint-Esprit. Cela veut dire que personne d’autre ne peut rentrer, une
fois que nous sommes en Lui. Tout cela, nous l’avons en Christ.
1 Corinthiens 1:2  » à l’Eglise de Dieu qui est à Corinthe, à ceux qui ont été sanctifiés en Jésus-Christ,
appelés à être saints  » Donc, en Jésus tu as été sanctifié, tu as été mis à part pour Lui, complètement,
pour être parfaitement saint, manifesté dans tous les aspects de ta vie, parce qu’en Christ, tu l’es déjà.
Au verset 30 du même chapitre :  » c’est par lui que vous êtes en Jésus-Christ, lequel, de par Dieu, a été
fait pour nous sagesse, justice, sanctification et rédemption. « Cela veut dire que, si Christ est en toi,
ces quatre choses-là te sont données par Christ et vont se manifester dans ta vie, si tu restes en Christ
et si Christ reste en toi. Parce qu’Il a été fait pour toi, d’avance, (Il te fait ce cadeau) sagesse, justice,
sanctification et rédemption.
Dans 2 Corinthiens 1:20 « pour ce qui concerne toutes les promesses de Dieu, c’est en Christ qu’est le
oui « Si tu demandes quelque chose au Seigneur qui correspond à une de ces promesses et si tu es en
Christ, Dieu te dit : « C’est oui, en Lui ». Tu peux citer devant ton Père n’importe quelle promesse :
« Seigneur, je suis en Christ ; tu me dis qu’en Jésus tu as le oui, j’ai le droit de recevoir toutes tes
promesses ».
2 Corinthiens 2:14 « Grâces soient rendues à Dieu, qui nous fait toujours triompher en Christ  »
Si tu es en Christ, Dieu te fait toujours triompher en Lui. Mon problème, c’est de rester en Christ. Si tu
restes en Christ, dans la paix de la foi en Lui et sachant que c’est Sa puissance qui travaille en toi, ça
ne va pas être une petite victoire prise à l’arraché, où tu perds un membre, un pied, une main, mais un
triomphe total en Christ, parce que Lui a triomphé pour toi à la Croix, de toutes les dominations, des
autorités, du prince de ce monde des ténèbres. Il a triomphé du péché, Il a triomphé de la mort, Il a
triomphé du monde, Il a triomphé des tentations. Il vit en toi, tu vis en Lui. Paul dans ce verset
emploie le présent : « Dieu nous FAIT TOUJOURS TRIOMPHER en Christ. « C’est vraiment très fort
tout ça. Merci Seigneur, alléluia !
2 Corinthiens 3:14 « Ils sont devenus durs d’entendement. Car jusqu’à ce jour le même voile demeure,
quand ils font la lecture de l’Ancien Testament  » Il parle du voile de la révélation de la Parole de Dieu.
Les Juifs ne peuvent pas comprendre en profondeur, quand ils lisent l’Ancien Testament. Les païens
non plus. Ils peuvent juste comprendre ce qu’il faut faire pour être sauvé. Et là Paul dit :  » le voile ne
se lève pas, parce que c’est en Christ qu’il disparaît. »
Donc, quand je suis en Christ, le voile de la révélation de la Parole disparaît. Je dois le croire, ça aussi.
En Christ, une pleine lumière s’ouvre devant moi, parce qu’Il me donne, dans mon cœur, le Saint-
Esprit qui a inspiré toute la Parole et Dieu désire nous révéler les choses. Les choses cachées sont à
Dieu, dit la Parole, les choses révélées sont à nous et à nos enfants. Dieu désire nous révéler Sa
Parole, Il sait à quel point nous en avons besoin. Aujourd’hui où il y a tant de séduction, tant de
doctrines, de choses qui ne vont pas et qui se répandent dans le monde, Dieu veut qu’on ait la
révélation de Sa Parole. Si nous restons en Christ, Il nous dit : « Le voile est enlevé, tu as la révélation
en Christ de Ma Parole. »
2 Corinthiens 5:21 « Celui qui n’a pas connu le péché, Il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous
devenions en Lui justice de Dieu. « En Christ, nous devenons justice de Dieu. Cela veut dire que nous
recevons la même nature que Lui, sans être des dieux. On devient participant de sa nature divine.
Comme Christ a payé entièrement pour nous, en lavant nos péchés et en nous donnant une nouvelle
nature qu’Il est en train de perfectionner et d’amener à la sainteté parfaite, Il nous donne en Lui Sa
justice. Il nous fait même devenir, en Lui, justice de Dieu. Cela veut dire que, tels que nous étions nous
étions pourris-Il nous transforme. Il nous fait naître de nouveau et son œuvre est tellement parfaite que quand Il nous regarde, Il dit : « Tu es devenu ma justice, en Christ ». C’est merveilleux ! Moi, ça me fait frémir tout ça. J’ai des frissons qui me parcourent le corps, rien que de comprendre ce que le Seigneur a fait en nous. (Je vais être obligé d’aller plus vite, c’est dommage.)
Dans Galates 2:4 « De faux prophètes se sont glissés parmi nous, pour épier la liberté que nous avons
en Jésus-Christ  » En Christ, nous avons la liberté.
Dans Galates 3:28 « Il n’y a plus ni Juif ni grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme
ni femme ; car tous vous êtes un, en Jésus-Christ. »
Nous devons comprendre que la véritable Eglise de Jésus est déjà une en Jésus. Elle n’est pas divisée
par les dénominations, les appellations des groupes, etc Si tu es en Christ, Dieu ne s’occupe plus de
ton étiquette, ni de ta race, ni de ton origine sociale. Il nous voit tous un, en Christ. Son Eglise est une,
en Christ.
Philippiens 4:19 « Mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon Sa richesse, avec gloire, en Jésus-
Christ. « Là, il parle des biens matériels et financiers. Dieu connaît mes besoins, Il va y répondre et Il
va pourvoir selon Sa richesse. Si tu as ça dans le cœur, tu ne t’inquiètes plus de l’avenir.
Enfin dans 2 Timothée 3:12 « Tous ceux qui veulent vivre pieusement en Jésus-Christ seront persécutés. « Tu es persécuté parce que quand tu es en Christ, tu reçois une vie qui est complètement à l’opposé de la vie qui est dans le monde. Tu commences à penser aux choses d’en haut, à te réjouir des choses d’en haut. Tu n’as plus du tout l’esprit du monde. Dieu a changé ton cœur et le monde qui est autour de toi ne peut pas le supporter. Satan, qui contrôle ce monde, non plus. Donc, tu vas être persécuté comme Jésus l’a été. Tu ne peux pas être traité mieux que ton maître. Mais ça ne fait rien. Si tu as tout en Christ, tout pleinement en Lui, si tu as la paix, le bonheur, la joie d’être en Lui, si tu as l’assurance qu’Il te conduit dans la perfection, qu’Il te conduit et te dirige, qu’Il pourvoit à tous tes besoins, la persécution ne fait que te donner la touche finale de perfection que Dieu réserve à ceux qui participent aux souffrances du Christ, pour que l’Esprit de gloire repose sur toi, quand tu es persécuté. Je vais terminer en disant comment savoir que nous sommes en Lui et comment y entrer.
C’est Dieu qui nous fait entrer en Christ, mais Il nous demande une chose pour pouvoir entrer en Lui.
Il faut simplement répondre au message de Jésus et au message de l’Evangile : ouvrir son cœur à Sa
Parole qui veut nous montrer ce que nous sommes quand nous ne sommes pas en Lui. Nous sommes
des pécheurs perdus qui allons à la mort, à l’enfer et au jugement. Dieu envoie le message de
l’Evangile par Jésus-Christ, pour te dire qu’il y a un Sauveur qui t’aime et qui veut t’en faire sortir,
pour te faire rentrer dans Son salut, en Lui, pourvu que tu acceptes ce message de l’Evangile qui te dit
que tu es un pécheur perdu et que Dieu a envoyé Jésus mourir sur la Croix pour toi, par amour pour
toi, pour que, si tu L’acceptes dans ton cœur, tu dises : « Seigneur Jésus, pardonne mes péchés, rentre
dans mon cœur, change-moi, fais-moi rentrer en Toi ». Quand tu dis cela de tout ton cœur, parce que
tu as compris que Dieu t’aime et que le Saint-Esprit t’a montré ce que tu es sans Lui, non pas pour te
condamner, t’abaisser, mais pour que tu te repentes ; lorsque tu dis : « Seigneur, oui, je vois
maintenant, à la lumière de Ta Parole, que je suis moins que rien, un pécheur perdu devant Toi, que
j’ai besoin de Toi. J’ouvre mon cœur, entre, Seigneur Jésus ». Lorsque tu fais ça, le cœur de Dieu
bondit de joie. Il envoie immédiatement Son Saint-Esprit pour entrer en toi, pour faire mourir toute ta
vieille nature et te faire naître à une vie nouvelle en Christ, en Esprit. Et ça implique donc que tu
ouvres ton cœur à la Parole du Seigneur, que tu l’acceptes dans ton cœur. Le jour de la Pentecôte,
quand ils ont eu le cœur touché et qu’ils ont dit : « Qu’est-ce qu’il faut faire ? », Pierre leur dit :
« Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos
péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. »
Et là, vous comprenez pourquoi le Seigneur nous demande d’abord de nous repentir, parce que « se
repentir » veut dire comprendre ce qu’on est, par le Saint-Esprit et le regretter, demander pardon à
Dieu, pour laisser tomber cette vieille nature et rentrer dans Son salut. Et le Seigneur nous fait
comprendre aussi pourquoi le baptême d’eau est si important.
Dans Marc 16:16, il dit : « Ceux qui croiront et qui seront baptisés seront sauvés  » Alors, pourquoi le
baptême d’eau est si important ? Parce qu’il symbolise, (et c’est plus qu’un symbole, c’est un acte
d’obéissance), la mort et la résurrection en Jésus. C’est tellement capital que Dieu a prévu que notre
premier acte d’obéissance, quand nous venons à Lui, pour entrer en Lui, soit le baptême. Dieu nous
dit : « Tu comprends que tu es entré en Moi, dans Ma mort, que tu es né à une vie nouvelle. Pour Me
montrer que tu es obéissant et que tu as compris ce que c’est que cette vie nouvelle, par cet acte public
d’obéissance, Je te demande de passer par l’immersion dans de l’eau au nom du Seigneur. « C’est un
acte d’amour que je fais envers mon Seigneur. Quand je fais cela, je montre au Seigneur que je veux
Le suivre pour toujours. Il y a une coupure qui se fait spirituellement à ce moment-là, entre le monde,
Satan et moi et ma vie passée.
Je lirai ce verset dans Ephésiens 5:26 « Christ a aimé l’Eglise, et s’est livré Lui-même pour elle, afin de
la sanctifier après l’avoir purifiée par l’eau et la Parole. « Il parle de l’eau du baptême qui n’est pas la
purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et c’est
cela qui nous sauve. C’est la foi en Jésus qui nous sauve, et sans la foi, je ne peux pas dire que je crois
en Jésus, si je n’obéis pas à Sa Parole.
Donc, ça, c’est la première des choses. Je fais cela par amour pour Jésus, pour répondre à son appel. Et
une fois que je l’ai fait, que je suis rentré en Lui, il y a un certain nombre de signes qui nous montrent
que nous sommes en Lui et qui travaillent visiblement dans nos vies. Dès que nous sommes en Lui et
que Son Esprit est en nous, comme Il nous a changés au plus profond de nos cœurs, il y a un certain
nombre de choses qui changent dans nos vies. On les observe jour après jour, et ce sont ces choses qui
nous montrent que nous sommes bien en Lui, parce que nous l’acceptons par la foi.
Le premier des signes, vous le voyez dans Colossiens 3:1. Nous recherchons les choses d’en haut et
plus celles d’en bas. Ceux qui sont en Jésus ont le cœur changé et eux-mêmes cherchent les choses
d’en haut, alors que, lorsqu’on n’est pas en Lui, on se force pour le faire et on n’y arrive pas. C’est
pourquoi je réponds à ceux qui me disent : « Ah oui, mais si je dois me convertir, il va falloir que
j’abandonne ça, que je m’arrête de fumer, etc
-Ne t’occupe pas de ça, accepte et reçois la vie de Jésus en toi, il va changer ton cœur et tu vas voir la
suite. »
La deuxième chose dans Philippiens 3:8. Le fait de recevoir Jésus en nous, nous donne le désir de
connaître Christ. Si je n’ai pas ce désir dans mon cœur, je peux me poser la question : est-ce que je
suis vraiment en Lui ? Mais le fait d’être en Lui me donne et fait brûler en moi, de plus en plus, le
désir de le connaître, Lui, et de renoncer à ce monde qui ne m’intéresse plus.
Ensuite dans Ephésiens 4:20  » mais vous, ce n’est pas ainsi que vous avez appris Christ, si du moins
vous l’avez entendu, et si, conformément à la vérité qui est en Jésus, c’est en Lui que vous avez été
instruits à vous dépouiller, eu égard à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les
convoitises trompeuses, à être renouvelés dans l’esprit de votre intelligence, et à revêtir l’homme
nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité. »
Qu’est-ce qu’il veut dire par là ? Il veut dire que, quand nous sommes en Christ, nous avons déjà reçu
la mort de notre vie passée et la naissance à une vie nouvelle. Mais il dit : « En Christ, il faut que vous
soyez instruits à apprendre, jour après jour, ce que veut dire vous dépouiller du vieil homme, vous
renouveler dans vos pensées, et vous revêtir du nouveau. « Donc, ça veut dire que, lorsque je suis en
Lui, je vais chercher à apprendre de Lui ce que ça veut dire que marcher par l’Esprit tous les jours.
Retenez ceci simplement : nous qui sommes en Lui, nous avons le désir d’apprendre de Jésus, qui est
notre maître, comment marcher par l’Esprit, jour après jour, c’est-à-dire nous dépouiller complètement
de cette vieille nature qui est morte déjà, de changer nos pensées pour les remplacer par les pensées de
Dieu et de nous habiller chaque jour de l’être nouveau qu’Il nous a donné.
Et cela, c’est Jésus qui va nous l’apprendre, puisque, quand nous sommes en Lui, nous gardons Sa
Parole, nous restons dans Ses enseignements, nous ne pratiquons pas le péché et nous gardons
soigneusement le Saint-Esprit qu’Il nous a donné. Rappelez-vous ceci : c’est Jean qui le dit dans sa
première épître : quand nous sommes en Lui, nous gardons Sa Parole, nous ne pratiquons pas le
péché. Celui qui est en Christ peut chuter, il peut pécher, mais il ne pratique pas le péché.
Alors en conclusion, ce qu’il nous faut, après avoir entendu ça, c’est prier que Dieu nous donne la
révélation de ces choses. Nous ne pouvons pas les vivre pleinement sans qu’elles nous soient révélées
par Dieu, et vous savez, Dieu révèle. Il dit dans Amos : Dieu ne fait rien sans révéler Ses secrets à Ses
serviteurs, les prophètes. Cela veut dire qu’à nous Ses enfants, qui sommes plus que Ses serviteurs,
Dieu va nous révéler toutes ces choses, si nous prions, si nous Lui demandons qu’Il nous les révèle.
Vous vous rappelez la prière de Jésus quand Il dit : « Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre,
de ce que Tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que Tu les a révélées aux
enfants. « Nous sommes Ses enfants, si nous gardons un cœur humble et petit en disant : « Seigneur,
toutes ces choses-là sont des choses fantastiques, Seigneur révèle-les moi par Ton Esprit. »
Paul priait pour que les Ephésiens reçoivent de Dieu un esprit de révélation et d’intelligence spirituelle
pour qu’ils voient briller les merveilles que Dieu leur avaient déjà données en Christ.
Si nous devons retenir quelque chose de ce message , retenons l’engagement de prier d’avantage pour
que Dieu nous révèle ce que nous sommes déjà en Lui, par Son Esprit., parce qu’une fois qu’Il l’aura
révélé dans le cœur, nous n’allons plus nous regarder comme nous nous regardions avant, mais nous
allons nous regarder comme Lui nous regarde maintenant. Quand Dieu nous regarde, Il nous voit en
Christ, Il nous voit déjà chargé de toutes Ses bénédictions. Et je ne peux pas, moi, me considérer
comme mort et vivant en Lui, si je n’ai pas reçu d’abord la révélation par le Saint-Esprit, par Sa Parole.
Donc, revenons à ces passages, dans un esprit de prière, et prions. Le grand mal de l’Eglise, c’est
qu’elle ne comprend pas ce que Dieu a fait pour elle, en Jésus, et ce que Dieu a fait d’elle, en Jésus. Et
pourquoi elle ne le comprend pas ? Parce qu’elle ne prie pas assez son Père céleste de le lui révéler.
Dieu ne va pas forcer les révélations sur nous. Jamais. Mais Il va répondre avec tellement de désir et
d’amour à notre prière : « Père, je désire que mes yeux s’ouvrent à ces merveilles. Révèle-les moi,
Seigneur ». Et il va le faire à la mesure de notre capacité, Il va élargir notre capacité. Une fois qu’Il
nous aura révélé ces choses, à ce moment-là, notre responsabilité est de nous saisir de ces choses, de
ce que Dieu dit que nous sommes et de dire : « Seigneur je le suis. Je ne veux plus faire preuve
d’incrédulité et dire que je suis encore un vieux pécheur pourri et misérable, alors que Tu dis que je
suis une merveilleuse créature en Christ, que Tu as tout changé en moi et que Tu vas faire des
merveilles, encore, dans ma vie. C’est cela que je veux confesser de tout mon cœur puisque Tu me
l’as révélé. »
Je veux me voir comme Jésus me voit et me donner entièrement au Seigneur, être consacré, esprit,
corps et âme, pour dire : « Maintenant Seigneur, je Te donne mes membres, je Te donne mon corps. Je
Te donne tout, pour qu’en ayant cette révélation et me voyant tel que Tu me vois, je puisse continuer à
apprendre de Toi jour après jour, je puisse entrer dans ces œuvres que Tu as préparées et je puisse
entrer dans tous Tes plans parfaits, pour Ta gloire. « Le monde en a besoin, l’Eglise en a besoin, nous
en avons besoin. Dieu veut le faire en nous. Alléluia ! Et Il le fera dans le cœur de tous ceux qui croient en Sa puissance. Amen.
« Merci Seigneur. Je veux vraiment Te bénir pour Ta Parole, parce que, Seigneur, ce n’est qu’une partie
du voile qui est levée, mais Tu veux lever tout le voile, puisqu’il est levé en Jésus. Et puisqu’il est levé
en Jésus, je Te prie, Père, que tout ce qui manque à notre compréhension spirituelle, Tu le combles
par Ta révélation. Seigneur, je Te prie pour nous tous, pour moi-même, pour chacun de nous, pour
que Tu nous accordes une pleine révélation de ces choses. Et qu’ayant cette révélation, Seigneur, nous
allions de progrès en progrès, en Toi, de victoire en victoire, jusqu’à Ton retour. Seigneur, il n’y a que
cela qui compte et qui devrait compter : vivre en Toi, laisser Ta vie couler en nous et être entre Tes
mains, dans ce monde qui se perd et dans ces temps de la fin, un instrument puissant pour Toi.
Seigneur, fais-le pour tes enfants. Père, au nom de Jésus, je T’en supplie, manifeste Ta puissance en
Te révélant et en nous révélant Ta Parole et glorifie-Toi en accomplissant toute Ta merveilleuse
Parole en nous, au nom de Jésus. Amen !

Publicités

déposer vos commentaires ou reactions, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s