Qui sommes-nous ?


 Que le nom de l’Eternel soit béni et que vous soyez tous aussi bénis. Beaucoup d’entre nous les chrétiens ignorons véritablement qui nous sommes, ce que nous possédons et ce que nous devons faire. Aussi, nous essayerons courtement de voir de quoi il en retourne. Que l’Esprit fasse tomber les écailles de nos yeux et perce nos oreilles spirituelles.
Galates 1 : 5 déclare ceci « Mais lorsqu’il plus à celui qui m’avait mis à part dès le sein de ma mère et qui m’a appelé par sa grâce, de révéler en moi son Fils, afin que je l’annonçasse parmi les paiëns ».
Nous voyons ici que Paul avait été prédestiné (qui il était) , que le Fils était révélé en lui (ce qu’il avait) afin qu’il l’annonce aux païens (ce qu’il devait faire). Voyons également un autre exemple, celui de Gédéon. Si vous voulez lire l’histoire, regardez le chapitre 6. Gédéon était un agriculteur qui battait le blé afin de cacher la récolte que les gens de Madian venaient voler.
Juges 6 : 12 « l’Eternel lui apparut, et lui dit : L’Eternel est avec toi, vaillant héros ! »
Est-ce que Gédéon savait qu’il était un vaillant héros ? Absolument pas, car c’était un agriculteur. Il ne le savait pas, tout comme Paul ne savait pas qu’il avait été mis à part dès le sein de sa mère jusqu’au jour où il rencontra le Seigneur sur le chemin de Damas. Mais revenons à Gédéon. Qu’avait-il et quelle était sa mission ? Juges 6 : 4  » L’Eternel se tourna vers lui, et dit: Va avec cette force que tu as, et délivre Israël de la main de Madian  » Gédéon avait une force en lui et sa mission, délivrer Israël de la main de Madian. Mais jusqu’à la visitation de l’Eternel, il ne le savait pas. Nous pourrions encore prendre d’autres exemples tels que Samuel ou Samson. Vous voyez donc, il y a un principe spirituel qui se cache derrière cela. Alors, qu’en est-il de nous ?

Regardons sans plus tarder et acceptons la parole telle qu’elle est écrite. 2 Corinthiens 5 : 17
« Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle création. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles ».
Acceptons simplement cette vérité : si je suis né de nouveau, je suis une nouvelle création. Voilà, c’est ce que nous sommes : une nouvelle création et les choses anciennes sont passées. Mais jusqu’à notre conversion, repentance et nouvelle naissance, nous l’ignorons. Et nous sommes en Christ et Christ est en nous! C’est ce que nous possédons. Nous sommes morts à la loi du péché et de la mort. Cette loi-là a été remplacée par la loi de l’Esprit et de la vie. Amen. Bien, quelle est notre mission et qu’est-ce que le Seigneur nous donne pour l’accomplir ?
2 Corinthiens 5 : 18 – 19 « Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation. Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n’imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation ». Notre ministère est simplement un ministère de réconciliation, c’est-à-dire réconcilier les hommes avec Dieu. Et il nous a été donné une parole de réconciliation ainsi que divers dons selon son bon plaisir. C’est simple, trop simple pour les hommes qui compliquent tout avec leurs raisonnements. Alors, acceptons que nous sommes une nouvelle création, que nous avons Christ en nous et que nous sommes en lui pour accomplir un ministère de réconciliation avec une parole de réconciliation qui nous permet t’atteindrecebut.
Maintenant, ce que nous avons vu était déjà une bonne nouvelle en soi, mais ce que nous allons voir c’est véritablement la crème de la crème. Lisons-le et acceptons-le. 2 Corinthiens 5 : 20 « Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ », Et voilà, pourquoi doutons-nous de notre titre, de notre fonction ? Un ambassadeur représente l’Etat. C’est la personne la plus haute du pays à l’étranger, au-dessus de tout. Elle est positionnée directement après le chef de l’état. Dans le monde, les ambassadeurs jouissent de privilèges. Par exemple lorsqu’ils roulent en voiture avec des plaques CD (corps diplomatique) ils peuvent faire des excès de vitesse, mais personne n’a le droit de leur donner une amende. Ces plaques représentent le sang de Jésus qui nous pardonne nos péchés et qui empêche l’accusateur de nous accuser. Vous voyez, notre position est élevée, très élevée. A nous de la posséder, de la saisir par la foi. Le diable essaiera toujours de nous rabaisser et de nous faire croire que nous sommes des moins que rien. Alors, chassons-le en lui rappelant notre identité et notre fonction sur la terre.

Allons maintenant plus loin pour mieux comprendre notre positionnement. Il vaut mieux attacher vos ceintures car ces paroles peuvent changer une vie et faire passer quelqu’un dans une autre dimension.
Colossiens 1 : 13-14 « Rendez grâces au Père, qui nous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière, qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour, en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés ».
Trois choses ici : premièrement il est dit que nous avons part, pas que nous aurons part. Nous avons part signifie que c’est pour maintenant. La possession de la terre fait souvent référence comme étant l’héritage des saints. Deuxièmement, nous avons été libérés de la loi du péché et de la mort – pas nous serons libérés -.Amen. Troisièmement : nous sommes entrés – pas nous entrerons – dans le royaume de Son fils. Nous sommes donc positionnés dans le royaume spirituel et nous sommes entrés en possession de la loi de l’Esprit et de la vie. Comprenons-nous bien la puissance de cette parole ? La vie de misère, de défaite, d’échec est terminée, terminée. L’Ecriture le prouve avec les versets suivants.
Galates 3 : 13-14 « Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous-car il est écrit : Maudit est quiconque est pendu au bois, afin que la bénédiction d’Abraham eût pour les païens son accomplissement en Jésus-Christ, et que nous reçussions par la foi l’Esprit qui avait été promis ». Nous avons été rachetés – pas nous serons rachetés – de la malédiction pour obtenir quoi ? La bénédiction d’Abraham. Amen. Il faut juste le croire.

Poursuivons au chapitre des bénédictions. Ephésiens 1 : 3  » Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ ! ». Ici aussi, c’est au présent et non au futur. Frère, Soeur, nous avons au ciel une banque dans laquelle se trouvent toutes nos bénédictions spirituelles. Dans ce monde, lorsque nous sommes à court d’argent, nous allons à la banque. Alors, pourquoi dans le royaume spirituel le chrétien ne sait pas aller à sa banque céleste pour prendre ses bénédictions ? Pourquoi ? Parce qu’il ne croit pas à ce que dit l’Ecriture. Or, nous l’avons vu, l’Ecriture le dit ainsi. Ami, il nous faut réclamer, proclamer et réclamer nos bénédictions célestes. Nous sommes en meilleure position que ceux de l’ancien testament où chacun devait aller vers le patriarche ou le prophète pour recevoir ses bénédictions. Jacob l’a obtenue d’Isaac, les fils de Jacob les ont eues de leur père Jacob. Mais aujourd’hui, il n’est plus nécessaire de courir chez les hommes de Dieu pour recevoir une bénédiction. Quelle bénédiction pourrait-il nous donner car la parole dit que nous avons déjà été bénis de toutes sortes de bénédictions. Croyons à la parole de Dieu et arrêtons de faire des choses qui lui sont contraires.

Nous avons commencé à effleuré le spirituel. Il nous faut bien comprendre la parole mentionnée dans Ephésiens 2 : 6  » il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ », Dans les lieux célestes, au troisième ciel, au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui peut se nommer, non seulement dans le siècle présent mais encore dans les siècles à venir. selon Ephésiens 1 : 21-23. De plus, il a tout mis sous ses pied. Si nous sommes le Corps de Christ, quelle est la partie la plus basse du Corps de Christ ? Les pieds. Alors, satan et ses démons sont sous nos pieds, sous nos pieds. Même les grands de cette terre sont sous nos pieds. Réalisons-nous la puissance de cette parole ? Arrêtons les plaintes, les complaintes et les murmures. Nous sommes des ambassadeurs. Des ambassadeurs! il faut le croire, le proclamer et se l’approprier. Chacun de nous a droit à toutes ces choses, mais c’est la responsabilité de chacun de le décréter!

Mais ce n’est pas fini. Nous allons voir que la puissance de Dieu est illimitée et que cette puissance agit en nous contrairement à celle de satan qui est limitée . Si seulement nous voulions laisser le libre cours à la puissance de Dieu dans nos vies. Ce qui nous bloque, c’est uniquement notre incrédulité et notre manque de consécration. Ephésiens 1 : 19 « 19 et quelle est envers nous qui croyons l’infinie grandeur de sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de sa force ».
La puissance de Dieu ne connaît pas de limite et elle se manifeste dans le chrétien. Paul l’a expérimenté dans Colossiens 1 : 28-29 « C’est lui que nous annonçons, exhortant tout homme, et instruisant tout homme en toute sagesse, afin de présenter à Dieu tout homme, devenu parfait en Christ. C’est à quoi je travaille, en combattant avec sa force, qui agit puissamment en moi ». Tout est dit. sa force peut agir puissamment en chacun de nous, pourvu que nous lui laissions le libre accès. Pour cela il y a un secret dans Jean 15 : 7 – 8 « Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. Si vous portez beaucoup de fruit, c’est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples. Amen.

Récapitulons : nous sommes une nouvelle création. Nous sommes positionnés dans les lieux célestes, au-dessus de satan et du monde. Nous bénéficions de toutes sortes de bénédictions dans notre banque céleste; à nous de les saisir en faisant des proclamations. Nous sommes les ambassadeurs de Christ sur la terre. Notre ministère est un ministère de réconciliation. Réconcilier les hommes et Dieu en leur prêchant la bonne nouvelle de Christ. Sa force peut agir avec puissance en nous si nous demeurons en Christ en mettant en pratique sa parole. Cher frère, chère soeur, cher lecteur, la parole est simple, cessons d’être incrédules et entrons dans notre héritage.

Que Dieu vous bénisse, vous fortifie et vous accorde sa grâce. amen!

Publicités

déposer vos commentaires ou reactions, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s