des nouvelles du frère Aimé de Cotonou pour l’exploitation de ses poulets….


Des nouvelles du frère aimé de Cotonou Merci à Jésus Christ avant tous et à tous ceux et celles qui sont venue en aide financière pour relancer l’exploitation de poulet du frère Aimé de Cotonou ……..
Publicités

Appuyons nous sur Jésus Christ et pas sur la religion catholique romaine…..


Les vrais croyants de la Bible « sont gardés par la puissance de Dieu par la foi »

 Les vrais croyants se reposent dans l’avant-goût que nous avons de la vie éternelle qui nous appartiendra pour toute l’éternité.  Jésus-Christ a prié : « … selon que tu lui as donné pouvoir sur toute chair, afin qu’il accorde la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. » [Jean 17 :2] 

L’apôtre Paul explique le dilemme auquel il a été confronté comme nous le faisons aujourd’hui : « … car Christ est ma vie, et la mort m’est un gain.  Mais s’il est utile pour mon œuvre que je vive dans la chair, je ne saurais dire ce que je dois préférer.  Je suis pressé des deux côtés : J’ai le désir de m’en aller et d’être avec Christ, ce qui de beaucoup est le meilleur ; Mais à cause de vous il est plus nécessaire que je demeure dans la chair. »  [Philippiens 1:21-24]

Le Seigneur Jésus continue à remplir sa glorieuse promesse pour nous.  « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix.  Je ne vous la donne pas comme le monde la donne.  Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point. » [Jean 14 :27] Parce que nous appartenons à Jésus-Christ, nous avons maintenant sa « paix ».  De plus, à l’avenir, nous jouirons de sa paix dans sa plénitude pour toujours dans Sa gloire au ciel.  Il a prié dans sa Parole : « Père, je veux que là où je suis ceux que tu m’as donnés soient aussi avec moi, afin qu’ils voient ma gloire, la gloire que tu m’as donnée, parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde. » [Jean 17 :24]

Par conséquent, le cœur de notre cœur est de contempler la gloire de Jésus-Christ en Dieu, notre Père, qui est aux cieux.  L’apôtre Paul explique : « Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire. » [Colossiens 3 :4].  C’est pourquoi nous nous réjouissons de l’excellence de la bonté de notre Seigneur, Dieu : « Ta justice est comme les montagnes de Dieu, tes jugements sont comme le grand abîme.  Éternel ! Tu soutiens les hommes et les bêtes.  Combien est précieuse ta bonté, ô Dieu !  À l’ombre de tes ailes les fils de l’homme cherchent un refuge.  Ils se rassasient de l’abondance de ta maison et tu les abreuves au torrent de tes délices. » [Psaumes 36 :7-9]

La bonté de Dieu, notre Père, est assurée

La bonté de notre Dieu, notre Père, n’est jamais retirée de nous, ses enfants. « Ne vous livrez pas à l’amour de l’argent ; Contentez-vous de ce que vous avez ; Car Dieu lui-même a dit : Je ne te délaisserai point, et je ne t’abandonnerai point. » [Hébreux 13:5]  Ainsi, nous, les croyants bibliques, sommes en Christ.  Rien ne peut nous séparer de l’amour de Dieu le Père en Christ Jésus notre Seigneur.  « Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur ni la profondeur, aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. » [Romains 8:38-39]

Bien que nous péchions souvent contre notre Dieu aimant, le Père, il nous conduira à la repentance par le pouvoir de conviction du Saint-Esprit.  Il  « punira de la verge leurs transgressions, et par des coups leurs iniquités. » [Psaumes 89 :33], il promet également : « Mais je ne lui retirerai point ma bonté et je ne trahirai pas ma fidélité. » [Psaumes 89 :34]

Dieu est un père personnel pour son peuple

Jean 20:17 est une des déclarations les plus significatives des quatre récits évangéliques de la vie de notre Seigneur Jésus-Christ.  Le Christ a constamment parlé de « mon père ».  Cependant, après sa mort et sa résurrection, notre Seigneur ajoute pour la première fois la phrase : « Et, votre père ».  « Jésus lui dit [Marie-Madeleine] : Ne me touche pas ; Car je ne suis pas encore monté vers mon Père.  Mais va retrouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. » [Jean 20:17]

Les vrais croyants de la Bible devraient se réjouir extrêmement quand notre glorieux Seigneur Jésus-Christ a dit à chacun de nous : « Mon Père et votre Père ».  Le Tout Puissant, le Dieu Tout-Puissant, est personnellement le Père de chacun de nous qui sommes de véritables croyants.

La relation consiste à donner et à recevoir.  À moins de recevoir l’amour du Père, nous n’avons aucune relation avec lui.

L’amour du père est révélé aux croyants de la Bible par la foi

Dieu a révélé pleinement et éminemment son amour aux croyants.  Les croyants de la Bible peuvent connaître son amour par leur foi en Lui.  « Vous croyez en Dieu » ; Le Christ ordonne aux croyants de croire au Père.  Quelle est la première chose en laquelle les croyants doivent avoir confiance dans le Père ?  C’est son amour, parce qu’Il est « l’amour ».

C’est par et à travers le Christ que nous avons accès à Dieu le Père.  Comme le Seigneur nous l’a dit si clairement : « Personne n’a jamais vu Dieu, le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître. » [Jean 1:18]  Les hommes et les femmes que le Fils décrit sont ceux qui lui ont été donnés, comme le Christ l’a dit : « J’ai fait connaître ton nom aux hommes que tu m’as donnés du milieu du monde.  Ils étaient à toi, et tu me les as donnés ; Et ils ont gardé ta parole. » [Jean 17:6 ]

Ainsi, par le Christ et par la foi par la grâce du Christ, nous « commençons » à savourer et à aimer la nature aimante de notre Père Dieu.  « Pour nous, nous l’aimons, parce qu’il nous a aimés le premier. » [1 Jean 4:19]

L’amour de Dieu le Père est reçu par nous, croyants à la Bible

Dans les Écritures, l’apôtre Paul nous explique comment, par l’intermédiaire du Saint-Esprit, nous entretenons une relation intime avec notre Père : « Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte ; Mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père. » [Romains 8 :15].  Ce partage intime avec notre Père céleste est ce que notre Seigneur Jésus-Christ nous révèle.  Chacun de nous communie avec son Père céleste en l’appelant par son nom attachant, « Abba Père ».  Dans les évangiles, il est rapporté que notre Seigneur Jésus-Christ a communié avec son Père céleste cent soixante-dix fois, ce qui signifie son amour personnel pour son Père.  Le Christ Jésus a également révélé Dieu distinctement en tant que son Père Abba.  Le Seigneur pria : « Il disait : Abba, Père, toutes choses te sont possibles, éloigne de moi cette coupe.  Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux. » [Marc 14:36]

Dans les Écritures, l’apôtre Paul utilise le même terme attachant pour nous apprendre à communier avec le Père dans la prière.  « Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte ; Mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père. » [Romains 8 :15]  Toutes les prières du Christ étaient adressées au Père, à l’exception de la sienne alors qu’il était sur la Croix quand il cite Psaumes 22:1.  Le Père est la grande fontaine et la grande source de toute intercommunication gracieuse et fruit d’amour.  C’est ce que Jésus-Christ est venu révéler ; À savoir, Dieu en tant que notre « père céleste » intime de ses enfants adoptés ; S’adressant même à lui avec le nom attachant : « Père Abba ».

Ensuite, on nous dit avec emphase que « Dieu est amour ».  De plus, le nom de Dieu dans cette déclaration est pris personnellement pour le Père.  Ceci est évident dans le verset ci-dessous où il se distingue de son Fils unique qu’il a envoyé dans le monde.  Ainsi, la Parole de Dieu proclame : « Le Père est amour ».  Non seulement Dieu est gracieusement tendre et compatissant comme il l’avait proclamé dans l’Ancien Testament, mais, Il se dépeint éminemment comme amour.  Sa Parole continue ainsi : « Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimé et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. » [1 Jean 4 :10] Distinctement, le Père nous a aimés.  Le Saint-Esprit montre sans équivoque cet amour, manifesté à l’origine dans l’envoi du Christ.  En fait, l’amour du Père est déclaré comme étant avant la fondation du monde : « En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui.  Nous ayant prédestinés dans son amour à être ses enfants d’adoption par Jésus-Christ, selon le bon plaisir de sa volonté, à la louange de la gloire de sa grâce qu’il nous a accordée en son bien-aimé. En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce. » (Éphésiens 1 :4-7)

Notre bien-aimé Sauveur nous a dit lui-même : « En ce jour, vous demanderez en mon nom, et je ne vous dis pas que je prierai le Père pour vous ; Car le Père lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé, et que vous avez cru que je suis sorti de   Dieu. » [Jean 16 :26-28] Le Père lui-même aime éminemment chaque vrai croyant.  Nous devons donc nous résoudre à rester en communion avec notre Père, Dieu, dans son amour.

L’enseignement de l’Église Catholique sur l’Église en tant que mère.

Officiellement, l’Église Catholique Romaine enseigne : « Personne ne peut avoir Dieu comme Père qui n’ait pas l’Église comme Mère ».

Cet enseignement catholique officiel est épouvantable.  Ainsi, l’enseignement officiel de l’Église Catholique dans son catéchisme affirme que les catholiques croient que « l’Église est la mère de tous les croyants ».  Il convient de noter que dans le catéchisme officiel de l’Église Catholique : Première partie, deuxième section, article 9 déclare : « Je crois en la Sainte Église Catholique ».

Ainsi, l’Église Catholique enseigne que les catholiques romains ont une relation avec « l’Église mère » ; En effet, ceci est attendu des laïcs.

L’Église Catholique enseigne également que ses sept sacrements catholiques sont le moyen exclusif d’obtenir la grâce du Saint-Esprit.  Cet enseignement est officiellement déclaré :

« L’Église affirme que pour les croyants, les sacrements de la Nouvelle Alliance sont nécessaires au salut.  La « grâce sacramentelle » est la grâce du Saint-Esprit, donnée par le Christ et propre à chaque sacrement ».

Le prétexte de l’Église Romaine est de présenter les sacrements « physiques » catholiques comme la cause de la sainteté et du salut « spirituels ».

Par exemple, l’Église papale prétend que le baptême régénère les âmes des hommes et des femmes.  Ensuite, l’Église papale affirme que, dans le sacrement de confirmation, l’évêque utilise l’huile de chrême comme moyen par lequel les jeunes et les adultes doivent être remplis du Saint-Esprit.  Par les mots « Je vous absous de vos péchés au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit » prononcé par le prêtre catholique en confession, l’Église de Rome prétend pardonner les péchés.  Ensuite, sur l’autel, pendant la messe, l’Église Catholique croit que ses prêtres transforment le pain et le vin en corps et en sang du Christ.

La Parole de Dieu contredit ces faux enseignements catholiques avec une malédiction éternelle.  « Galates 1 :8 Mais quand nous-mêmes, ou un ange du ciel vous annoncerait un évangile différent de celui que nous vous avons annoncé, qu’il soit anathème ! »

Néanmoins, les prêtres catholiques utilisent ces choses séduisantes appelées sacrements.  Ces prêtres, déclare officiellement l’Église Catholique : « Ont reçu de Dieu un pouvoir qu’il n’a donné ni aux anges ni aux archanges … Dieu ci-dessus confirme ce que font les prêtres ici-bas ».

Cependant, il convient de noter que le Nouveau Testament a établi des pasteurs et des anciens pour diriger le troupeau du Seigneur.

Contrairement à l’enseignement apostolique, l’Église Romaine jette des ponts sur plus de vingt et un siècles pour unir ses prêtres sacrificiels au Christ Lui-même.  Ainsi, le système de croyances de l’Église Catholique exprime certaines des plus grandes tentations qui puissent être imposées à l’âme des hommes et des femmes.

Conclusion

Le dessein de notre Père aimant, Dieu, de toute éternité, était que tous les dons nous soient parvenus, pécheurs sauvés, en et par le Christ Jésus.  La grâce du Christ dans son sens le plus authentique est libre, comme le dit l’Écriture, « être justifié librement par sa grâce ».  Ensuite, la grâce du Christ est glorieuse, elle est accordée à ceux d’entre nous qui croyons en Son sang versé pour nous sur la Croix.  Le règne du péché et de la fausse religion est surmonté gracieusement par le règne de la grâce de Jésus-Christ, comme le dit l’Écriture, « même ainsi la grâce pourrait régner ».

L’abondance de la grâce dépasse de loin les méfaits du péché.  Une fois que nous, croyants pécheurs, acceptons le Christ Jésus comme notre seule garantie devant le Dieu Tout-Puissant, nous nous trouvons non seulement libérés de nos péchés, mais également, faits pour « régner dans nos vie »« Si par l’offense d’un seul la mort a péché par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l’abondance de la grâce et du don de la justice régneront-ils dans la vie par Jésus-Christ lui seul. » [Romains 5:17]

Ceux d’entre nous qui reçoivent la grâce abondante donnée par Christ ne sont pas seulement rachetés du règne de la mort, nous vivons et régnons avec lui de la même manière qu’ils sont sanctifiés chaque jour par sa Parole par le Saint-Esprit et par une communion constante avec notre cher Père Abba, Dieu aimant, avec notre miséricordieux Seigneur Jésus.  Avec le Père et le Fils par la puissance du Saint-Esprit, nous vivrons et régnerons à jamais dans un monde sans fin !  Grâce à l’amour de notre Père, la grâce de Jésus-Christ et le pouvoir consolateur du Saint-Esprit nous rempliront à jamais d’amour glorieux  « Béni soit à jamais son nom glorieux, et que toute la terre soit remplie de sa gloire !  Amen et Amen ».

fausse doctrine sur la réhabilitation de la femme prêché par le frère richard


Fausse doctrine , attention danger ! message dangereux d’un frère de suisse ( Richard) sur la réhabilitation de la femme , message pour avertir le frère et ceux qui écouterons son messages non biblique. le mensonge n’a pas sa place dans les enseignements supposés de Dieu !dans la paix


voici une de ses video afin que vous ayez le lien pour vous rendre compte de cette fausse doctrine

Les marchands du temple et les vierges folles


Cette video va vous expliquer la bible  basée sur les textes majoritaire et minoritaire ensuite vous expliquera la dérive  des religions  basées sur les textes minoritaire et ce quelle a induit en erreur sur plusieurs siècles ,  aussi  vous expliquer les origines des églises visibles….il y aura un moment sur le catholicisme et le système pastorale  :  dans la vallée de la loue à Ornans, le système pastorale  sur Besançon, le système pastorale sur Mulhouse ( et suisse pour un frère et une sœur) aussi un autre système pastorale sur Mulhouse. enchaîné par une série de dénonciation de système implanté en France , le but est de montrer les méthodes et avec les moyens  qu’ils utilisent  pour séduire , attiré des âmes et fidèles,  aussi montrer l’aveuglement que ceci donne  qui alimente un comportement de vierge folle décrites dans Mathieu 25… après un Partage et échange avec le frère André sur son parcours aux travers des systèmes comme le CNEF qui est une énorme entreprise humaine qui piège beaucoup en France (et ailleurs)  afin de réveiller les âmes a revenir vers Christ pour se préparer à son retour ……aussi pour comprendre que les structures religieuses se tournent ( par vos dirigeants ) vers la religion unique mondiale……

ESPOIR-VIE Cellule d’écoute et aide pour la jeunesse EN CÔTE D’IVOIRE.


«Jacques 1:27 : La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions».

Le phénomène des orphelins enfants vulnérables (O.E.V) en situation difficile abandonnés à eux-mêmes sans soutien et appui sont très grandissant en Côte d’Ivoire principalement dans la région de Gbêkê commune de Bouaké. Bouaké est la deuxième grande ville du pays ; elle est aussi le carrefour du centre du pays. Depuis les crises socio-politiques et militaires de 2002-2010 en Côte d’Ivoire, à Bouaké dans la région Gbêkê, nombreux sont les enfants filles et garçon qui sont devenus orphelins par la faute des différentes guerres en Côte d’Ivoire. Ces enfants, pour certains sont des orphelins de pères ou de mères ou des deux parents victime de la guerre et du VIH-sida.
Les orphelins enfants vulnérables en Côte d’Ivoire sont confrontés dans la vie quotidienne à des difficultés et à des violences de toutes sortes. Ils font face aux problèmes liés à leur sécurité et protection, hébergement, nourriture-alimentation, soins sanitaire, scolarisation, formation professionnelle et à tous les autres fléaux qui découlent (exploitation sexuelle et économique, trafic, abandon, vagabondage, IST/VIH-SIDA, pédophilie, déscolarisation, et autres maladies) dans un pays marqué par la guerre. Les enfants dans les familles pour certains manquent d’éducation, de nourriture, de scolarisation, d’activités professionnelles, de soins sanitaires, etc. Les membres des familles qui sont le plus souvent les mères veuves, tantes, tutrices sont démunies et sans activités économiques lucratives pour faire face aux besoins des orphelins enfants vulnérables sous leurs responsabilités y compris leurs propres enfants.
Certains orphelins enfants vulnérables vivent seuls et sont des chefs de familles par le manque des parents décédés. Ils luttent dans la rue pour survivre et aider leurs frères et sœurs à survivre. Les orphelins enfants vulnérables dans les familles d’accueil sont très souvent exploités par ceux-ci. Certains parents les traitent mal et font d’eux des domestiques de maison. Certains les exploitent pour des fins commerciales. Les petites et jeunes filles orphelines sont les plus vulnérables car elles n’ont ni les ressources physiques et morales pour résister aux agressions internes dans les familles et extérieures (environnement malsain, violences, tortures) dans la rue. Dans les familles et en dehors des familles dans les rues, elles sont exposées à de nombreux risques tels que les abus et sévices sexuels (prostitution, viol, toutes sortes de violences et d’exploitation économique).
C’est face à ces difficultés des orphelins enfants vulnérables et des veuves que l’ONG ESPOIR-VIE en Côte d’Ivoire à décider de les aider en les prenant en charge. Cela à travers son Centre d’Ecoute et de Promotion Sociale (C.E.P.S). L’ONG ESPOIR-VIE en Côte d’Ivoire à travers ses partenaires soutient plus de 400 orphelins enfants vulnérables (filles/garçons) du faite du VIHsida et de la guerre âgé de 03 à 16 ans dans les familles en milieu urbain et dans les quartiers et en milieu rural dans les villages. Et au moins 88 femmes et jeunes filles veuves en charge des orphelins enfants vulnérables dans les familles des quartiers et villages. Les soutiens sont basés sur les services suivants :  Soutien à la Nourriture-alimentation-achat et remise de vivre.  Soins sanitaire-frais de consultations-hospitalisation et achat de médicaments.  Scolarisation-fourniture scolaires et frais scolaires.  Formation professionnelle-apprentissage de métier-frais d’apprentissage.

articles en construction prochainement des photos et plus……

Cellule de Bouaké ( Cote d’ivoire)


COMMUNAUTE CHRETIENNE DE LA NOUVELLE ALLIANCE.

Tél. : 00 225 -31-63-73-20 / 48-05-58-36 / 77-36-15-75 / 07-48-11-12

E-mail: c.chretiennenouvellealliance.ci@yahoo.fr

UNIS DANS L’AMOUR DE JESUS-CHRIST.

Pour vivre dans l’Amour fraternel de Jésus-Christ, chrétiens et chrétiennes de différentes églises et missions que nous sommes, nous mettons en place cette communauté dénommée «Communauté Chrétienne de la Nouvelle Alliance». Les membres fondateurs sont :

  • KOFFI Konan Claude François.
  • KOUADIO Aya Olga.
  • KONAN Amoin Christel.
  • KONE Gninlfang Alex.
  • KONE Zana.

La Communauté Chrétienne de la Nouvelle Alliance en Côte d’Ivoire est basé à Bouaké au sein de l’ONG ESPOIR-VIE avec des représentations (Cellule) dans les départements (villes et villages) des régions de la Côte d’ Ivoire.

ENGAGEMENT DU MEMBRE.

Je crois au Dieu d’amour et créateur qui agit par son Esprit Saint. Il s’est révélé et a manifesté sa grâce par l’œuvre de Jésus-Christ. Je m’engage à chercher à grandir dans l’amour du prochain et le respect de la justice. Conscient de mes limites, je prends cet engagement en invoquant l’aide de Dieu et je promets de refuser tout recours à l’injustice, à la sorcellerie, aux pratiques occultes et aux superstitions qui enchaînent les consciences et perturbent les relations humaines et spirituelles en JESUS-CHRIST.

BUT : La Communauté Chrétienne de la Nouvelle Alliance en Côte d’Ivoire est ni une église, un ministère, une mission et une secte. Les idéaux sont basés sur l’Amour des Chrétiens et Chrétiennes de toutes confessions religieuses en JESUS-CHRIST.

DOMAINES D’ACTIONS.

Les domaines d’intervention de la Communauté Chrétienne de la Nouvelle Alliance sont :

  • Réunion de Prière – Adoration et de Louange en JESUS-CHRIST.
  • Réunion d’Enseignement Biblique et de Partage de Témoignage.
  • Réunion d’Ecole de Délivrance en JESUS-CHRIST.
  • Rencontre de Retraite Spirituelle en JESUS-CHRIST.
  • Entraide et Solidarité en JESUS-CHRIST.

MEMBRES.

La Communauté Chrétienne de la Nouvelle Alliance en Côte d’Ivoire est composé de jeunes, de femmes et d’hommes chrétiens et chrétiens de toutes confessions religieuses en JESUS-CHRIST âgés de 18 ans et plus en couple et individuelle.

LES CELLULES DES COMMUNES – SOUS-PREFECTURES.

Les actions et la vie de la Communauté Chrétienne de la Nouvelle Alliance en Côte d’Ivoire sont basées sur ses membres organisés en Cellule dans chaque commune, sous-préfecture, etc. Les cellules sont composées de jeunes, femmes, hommes chrétiens et chrétiennes de toutes confessions religieuses en JESUS-CHRIST, cela dans l’Amours de JESUS. Une cellule regroupe au moins 30 personnes (membres) et au plus 50 membres. Les cellules sont présidées par des Dirigeant(e)s.

PHOTO DES MEMBRES DE LA CELLULE DE BOUAKE.

KOFFI Konan Claude François.

Membre de la cellule

Tél : 00 225 -48-05-58-36 / 05-64-00-09.

KOUADIO Aya Olga.

Membre de la Cellule.

Tél : Whatsapp : 00 225 -77-36-15-75.

KONE Gninlfang Alex.

Membre de la Cellule.

Tél : Whatsapp : 00 225 -47-42-33-54.

KONAN Amoin Christel.

Membre de la Cellule.

Tél : Whatsapp : 00 225 -07-48-11-12.

KONE Zana.

Membre de la Cellule.

Tél : Whatsapp : 00 225 -57-78-74-31.

réunion priéres