Comment prier pour ceux qui ne connaissent pas le seigneur?


Beaucoup de freres et soeurs ont des difficultés à prier pour les membres de leurs familles, amis, ou même pour les gens qu’ ils croisent régulièrement.
Je prie pour leur salut, pour qu’ils aient des bénédictions, mais je vous avoue qu’une fois fait ce tour,jem’ennuie.

comment prier concrètement pour les gens,

Surtout ceux qui ne connaissent pas le seigneur?
Nous ne prions pas pour qu’ils soient comme nous, ni pour qu’ils puissent penser comme nous, et encore moins pour qu’ils copient nos actions. C’est plus profond que cela. C’est qu’ils comprennent la volonté de Dieu pour eux, qu’ils saisissent son plan pour leurs vies. sachons que tout le monde est libre. Chacun prend ses propres décisions. Mais il nous faut avoir à l’esprit que nous sommes aussi influencés par ce qui nous entoure, et qu’il y a tout un combat spirituel qui est mené.
et que la tendance naturelle de l’homme va vers le péché, vers les ténèbres. Nos intercessions permettent que les gens résistent et qu’ils soient plus ouverts à Dieu « .Comment appliquer ces principes ?

Prions que le Père attire les gens vers Jésus. Dans l’évangile de Jean au chapitre 6, verset 44, Jésus disait: « .Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire; et je le ressusciterai au dernier jour. « Un jeune ado sur son vélo passa devant une église. Il s’arrêta et parla au pasteur, puis se convertit le lendemain. Il était drogué et presque alcoolique. Pourquoi ce jour-là ? Moi, je crois que quelque part quelqu’un a prié pour lui. Brisons la puissance du dieu de ce monde (Satan) qui a aveuglé les gens. Si nous témoignons à une personne sans briser cette puissance de l’ennemi, elle est aveugle. Si nous témoignons sans demander au Père de les attirer, elles ne viendront pas vers Jésus.
Romains 8 :15 dit « .. Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions: Abba! Père!  » Personne ne peut connaître Dieu comme Père sauf si le Saint Esprit lui donne l’esprit d’adoption. Demandons au Père des ouvriers pour la moisson, selon Luc 10 :2  » Il leur dit: La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson.  » Dans la prière pour une personne, demandons à Dieu qu’il mette sur sa route des chrétiens qui lui porteront un témoignage. Le témoignage se manifeste de diverses manières. Demandons l’esprit de sagesse et la révélation comme Paul l’a prié pour les Éphésiens(Éphésiens 1 :17): » afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance,  » Quand Dieu nous donne cet esprit, Il nous donne le moyen de le connaître en profondeur et en réalité. Puis, Il nous donne la sagesse de prendre la bonne décision pour lui. Aujourd’hui prions de cette façon pour différentes personnes qui ne connaissent pas Dieu et cette façon de faire nous aidera à aller plus en profondeur. Il n’y a pas de recette toute faite, mais en se laissant inspirer par le Saint Esprit nous pourrons avoir des surprises… amen!

la fete de la trompette ( 2)


Ceci est la suite d’un message de la Fête des Trompettes et l’enlèvement de l’Eglise qui , par prudence n’a pas été placer dans ce blog , et il semble nécessaire de rappeler certains faits, qui sont toujours d’actualité, et qui doivent nous faire réfléchir. Le Seigneur Jésus nous demande d’être prêts à Son retour, car Il reviendra brusquement, comme un voleur dans la nuit. Lire la suite

La mise en pratique de deux des plus grands commandements


Que le Nom de l’Éternel soit béni. Lui qui est plein de sagesse et qui veut qu’aucun ne périsse mais que tous aient la vie éternelle. Quels sont les plus grands commandements ? Si nous considérons l’Ancien et le Nouveau testament, nous voyons que la Bible contient beaucoup d’ordonnances, de recommandations. Dans l’Ancien testament, la loi comprenait pas moins de 613 ordonnances du type : « Fais ou ne fais pas ». Le nouveau testament donne aussi de nombreuses recommandations quant aux relations les uns avec les autres, les finances, la vie quotidienne et ainsi de suite. Mais parmi tout cela, y-a-t-il une chose plus importante qu’une autre ? Oui. Et il est bon parfois de retourner aux bases. Voyons dans Matthieu 22:36 Maître, quel est le plus grand commandement de la loi ?37 Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.38 C’est le premier et le plus grand commandement.39 Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.40 De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes. Amen. La chose la plus importante est de placer Dieu en premier, de l’aimer de toute notre pensée, de toute notre âme et de tout notre cœur. Amen. Mais est-ce que nous le plaçons vraiment à la première place ? Et pourquoi ne le faisons-nous pas ou oublions-nous de le faire ? Parce que nous mettons souvent quelqu’un avant ou encore à cause de notre « moi », de notre ego. Nous avons tendance à nous aimer nous-même davantage que d’aimer Dieu. N’est-ce pas vrai ?Matthieu 10:37 Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi et cet autre verset parle de l’ego Jean 12:25 Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle. Alors aujourd’hui, le Seigneur nous pose juste cette question : m’aimez-vous comme je vous le demande ou seulement du bout des lèvres. Et chacun doit répondre à cette question. Et personne ne peut échapper à cette question. La seconde chose qui est la plus importante ou qui est considérée comme d’égale importance est d’aimer son prochain comme soi-même. Les deux commandements sont intimement liés. Intimement liés. Si nous aimons Dieu tel qu’il nous le demande, Son amour descendra sur nous et nous pourrons alors aimer notre prochain comme nous-même. Amen. La Bible dit que toute la loi et les prophètes dépendent de ces deux commandements. C’est une révélation puissante. Si j’aime mon prochain comme moi-même, tromperai-je mon conjoint ? Si j’aime mon prochain comme moi-même, le tuerai-je ? Si j’aime mon prochain comme moi-même n’honorerai-je pas mon père et ma mère ? et ainsi de suite. Lorsque j’aime mon Dieu de tout mon cœur, de toute mon âme, de toute ma pensée, et lorsque j’aime mon prochain comme moi-même, alors je vis dans la perfection. Je manifeste l’Amour, pas l’amour. L’Amour avec un grand « A ». Lorsque j’aime mon prochain comme moi-même, je le mets au-dessus de moi-même. Lorsque j’aime mon prochain comme moi-même, je prends le caractère de Christ, c’est-à-dire celui de l’agneau. L’agneau est l’animal le plus gentil de la création. Contrairement au chien, au lion, à la hyène ou au chat, il ne peut pas mordre. Il a des dents, mais est incapable de mordre. Contrairement au cheval, au mulet ou à la girafe, l’agneau ne peut pas ruer. Il n’a pas de force dans ses jambes. Contrairement au tigre, à la panthère ou à tout autre animal qui se bat pour garder ce qu’il a, l’agneau se laisse tondre et déposséder de ce qu’il possède. L’agneau ne se défend pas, il ne fuit pas. Ainsi fut Christ lorsqu’il vécut sur cette terre. Aussi, lorsque nous aimons notre prochain comme nous-même, nous nous gardons de rétorquer, nous nous gardons de juger ou de nous défendre, nous nous gardons de le blesser. Le prochain signifie tout le monde. Pas uniquement ce que nous connaissons et avec qui nous avons des affinités. Le prochain c’est tout le monde. C’est aussi celui qui nous blesse, qui nous harcèle, qui se moque de nous. La manifestation de l’amour du prochain se manifeste lorsque nous prions pour ceux qui nous maudissent. Lorsque nous pardonnons à ceux qui nous offensent. Lorsque nous gardons nos bouches de la critique ou du jugement. Lorsque nous bénissons ceux qui nous volent et ainsi de suite. C’est manifester le caractère de l’Agneau. Amen. Est-ce facile ? Non. Certes non, mais si j’aime mon Dieu tel qu’il le désire, alors il me donne la force de manifester ce caractère de l’Agneau. Amen. Et lorsque nous le manifestons, nous grandissons. Nous devenons forts à l’intérieur. Nous nous rapprochons du Ciel et nous nous éloignons du monde. Lorsque nous manifestons le caractère de l’Agneau, nous produisons un témoignage puissant qui impressionnera ceux qui en seront les témoins. Et ils verrons la gloire de Dieu se manifester, car selon le monde, il est impossible de se comporter de telle façon. Amen. Alors aujourd’hui, disons oui aux deux plus grands commandements que Dieu nous a donnés car ils sont la source de tout. Soyez tous bénis au Nom de Jésus.